Running from the Law

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
13/20
Nom du groupe Orphan Allies
Nom de l'album Running from the Law
Type Album
Date de parution 1986
Labels Dream Records
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album7

Tracklist

1. Running from the Law
2. Give It Your Best Shot
3. American Boys
4. Timothy
5. Running Blind
6. In the Night
7. It's Over
8. Some Dogs Know
9. Taken by Storm

Acheter cet album

Orphan Allies


Chronique @ grogwy

15 Septembre 2017

Une sympathique mixture de Hard Rock et de Heavy Metal

Aux cotés de ses compatriotes Bitch, Blacklace, DC Lacroix, et Hellion le groupe américain Orphan Allies fait partie de ses premières formations de Heavy Metal qui, à l'instar des allemands de Warlock, étaient menés par une chanteuse.

Formé à Chicago (Illinois) en 1982 le groupe se compose de Laith Alani (guitare), Mike Salisbury (guitare), Ken Ike (basse), Rick Forgette, et d'Evelyn Camp (alias Little Orphan E.V.) (chant).
Signé sur le label français Dream Records (Excess, Killers), Orphan Allies entre en studio en 1986 enregistrer son premier album.
Doté d'une pochette assez quelconque avec la photographie des membres du groupe (dont l'attitude et le look prêtent à sourire) posant devant un bombardier de la seconde guerre mondiale, "Running from the Law" atterrît dans les bacs au début de l'année 1987.

Sur ce disque Orphan Allies délivre un très bon Heavy Metal Américain (un style qui fusionne le Heavy Metal Anglais avec le Hard Rock Américain) comme l'atteste l'écoute des heavy "Running from the Law" et "It's Over" ainsi que celle de "Running Blind" (que la paire Laith Alani-Mike Salisbury agrémente d'excellentes descentes de manche) et, dans une moindre mesure, du rapide "In The Night" (un titre qu'on croirait tiré d'une vieille compilation de New Wave Of British Heavy Metal).
Si avec "American Boys" (sur lequel l'influence de Kiss est plus que palpable) Orphan Allies s'éloigne du Heavy Metal pour se rapprocher du Hard Rock, le groupe s'en éloigne davantage avec les entraînants "Give It Your Best Shot" et "Timothy" en interprétant des morceaux plus Rock destinés aux radios américaines.
Une orientation Hard Rock/Rock accentuée par la voix de Little Orphan E.V. (dont certaines intonations rappellent celles de Pat Benatar) qui perdure sur "Some Dogs Know" et "Taken By Storm".
Malgré son manque d'homogénéité, "Running from the Law" demeure un appréciable album de Heavy Metal/Hard Rock Américain qui devrait autant plaire aux fans de Mötley Crüe (période 1981-1983) qu'à ceux de Joan Jett.

A l'instar des ses collègues d'infortune du label Dream Records (Agentz, ESP, Megattack), Orphan Allies disparut sans laisser de traces après la sortie de cet unique disque.



0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Orphan Allies