Retrospective from Hell

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Fatal (USA-1)
Nom de l'album Retrospective from Hell
Type Compilation
Date de parution 01 Mars 2005
Style MusicalThrash Death
Membres possèdant cet album5

Tracklist

1.
 Malevolence
 
2.
 Anguish
 
3.
 No Dream to Believe
 
4.
 Nailed to the Unknown
 
5.
 Guts for Dinner
 
6.
 Decomposure Beneath
 
7.
 Soul Burns
 
8.
 Molested Slaughter
 
9.
 Power of Destruction
 
10.
 Living Death
 
11.
 Raped in the Grave
 
12.
 Blood Frenzy
 
13.
 Immortal Aggression
 
14.
 Eternal Torment
 
15.
 Guts for Dinner
 
16.
 Only Death Is Real
 
17.
 The Re-Animation
 

Durée totale : 00:00

Acheter cet album

Fatal (USA-1)


Chronique @ Rossbaycult

01 Novembre 2017

Un incontournable de la scène death thrash de la fin des '80

Fatal est un des éléments importants de l'histoire souterraine de la scène death thrash US des années 80.

Le groupe a été formé en 1985 par le guitariste Tony Hamera et le bassiste chanteur Mark Nowakowski tous deux âgés de 15 ans. Deux potes qui se connaissaient depuis la maternelle décident donc de monter leur propre groupe, influencé par Ozzy Osbourne, Judas Priest et Metallica.

Au début, Fatal était donc plutôt orienté power US. Le groupe a d'ailleurs enregistré une démo dans ce style en 1986; démo qui n'est d'ailleurs jamais sorti car rapidement Fatal va décider de durcir le ton de sa musique.
En effet, les mecs vont se mettre à écouter Venom, Slayer, Celtic Frost et toute la scène thrash allemande.

C'est en début d'année 1988 que sort la démo Guts For Dinner. Musicalement, on est dans du thrash death bien méchant à la croisée des chemins entre Sodom et Slayer. Un morceau comme "Guts For Dinner" dégage vraiment des effluves d'un Persecution Mania en mode hyper énervé alors qu'un "The Re-animator" reste plutôt ancré thrash US façon Slayer / Metallica.

Malheureusement cette démo, malgré ses qualités indéniables, passera relativement inaperçu puisque le groupe ne se cassera pas la tête et ne la distribuera qu'à des connaissances ou à ses sorties de concerts; donc pas encore de volonté de la distribuer à des mags, radios ou labels pour imposer son nom.

Puis ils vont découvrir la scène grindcore anglaise, notamment Napalm Death et Unseen Terror et vont complètement s'en influencer sur la démo suivante Molested Slaughter qui va sortir en juin 1988. On est donc dans un death thrash radical avec là un gros feeling grindcore, notamment sur des titres comme "Power Of Destruction" ou "Molested Slaughter".
C'est grâce à cette démo que le groupe va commencer à se faire un nom dans l'underground. Fatal va ainsi faire les premières parties de Death, Pestilence, Sacrifice et Death Angel. Puis avec le tape trading, ils vont se construire des réseaux de distribution en Europe.

En début d'année 1989, Fatal change de batteur et se retrouve avec un tueur, ce qui va motiver le groupe à s'orienter vers un death thrash plus technique mais tout aussi bourrin. C'est leur démo Soul Burns qui sort en juin 1989.
C'est la démo la plus connue de Fatal et qui va propulser le groupe dans la catégorie des grands espoirs de la scène death thrash. Imaginons Morbid Angel copulant avec Sadus, voilà ce que font penser des morceaux comme "Nailed To The Unknow" ou le terrible "Soul Burn". Vraiment une démo incroyable qui fait vraiment partie du top du top des démos death thrash de la fin des années 80.

Les retours élogieux unanimes de cette démo vont bien entendu susciter l'intérêt des labels, notamment celui du label français Thrash Records qui leur propose un deal pour un 7" EP. Celui-ci est enregistré en juin 1990. Sur A Somber Evocation Of Nihilism, le groupe s'oriente vers une musique beaucoup plus sombre sur laquelle on sent une petite touche à la Pestilence, notamment sur le morceau "Anguish".

Durant cet été 1990, le groupe va participer au Michigan Death Fest avec Morbid Angel, Sacrifice, Deceased et pleins d'autres. Puis en septembre, ils vont ouvrir pour Death et Pestilence. Ce sera leur dernier concert, puisque le groupe se séparera peu de temps après.

Il faudra attendre l'année 2005 pour que le label Necroharmonic décide de rééditer l'ensemble de la discographie de Fatal sur cette compilation Retrospective From Hell vraiment incontournable pour tous les fans de vieux proto death /death thrash des années 80.

3 Commentaires

10 J'aime

Partager
LeMoustre - 01 Novembre 2017:

Merci pour cette retrospective de ce groupe encore une fois Un déterrage en règle des abîmes des années de jeunesse de cette scène. Je ne connais pas du tout mais les références que tu cites incitent à minima de jeter une oreille attentive a cette compile. 

sijj - 01 Novembre 2017:

Salut Raph, ça fait plaisir de lire quelques nouvelles chroniques de ta part. Et merci pour tes connaissances toujours palisantes à découvrir. Excellente compile chez Necroharmonic...

Ghul - 08 Novembre 2017:

Avec ta chronique précédente, ça fait plaisir de te revoir actif à ce niveau. On sent ta passion à chaque anecdote que tu nous délivres. Hâte de lire les prochaines chroniques de ta part.

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire