Rattlesnake!

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe A Static Lullaby
Nom de l'album Rattlesnake!
Type Album
Date de parution 09 Septembre 2008
Enregistré à The Omen Room Studios
Style MusicalPost Hardcore
Membres possèdant cet album19

Tracklist

1.
 Rattlesnake!
 03:33
2.
 Bear Trap
 03:46
3.
 The Turn
 03:23
4.
 Scavenger
 04:43
5.
 The Prestige
 04:05
6.
 Aller au Diable
 04:10
7.
 Mourning Would Come
 03:28
8.
 The Pledge (ft. Greg Puciato of The Dillinger Escape Plan)
 03:19
9.
 Under Water Knife Fight
 03:14
10.
 Everybody's Got a Lil' Fonz N'Em (ft. Matt Wheeler)
 04:08

Bonus
11.
 Toxic (Britney Spears Cover)
 03:20

Durée totale : 41:09


Chronique @ BlackDieRose

02 Janvier 2013

A Static Lullaby est de retour plus fort que jamais...

Retournons en Octobre 2006 juste une minute. A Static Lullaby était un nouveau groupe à la mode, produisant une musique oscillant entre le (moderne) Punk-Hardcore mélodique pour midinette et le Rock Alternatif des plus mainstreams destinés à des fans de plus en plus nombreux. Je me souviens que le battage médiatique tournait à fond autour d’eux pour la première fois, et pendant un temps bien plus long qu‘à l‘accoutumée. Avance rapide de deux ans et arrive alors Rattlesnake!, quatrième album du groupe produit par Steve Evetts (Sepultura, Senses Fail et Suicide Silence pour ne citer qu’eux) et labellisé par Fearless.
Au niveau du line-up ça a pas mal bougé et comme le guitariste et fondateur du groupe, John Martinez, a quitté la bande et ne fut pas remplacé, cet album est le premier à être produit à quatre. Il s’agit aussi du premier album avec le nouveau batteur, Tyler Mahurin en remplacement de Jarrod Alexander.

L'album débute avec la chanson-titre. Une torride et puissante entrée en matière dans une musique qui s’apparente à du Every Time I Die saupoudré d’un zeste de Rock Sudiste sur le refrain. Les riffs sont dynamiques, mais quelques fois bateau. Les cris dans une veine Screamo sont excellents et se désignent sans doute comme une des meilleures choses sur cet album. Le chant clair sonne naturel. Tandis que la batterie cède à sa folie et laisse exploser son talent aux yeux de tous. La basse se fait plus discrète, plus subtile, mais contribue grandement au rythme et à la déconstruction des mélodies donnant un ensemble explosif. Voilà A Static Lullaby au sommet de son art.

Le groupe ne commet aucun faux pas et l’album continue d’avancer, invincible et impassible, les auditeurs n’ont qu’à bien se tenir, cette perle de nervosité va en enflammer plus d’un.
Les paroles sont sombres, simples et évitent ainsi tout type de cliché. Elles sont sur cet album plus profondes et donnent l’impression que Rattlesnake! capture définitivement les grands moments de la vie du groupe. Ces paroles sont bien écrites, bien que sur certains points elles peuvent paraître ternes et répétitives. Joe est tout de même allé jusqu’au bout de son délire sur des chansons comme "Rattlesnake!", "The Pledge", "The Turn" et "Everybody's Got a Lil' Fonz N'Em", très bien pensées de ce côté là.

L'album dans son ensemble est de loin leur meilleur production à ce jour car il est beaucoup moins dépendant des influences Punk-Hardcore/Metalcore. Ils se construisent petit à petit une identité. Néanmoins, la plus grande amélioration se situe au niveau des voix et avec quelle mesure la dualité chant/cri est utilisée. On sent que les cris amènent une nouvelle dimension à la musique, plus furieuse et surtout plus urgente.
Ensuite la connexion vocale entre Joe Brown et Dan Arnorld est efficace et parfois ils se rejoignent même pour chanter en chœurs sur des mêmes paroles ("Morning Would Come").
Il est évident que le groupe a enfin trouvé son créneau. Même s’ils ont remanié leur musique, les fans devraient trouver de l'espoir dans cet album, car il détient du charme et de l‘attractivité. Il est évident que ce groupe a utilisé ses six années d'expérience pour le mieux. Il y a encore quelques défauts évidents, en particulier avec la batterie qui n‘est pas toujours en accord avec la musique ou la basse quasiment inaudible sur certaines parties.

Cet album n'est pas comme les autres qu'ils ont fait, la plupart des chansons sont trépidantes et possèdent des moments totalement fous et électriques, surprenant par leur énergie en témoigne le trio "Scavenger", "The Prestige", "Aller au Diable". Je pense qu'ils ont redéfini les limites de leur musique et en sont sorti grandis. La chanson la plus impressionnante pour moi, reste "Everybody's Got a Lil' Fonz N'Em" qui possède un côté plus Metal par rapport aux autres. Quoique "Rattlesnake!" effectue un travail admirable en explosant littéralement les tympans ou encore "Scavenger" et son superbe solo.
Je pense que les fans du groupe accueilleront ce petit dernier (et ce nouveau style) à bras ouverts, où à peu près chaque chanson est une explosion d'énergie et d’adrénaline pure. Vous l'aurez certainement compris, A Static Lullaby est de retour plus fort que jamais.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire