Rites Of Luciferian Illumination (Live in Groningen 2015)

Liste des groupes Black Metal Black Command Rites Of Luciferian Illumination (Live in Groningen 2015)
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Black Command
Nom de l'album Rites Of Luciferian Illumination (Live in Groningen 2015)
Type Album
Date de parution 23 Mars 2016
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1. Intro
2. Invocation of the Mighty Dead
3. Luciferian Might
4. Live Ritual
5. Wrath of the Black Light
6. Rite of Burial
7. Opus Draconis
8. Rebels of Chaos
9. Countess of Blood

Acheter cet album

Black Command


Chronique @ Luthor

05 Juin 2016

Un album live de Black underground typique, qui souffre d'un manque cruel de communication du public.

Avec le temps, avec l'âge aussi, on se surprend à se lasser des albums live. La raison principale étant que, à de rares exceptions près, écouter un album live reste une expérience inférieure en tout point au fait d'assister au concert lui-même. Sur le fond, même voir un concert filmé sur DVD est plus intéressant, puisque l'addition de l'image au son permet de s'immerger au moins un minimum dans l'ambiance et se donner l'illusion d'avoir été présent (ou servir de souvenir dans le cas où l'on a été effectivement présent à cette date). À cela il faut rajouter le fait, malheureusement indéniable, qu'aujourd'hui la majeure partie des albums live ne sont que des best of déguisés afin de servir de fin de contrat entre un groupe et un label : le fait d'entendre le public n'est qu'un gadget supplémentaire, parfois même rajouté artificiellement en studio pour donner l'illusion d'une plus grande foule que celle qui était présente en réalité.

Évidemment, ce genre de considérations n'est pas de mise lorsque l'on doit parler de l'album live d'un groupe underground. De fait, l'idée de sortir un album live avant même d'avoir sorti un premier album studio n'est pas une nouveauté dans le Black Metal : qu'il s'agisse du « Live In leipzig » de Mayhem ou du « Black metal sacrifice » de Watain, l'histoire du Black Metal regorge d'albums de ce genre dont le but est d'abord de présenter les capacités d'un groupe à tenir la scène. Ce qui nous amène donc à ce premier album des Hollandais de Black Command, auteurs jusqu'à présent d'une seule démo et d'une paire de splits EP. Projet annexe de deux membres de Morte Noire (rejoint ici par le reste des musiciens de Morte Noire comme backing band), Black Command est un groupe qui joue plus autour de la thématique ésotérique du Black Metal que de la simple violence musicale : le style est mélodique, avec quelques petites références Heavy Metal dans les guitares, et l'on a droit ici à un digne représentant du savoir-faire batave dans le genre.

Fort logiquement on démarre sur l'habituelle intro' bien sombre et censée vous coller une assez vague pétoche rituelle. Heureusement, elle est courte et on rentre direct dans le vif du sujet avec « Invocation Of The Mighty Dead ». Et là, on se dit qu'on est vraiment dans le pur underground parce que le son est quand même assez limite : la voix est mixée très en avant, les guitares sont moyennement audibles, on n'entend pas la basse et la caisse claire fait ce « Tac ! Tac ! » si classique qui donne l'impression qu'elle a été remplacée par une bassine. Mais c'est précisément ce qui fait le charme de ce genre d'album : que serait le « Live In Leipzig » avec un gros son bien propre, une batterie bien triggée et des overdubs de partout si ce n'est une belle chiasse immonde ?

Musicalement, ça poutre. On est dans un mélange entre Black brutal à la suédoise (genre Dark Funeral sur le morceau « Luciferian Might ») et Black mélodique à la hollandaise (genre Cirith Gorgor). C'est net et précis, ça saute direct à la gueule et ça ne lâche pas sa proie. Le groupe se permet une petite improvisation en mid-tempo sur le très bien foutu « Live Ritual », titre tout en ambiance délétère et magnifié par le chant bien crasseux de Hell Rebel. C'est clairement lui qui assure le plus gros du boulot ici, présentant assez classiquement les morceaux comme sur le très Watain « Wrath Of The Black Light ».

Le vrai problème est que l'on n'entend pas du tout le public. Ce qui, pour un album live, est réellement un point négatif. Considérant qu'il s'agit d'un album ayant été effectivement enregistré lors d'un concert, et non pas d'un espèce de concept live plus ou moins sans public (comme le « To Live Alone de S.U.P. ou le « Live Undead » de Slayer), c'est encore plus impardonnable : soit Black Command a ouvert les hostilités et il n'y avait à ce moment que 3 pékins dans la salle, soit le public n'était vraiment pas du tout réceptif. Le fait est que le silence entre chaque morceau est limite gênant, mais ne semble pas traumatiser le combo.

Au final, « Rites Of Luciferian Illumination (Live In Gröningen 2015) » offre à l'amateur 35 minutes de Black Metal underground assez bien troussé et avec suffisamment de passages prenants pour satisfaire l'amateur. Mais on ne m'empêchera pas de penser que sortir directement un premier album studio aurait été beaucoup plus judicieux comme manière de présenter le travail du groupe.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire