Road to Bloodshed

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Sanctity (USA-2)
Nom de l'album Road to Bloodshed
Type Album
Date de parution Avril 2007
Style MusicalThrash Death
Membres possèdant cet album42

Tracklist

1. Beneath the Machine
2. Brotherhood of Destruction
3. Road to Bloodshed
4. Laws of Reason
5. Billy Seals
6. Zeppo
7. Beloved Killer
8. The Shape of Things
9. Flatline
10. The Rift Between
11. Seconds
12. Once Again

Chronique @ Julien

11 Avril 2007
Ca a vraiment été le mois des découvertes des nouvelles petites perles de chez Roadrunner. Voici donc l’une d’entre elle et qui répond au doux nom de Sanctity. A priori on pouvait s’attendre à un groupe de métalcore de plus. La pochette ne laissait pas vraiment la place à l’imagination. Mais avant de cataloguer le groupe mieux vaut l’écouter avant on ne sait jamais. Bien m’en a pris car a défaut d’un groupe de métalcore, il s’agit en faite d’un groupe de heavy/power avec un chant bien appuyé. La classe.

Et ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas attardé sur un groupe de ce genre et ça m’a fait le plus grand bien. Pas de chant clair, pas de passages décalés, juste de la bonne vieille avoine. Et ça Sanctity sait comment on fait pour avoiner. Le premier titre fait parti de ce que j’aime le plus dans le métal. Une grosse rythmique qui fait bouger la tête, un gros refrain qui martèle la tête, un excellent sens du riff, un solo…. J’achète !!!!!!!!
C’est qu’il n’y aura pas de grande révolution mais si vous êtes comme moi et que vous aimez des groupes comme Horrorscope, Brainstorm et j’en passe, ce disque est pour vous. Chaque titre possède son petit lot de joie. Un coup c’est le refrain qui est excellent (comme sur l’excellent « Beneath the machine »), un coup la rythmique/harmonique sifflée est excellente, un coup les variations du chant sont bien trouvées (sans poussez la comparaison avec Jacob Bredhal, il faut reconnaître que le passage du bien gras à l’aigu est toujours bon lorsqu’il est bien utilisé et de façon non systématique), un coup c’est le solo qui paye sa tournée. Si l’on s’attarde sur le chant, on ne peut qu’apprécier la puissance qui s’en dégage. Jared ne fait vraiment pas semblant et c’est pour notre plus grand plaisir. Trop souvent les groupes pèchent par leur chanteur qui ne colle pas vraiment à leur musique. Ici et je n’ai pas peur de me répéter c’est de l’avoine pur jus.
Il va sans dire que la production est évidement à la hauteur de la musique et elle contribue pleinement à l’aspect pachydermique de l’album. Il manquerait peut être d’un poil d’originalité mais bon les riffs s’en chargent.

Vous l’avez compris j’ai été bien convaincu par cette nouvelle production Roadrunner. Cet album est a classé parmi les bons disques de cette année 2007 (même si bien entendu le Machine Head lui est supérieur). Sans révolution les monde du métal ils arrivent faire headganger sans peine et c’est tout ce qu’on leur demande !!!!!!!!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Sanctity (USA-2)