Nihilum Bellus

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Depressive Winter
Nom de l'album Nihilum Bellus
Type Album
Date de parution Décembre 2011
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album4

Tracklist

1. From the Depths
2. Voices
3. Despair
4. Abyss
5. Post Mortem Celebration
6. Cold Way
7. Delicious Sorrow
8. Canticle

Acheter cet album

Depressive Winter


Chronique @ Matai

11 Juin 2013

Un album plutôt sympa pour les amateurs de black mélodique et épique

Depressive Winter…avec un nom pareil on aurait pu s’attendre à voir un groupe de black dépressif russe comme on en voit beaucoup et bien pas du tout. Depressive Winter, c’est un combo français de black mélodique épique formé en 2003 et peu actif, il faut le reconnaître, dix ans d’existence et seulement deux CDs, dont le premier n’est sorti qu’en 2006. Le second, « Nihilum Bellus » voit le jour cinq plus tard avant de se dégoter une signature chez les Russes d’Haarbn Productions, assez friands de ce style. Depressive Winter prend son temps et privilégie la qualité et non la quantité et cela se ressent assez bien sur ce CD.

Peu d’infos circulent sur le groupe alors on va faire assez court : le duo français mené par Profane nous pond huit titres black metal de qualité. Un son impeccable, des atmosphères relevées et des riffs qui tiennent la route, parfois thrashy, parfois plus heavy, mais surtout très épiques, comme en témoigne « Voices » qui rappelle des formations comme Dissection ou Bathory. Cela tranche avec l’introduction instrumentale avec ces boom en échos qui viennent et reviennent à intervalle régulier ainsi que ses riffs qui annoncent la couleur : celle de « Voices ».

Un autre instrumental nous emmène dans des contrées très sombres, tristes et froides, c’est bien « Despair » et ces trois minutes de guitares trémolo. Rien à voir avec les deux pièces maîtresses qui arrivent ensuite, à savoir « Abyss » et « Post Mortem Celebration », des morceaux très longs, souffrant d’une certaine linéarité toutefois. Sans oublier la très chouette reprise « Canticle » de Morgion où les claviers atmosphériques vont de pair avec les guitares.

« Nihilum Bellus » est un album plutôt sympa pour les amateurs de black mélodique et épique, tendant parfois vers le thrash, même s’il n’y a rien d’extraordinaire. On peut toutefois avouer que Depressive Winter a fait du bon travail en cinq ans et qu’on attend la suite.

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Depressive Winter