Restless Spirits

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Restless Spirits
Nom de l'album Restless Spirits
Type Album
Date de parution 17 Mai 2019
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1.
 Stop Livin' to Live Online
 05:30
2.
 Unbreakable
 05:06
3.
 I Remember Your Name
 04:42
4.
 'Cause I Know You're the One
 04:36
5.
 Nothing I Could Give to You
 05:12
6.
 Calling You
 04:49
7.
 Live to Win
 03:30
8.
 You And I
 04:47
9.
 When it Comes to You
 04:57
10.
 Lost Time (Not to be Found Again)
 04:53
11.
 In the Realm of the Black Rose
 07:24

Bonus
12.
 Nothing I Could Give to You (acoustic version)
 04:37

Durée totale : 01:00:03


Chronique @ frozenheart

05 Septembre 2019

Un magnifique ouvrage, mis en lumière par une pléiade de vocalistes hors pairs.

Si le nom Restless Spirits ne vous dit rien, sans doute ceux de son guitariste Tony Hernando (Saratoga, Lords Of Black) et de son batteur Deen Castronovo (ex Journey, The Dead Daisies) vous parle t'il. Car si Restless Spirits est bien un projet distribué par le label Frontiers Records, il reste avant tout le bébé du guitariste espagnol.

Outre le fait que Tony Hernando tienne la guitare, la basse ainsi que quelques claviers, le line-up est complété par les claviéristes Leif Elhin et Victor Diez (également au piano). Côté chant et hormis Deen Castronovo qui tient le micro sur 3 titres, le guitariste aura eu la brillante idée de varier les plaisirs en invitant pas moins de 5 vocalistes d'exception à savoir: Johnny Gioeli (Axel Rudi Pell, Hardline), Diego Valdez (Lords Of Black, Helker, ex- Iron Mask), Dino Jelusic (Animal Drive), Kent Hilli (Perfect Plan) et le multi-instrumentaliste Alessandro Del Vecchio qui supervise aussi l'enregistrement de l'album.

Dès "Stop Livin' to Live Online" à la courte intro de piano, interprétée par l'américain Johnny Gioeli, l'œuvre nous comble. Ce morceau de Hard Rock limite FM, au chant à la fois puissant et harmonieux, s'il avait été chanté par un autre n'aurait certainement jamais été aussi réussi. Tout comme la power ballade "Nothing I Could Give to You" dont le chant félin et langoureux du vocaliste américain (toujours aussi à l'aise dans cet exercice) nous donnera une fois encore des frissons.
Des morceaux aussi réussis, cette galette en recèlera plusieurs, à commencer par le très convaincant "'Cause I Know You're the One" et Lost Time (Not to be Found Again) aux magnifiques interventions de guitares Heavy et tranchantes, interprété par le jeune chanteur croate Dino Jesulick à la puissance et justesse vocale des plus convaincantes.

Au-delà de cette première escale merveilleuse, rien ne pourra venir contrarier le plaisir ressenti. D'un "I Remember Your Name" et son refrain imparable superbement mis en exergue par un Kent Hilli, impérial sur ce morceau au relent très FM, limite AOR, mais aussi en passant par l'interprétation sans faille d'un Deen Castronova au timbre rocailleux et totalement bluffant sur les excellents (dans l'ordre) "Unbreakable", "Calling You" qu'on croirait sortis d'une des meilleures réalisations de Journey ou Foreigner, voire du côté du Big Rock de Mr Big pour l'énergique "Live to Win" et ses guitares gonflées à la testostérone. L'opus se termine admirablement avec la longue pièce au relent progressif "In The Realm of the Black Rose", qui mettra à l'honneur de majestueuses notes de piano et guitares au feeling certain, mais aussi le chant puissant et Heavy de Diego Valdez qui maîtrise ici parfaitement son sujet.

Quant au mid-tempo "When it Comes to You" et "You And I", les titres restant de l'opus, ils seront à mettre à l'actif de l'italien Alessandro Del Vecchio, qui mine de rien s'en sort haut la main. Son timbre naturel faisant merveille sur ses deux excellents titres de Hard Rock classique et racé !
Ce premier effort éponyme interprété et mis en lumière par une pléiade de vocalistes hors pairs est d'une grande qualité. Destiné aux mordus de Hard Rock Heavy mélodieux et furieusement entraînant, il tient très bien la route.

En espérant qu'une suite soit envisageable (vu le nombre de productions et projets all-star band sans lendemain qui sortent chaque année sur le label Frontiers records), ne gâchons pas notre plaisir et remettons-nous une couche de cet excellent album que nous offrent le guitariste espagnol et sa bande.

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Restless Spirits