Perverse Recollections of a Necromangler

Liste des groupes Deathcore Waking The Cadaver Perverse Recollections of a Necromangler
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Waking The Cadaver
Nom de l'album Perverse Recollections of a Necromangler
Type Album
Date de parution 21 Novembre 2007
Style MusicalDeathcore
Membres possèdant cet album47

Tracklist

1. Intro 01:11
2. Always Unprotected 02:36
3. Raped, Pillaged, and Gutted 03:38
4. Connoisseurs of Death 02:38
5. Interlude 00:53
6. Type a Secretor 02:14
7. Tire Iron Emblugeonment 02:38
8. Blood Splattered Satisfaction 02:34
9. Pigtails Are for Face Fucking 03:02
10. Chased Through the Woods by a Rapist 01:51
11. I Know the Insides of Women 03:15
Total playing time 26:30

Acheter cet album

Waking The Cadaver


Commentaire @ enthwane

13 Avril 2009
Honte à moi, j'ai acheté ce CD uniquement parce que la pochette me rappellait le bon vieux goregrind de l'époque LDOH et Rompeprop : bien dégueulasse comme il faut. Vu le nom du groupe, je m'attendais a une bonne galette de goregrind. Après écoute de ce CD, je regrette amèrement d'y avoir investi.

Waking the Cadaver est un groupe énervant. Après visite de leur page web, on découvre une bande de jeunes adultes attardés dont les centres d’intérêts sont approximativement les mêmes que ceux des gamins de 15-16 ans: le cul et le gore. Ils ont donc décidé d'injecter toute leur "culture" de ces domaines dans leur musique. Cela donne des noms à rallonge kitschissimes, des paroles (inaudibles mais bien présentes dans le livret) qui feraient pâlir Shakespeare par leur intelligence et leur profondeur, des chansons en décalage complet, jamais dans le rythme, un batteur voulant passer pour un dieu de la vitesse mais qui s'arrête de temps en temps en plein milieu des chansons. Les vocaux sont un des seuls bons points de ce disque, car ils sont tout bonnement monstrueux, alternant entre les chuintements et les bruits de siphon. Ce n'est malheureusement pas assez pour rattraper le reste de la galette.

Si vous voulez un bon groupe de Goregrind, tournez vous vers Impetigo ou LDOH plutôt que de vous jeter sur cette bouillie de décibels informe et grésillante, dont les seuls bons points sont la pochette et le chanteur.

17 Commentaires

1 J'aime

Partager

enthwane - 07 Avril 2010: Mon dieu, je ne prendrai pas ce risque. Je vais modifier de ce pas (soit dit en passant, d'autres choses bien plus honteuses sont tolérées ici).
Hellsheimer - 07 Avril 2010: On ne peux pas tout lire. Et si on ne signale pas les propos injurieux, on ne peut pas les virer. Bon comme tes messages ne servent à rien à part te foutre de ma gueule, je les vire. On continue la discution par mp si tu n'est pas d'accord avec ma façon de proceder.
bojart - 26 Mai 2012: Ohlala! ça s'est engueulé !!



Bon, WTC, c'est du Deathcore plus que bourrin, c'est monstrueux! le chanteur (peut-on appeller ça un chanteur?) n'est qu'une barrique à bourbon qui sifflent des pig squeals entre deux part de pain de viandes ^^

Il y a tant de groupes de slamdeath, grind death, grindcore ou porno gore grind qui merite notre attention...
Aldorus - 12 Décembre 2015: Vu la chronique, ça ne mérite même pas 9 :p
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire