Strife

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Loch Vostok
Nom de l'album Strife
Type Album
Date de parution 24 Novembre 2017
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album3

Tracklist

1.
 Babylonian Groove
 
2.
 Summer
 
3.
 The Apologists Are the Enablers
 
4.
 Cadence
 
5.
 Forever
 
6.
 Yurei
 
7.
 Purpose
 
8.
 Ventilate
 
9.
 Consumer
 
10.
 Expiry Date of the Soul of Man
 

Acheter cet album

Loch Vostok


Chronique @ AWAKE29

11 Septembre 2018

Passion et intégrité

Loch Vostok est définitivement un groupe à part. Pour rappel, la formation suédoise est née des cendres de l’excellent groupe de metal progressif Mayadome. Ce dernier, alors signé sous le prestigieux label Shrapnel Records, sortira deux albums avant de se séparer. Teddy Möller est le fil conducteur de cette aventure. Multi-instrumentiste doué, il troque alors son costume de (très bon) batteur pour celui de guitariste et chanteur. Une petite remise en perspective pour rappeler que la formation, au demeurant toujours plutôt confidentielle, roule sa bosse depuis plus de 20 ans.

Venons-en au cœur du sujet. Sortie en 2017, Strife est la septième offrande officielle de Loch Vostok en 14 ans. Avec une régularité quasi métronomique, et malgré un line-up relativement instable, le combo vogue contre vents et marées. En effet, les Suédois ne font fi d’aucune réelle contrainte stylistique. Une démarche artistique ambitieuse et intègre mais plutôt déroutante. En effet, sur une base évidente de metal progressif mélodique, le groupe incorpore sans vergogne riffs typiquement Black, passages Death et blasts en tous genres. Il en va de même du chant, qui explore le spectre des genres cités précédemment. Possédant une vraie marque de fabrique, les aficionados des œuvres précédentes ne seront pas dépaysés.

Techniquement, l’ensemble est irréprochable et la production particulièrement efficace (le Mastering est l’œuvre de Jens Bogren qu’on ne présente plus). On passera plus rapidement sur un artwork curieusement un peu désuet et des thématiques abordées plutôt classiques.

Strife est un album aventureux. Cependant, à l’instar du puissant « Babylon Groove » qui ouvre l’album ou du single « Strife », le mélange des genres ne sera certainement pas du goût de tous. Trop extrême pour certains, trop catchy pour d’autres, le résultat peut laisser de marbre. Le groupe possède pourtant une qualité d’écriture indéniable. Et c’est finalement, paradoxalement, sur les morceaux les plus « classiques » que cette dernière s’affirme (« Consumer, Formerly Known as Human », « Forever » et « Purpose »). Véritable madeleine de Proust, cet effort recèle un nombre conséquent de références que vous vous ferez un plaisir de découvrir par vous-même (Annihilator, Dimmu Borgir…).

Loch Vostok ne fait pas dans l’immédiateté et ne vendra jamais des palettes d’albums. Cependant, sa passion et son intégrité artistique sont indéniables. Il serait, en ce sens, dommage de ne pas lui donner sa chance car "Strife" s'avère être un petit bijou d’orfèvrerie pour peu que l’on lui accorde du temps.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire