Perpetual Defiance

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Detritus
Nom de l'album Perpetual Defiance
Type Album
Date de parution 1990
Style MusicalThrash Metal
Membres possèdant cet album16

Tracklist

1.
 Subliminal Division
 04:21
2.
 Point of No Return
 03:05
3.
 Playing with Fire
 06:17
4.
 Taste the Blood
 03:27
5.
 Morbid Curiosity
 07:05
6.
 No Mercy
 02:04
7.
 Child
 05:28
8.
 Eviction
 02:33
9.
 Derange
 05:52
10.
 O.T.T.
 04:10

Durée totale : 44:22


Commentaire @ Fabien

03 Avril 2013

Division du label Music for Nations, Under one Flag a principalement fonctionné grâce à l’acquisition de licences avec des labels comme Tyfon ou Combat, lui ayant permis de diffuser durant les années 80’s tant d’albums cultes de Bathory, Death, Possessed ou Dark Angel ayant marqué toute une époque. Tout comme Combat Records, son meilleur fournisseur de licences outre-Atlantique, le label londonien a relativement mal anticipé le virage des années 90’s, comptant par la suite dans ses rangs des formations de qualité variable, mais décidément moins prestigieuses, comme Faith Or Fear, Wolf Spider, Dragon, Creation Of Death ou Dethrone, d’où le désintérêt des thrashers, la chute verticale des ventes, et la fin programmée de la division londonienne. C’est durant cette période de décélération qu’Under one Flag acquiert deux licences Edge Music, Seventh Angel et Detritus, deux groupes de thrashmetal britanniques chantant les louanges du christ, tout comme Believer, Creation Of Death ou Mortification, discours qui peut paraître paradoxal dans un style aussi radical.

Si Seventh Angel possède plus de personnalité et teinte son thrash d’une coloration doom, Detritus lâche quant à lui un thrashmetal directement influencé par la scène Bay-Area, musicalement très proche de formations comme Testament et Defiance, à l’instar de son compatriote Xentrix. Malgré son manque d’originalité, le thrashmetal de Detritus (quel patronyme tout de même) est habilement ficelé et bénéficie en outre d’un enregistrement bien calibré de Paul Hodson. Tempi majoritairement rapides, passages plus calmes, riffs & soli effectués avec un certain sens de la mélodie, guitares acoustiques bienvenues, chant à la Chuck Billy, sont autant d’éléments musicaux rapprochant le quatuor de la fameuse baie de San Francisco. Ajoutons à cela une power ballad (Child) rappelant celles de Metallica et Testament, pour obtenir un tableau dressant un aperçu relativement fidèle de Perpetual Defiance. Reste ensuite à mettre la main sur un pressage d’origine d’Edge Music ou Under one Flag, l’album paru début 1991 n’ayant pas été réédité à ce jour (Metal Mind, si tu nous lis).

Fabien.

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
LeMoustre - 30 Avril 2014: Album de thrash assez classique dans son approche, effectivement. Moins académique qu'un Xentrix, même si on se situe dans cette veine (le côté Chrétien revendiqué en plus, qui ne nuit aucunement au côté agressif des compositions). Les tempi élevés sont plutôt un point fort, et la production, précise et bien abrasive (du moins pour les guitares) est aussi bien fichue. Bref, un album qui, sans un patronyme ridicule de son auteur, aurait peut-être pu connaître une indifférence moins marquée, à l'image des Slammer, Acid Reign, et autres groupes anglais thrash ayant pris un train déjà arrivé en 1991. Bon skeud, quand même.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Detritus