Repugnant Coronation of the Beast

Liste des groupes Black Metal Venereal Baptism Repugnant Coronation of the Beast
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Venereal Baptism
Nom de l'album Repugnant Coronation of the Beast
Type Album
Date de parution 27 Septembre 2019
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album0

Tracklist

1.
 To Castrate Angelic Grace
Ecouter04:28
2.
 Venereal Fucking Whore
Ecouter04:04
3.
 Uncleansed in Celestial Mortification
Ecouter04:04
4.
 Repugnant Coronation of the Beast
Ecouter04:51
5.
 Blasphemous Sarin Execrations
Ecouter04:30
6.
 Unfuckable Pacifist Gutterslut
Ecouter04:35
7.
 Abhorrent Cesspool of Lesser Human Vessels
Ecouter04:43
8.
 Pestiferous Pious Deflorations
Ecouter04:29
9.
 Born of Lascivious Degradation
Ecouter04:45
10.
 Aborted at the Foulest Pit of Hell
Ecouter04:51

Durée totale : 45:20

Acheter cet album

Venereal Baptism



Chronique @ Antonin_Martin

03 Octobre 2019

Unleashing the beast.

Gloire au bouc et à la bête! Depuis ses débuts, Venereal Baptism démontre la puissance d'un Black dévastateur, massif, lourd et puissant par un Black malsain, vile et blasphématoire. L'imposant EP "Progenitor of All Aberrations" avait enfoncé le clou 3 ans auparavant, avec par la suite deux full-length bestial et primitif à compter ce dernier jet "Repugnant Coronation of the Beast" distribué sous la bannière d'Osmose Productions.

Force est de constater que le groupe a nettement accéléré sa vitesse de jeu depuis son premier EP par un Black se voulant plus véloce et gras que par le passé, par une vitesse d'exécution sans conteste et un chant plus féroce et guttural. On décèlera d'avantage de technique aussi par des solos ultra rapides, quoique brefs, misant avant tout sur des blast-beats apocalyptiques et une brutalité accrue. Et en effet, sur "Progenitor of All Aberrations" les compos étaient plus aérées, le chant plus posé et l'atmosphère plus plombée. A vrai dire, ce dernier jet se veut plus mécanique, vif et apocalyptique avec toujours pour sujet le blasphème, la mort et la vénération du diable. En tout cas, "Repugnant Coronation of the Beast"est l'album le plus brutal et puissant du groupe à ce jour, le plus irrespirable par son atmosphère suffocante et malsaine, et par un chant se voulant plus dynamique et féroce.

Une différence entre chaque album qui s'explique aussi par divers changements de line-up, mais en tout cas rien est à jeter dans la discographie du groupe, des albums tous aussi bestial, apocalyptiques, respirant bon le souffre, la sueur, et la mort. Un changement qui s'exprimait dès l'album précédent "Deviant Castigation Liturgy" par un Black plus dévastateur, lourd, et implacable par comparaison au premier EP de Venereal Baptism qui se voulait moins véloce, moins barbare et moins fluide. En tout cas, les mecs ne font pas dans la dentelle et leur Black ne fait pas dans la demi-mesure, laissons donc place à la sauvagerie, au chaos, et à la dévastation en écoutant leurs odes de pure barbarisme!

A ce jour, le meilleur album des américains qui démontrent l'efficacité d'un Black destructeur, sans fioritures, ultra violent et puissant. La libération totale de la bête et des forces primitives du chaos dont ses délecteront les auditeurs à l'écoute de ce "Repugnant Coronation of the Beast" qui est loin d'être répugnant pour les oreilles. De grands poètes qui continuent de fracasser des crânes et à briser des os inspirant la terreur et rendant un bel hommage au cornu avec ce dernier rejeton.


Unleash the beast, unleash the chaos!

0 Commentaire

6 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire