Morning Wood

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Morning Wood
Nom de l'album Morning Wood
Type Album
Date de parution 1994
Labels Escape Music
Style MusicalMetal Mélodique
Membres possèdant cet album3

Tracklist

1. Not Scared Anymore
2. Love the One You're With (Crosby Stills Nash And Young Cover)
3. Tonight I'm Falling/Crazy on You
4. Desperado (The Eagles Cover)
5. More Now Than Ever
6. Give a Little Bit (Supertramp Cover)
7. What's Going on (Marvin Gaye Cover)
8. Midnight Rider (Allman Brothers Band Cover)
9. Silence
10. One of These Nights (The Eagles Cover)
11. Love Hurts (Nazareth Cover)
12. Sun in Your Sky

Chronique @ olivierbarbery

06 Janvier 2008

Des artistes de premier choix au service de chansons mythiques

Morning Wood, c’est avant tout une extraordinaire aventure humaine… La rencontre de 4 musiciens hors pairs qui, avec passion et sincérité écrivent, composent et interprètent ce magnifique album acoustique en 10 jours seulement. C’est un véritable Amour de la musique qui transparaît au détour de chaque note et de chaque mélodie. Une interprétation subtile, quasi divine sur certains titres (« Silence ») et parfaitement maîtrisée.

Enregistré dans les conditions du Live en seulement quelques jours (parfois il ne suffit que d’une seule prise pour satisfaire les musiciens), cet album regorge d’émotions diverses et variées qui nous transportent littéralement, ne nous relâchant qu’au terme d’un voyage sensoriel des plus salvateur.

Ces 4 musiciens sont parmi les plus fameux dans la maîtrise de leur instrument respectif. Tout d’abord l’extraordinaire vocaliste de TNT, Tony Harnell (qui profite là d’un break de son groupe), le guitariste surdoué Al Pitrelli (Megadeth, ex-Alice Cooper, ex-Dee Snider's Widowmaker, ex-Joe Lynn Turner, ex-Savatage, ex-Trans Siberian Orchestra, pour ne citer que ceux-là), le batteur Chuck Bonfante, et enfin le bassiste Danny Miranda (Blue Oyster Cult).

Le résultat est tout bonnement époustouflant. Les compos originales tout d’abord, qui sont de pures merveilles à elles toutes seules. Elles ne sont qu’au nombre de 5, mais toutes recèlent des moments magiques. « Not Scared Anymore » tout d’abord qui ouvre l’album de façon magistrale. Un titre fort, entraînant, doté d’une des lignes mélodiques les plus belles qu’il m’ait été donné d’entendre. Les accords acoustiques de Pitrelli sont somptueux, et la voix cristalline de Monsieur Harnell fait le reste… Un Must. Deux ballades acoustiques sont également à mentionner : « More Now Than Ever » et « Silence ». Dire que ces deux chansons sont magnifiques est en dessous de la vérité. L’alchimie en est parfaite, et l’on ne peut que fermer les yeux et ressentir l’émotion nous envahir. La voix de Tony Harnell n’a jamais été aussi proche de nous (« Silence ») ; Aussi proche qu’on le sentirait presque en train de nous chanter la chanson assis à côté de nous.

Les nombreuses reprises qui composent le reste de l’album sont également des plus réussies. Il est rare d’entendre des musiciens de Metal (Al Pitrelli est tout de même le guitariste de Megadeth) reprendre des titres Rhythm N’ Blues (Marvin Gaye) ou du catalogue de la Pop américaine (Supertramp, Nazareth) ou de Country (The Eagles). A leur écoute, on ressent parfaitement la joie et surtout le respect avec lesquels les 4 musiciens les ont interprétés. Et il faut bien dire qu’ils s’en sortent avec les honneurs, tant ils se les accaparent totalement, les adaptant de façon magistrale à la sauce acoustique. Ils réussissent même le tour de force de faire quasiment oublier les versions originales… « Desperado » est une version sommes toute classique mais sublimé par le duo guitare sèche, et voix. « Give A Little Bit » est quant à elle très proche de l’originale, surtout vocalement. « What's Goin' On » tire parfaitement son épingle du jeu, et ce n’était pourtant pas évident de passer derrière le grand Marvin. Quant à « Midnight Rider », cette version acoustique enterre littéralement la version initiale, tant la maîtrise de la sèche par Al Pitrelli est évidente. Il fait claquer les cordes comme personne. Enfin, « Love Hurts », cover de Nazareth, est splendide de bout en bout. Mention particulière à la voix sublime de Tony Harnell sur ce titre… Cher n’a qu’a bien se tenir (NDLR : elle a reprit ce titre sur l’un de ses albums).

Dans le monde du Metal, les albums acoustiques sont souvent montrés du doigt. A tort je pense. Car les artistes de Metal ont aussi des choses à exprimer en dehors du son saturé. C’est le cas ici avec cet album qui est un véritable coup de cœur pour moi. Des artistes de premier choix au service de chansons mythiques et superbement écrites. Des chansons qui touchent l’âme.

Un album coup de cœur donc... Mais en 1994, à la sortie de cette perle rare, personne n’en entend parler. Et pour cause, l’album n’est sorti qu’au Japon. Il faudra attendre 2006 pour qu’une édition européenne voit le jour. Il y a des jours où l’on se sent bien seul.

12 Commentaires

6 J'aime

Partager

olivierbarbery - 11 Mars 2012: Franchement ils sont très bons, surtout le deuxième.
Le live est également très bon.
Ils font une reprise d'un titre d'Alanis Morissette qui est juste incroyable.
samolice - 12 Mars 2012: Merci. On va essayer de trouver tout ça pas trop cher.
ZazPanzer - 12 Mars 2012: Pareil... Pff encore un groupe à découvrir, je ne m'en sors plus ! Et pis faut aussi trouver du temps pour écouter les classiques, c'est dur !
Concernant Westworld, je note que tu avais mis 16 au 2nd et 17 au 3ème. Avec le recul, tu préfères le second ?
samolice - 12 Mars 2012: Perso, c'est pas trop le temps qui me manque mais les moyens.
Priorité aux albums de Talisman pour le moment puis Westworld.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Morning Wood