Mind Freeze

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Haunt (USA-2)
Nom de l'album Mind Freeze
Type Album
Date de parution 10 Janvier 2020
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album6

Tracklist

1.
 Light the Beacon
 04:25
2.
 Hearts on Fire
 03:26
3.
 Mind Freeze
 05:32
4.
 Divide and Conquer
 04:30
5.
 Saviors of Man
 04:02
6.
 Fight of Flight
 02:36
7.
 Have No Fear
 04:35
8.
 On the Stage
 04:13
9.
 Voyager
 03:53

Durée totale : 37:12


Chronique @ Armel_Avry

05 Fevrier 2020

Haunt me every year !!

À l'instar des prolifiques Rogga Johansson ou Cederick Forsberg, Trevor William Church semble être intarissable au niveau de sa production musicale. Avec ses différentes formations, il a sorti plus de 15 albums et EP entre 2015 et 2019, le plus souvent en étant le compositeur principal. S'il s'est d'abord fait connaître avec Beastmaker, qui oeuvre dans le doom/heavy de très bonne facture, il semble désormais s'investir plus avant avec Haunt, son projet heavy metal.

Conformément à son rythme effrené de sorties (2 albums, 2 EP et 2 splits en 2017 et 2019), Trevor bat le fer tant qu'il est chaud en proposant en ce début 2020 le 3ème album de Haunt en 3 ans. Entouré d'un line-up stable (Daniel Wilson à la batterie, Taylor Hollman à la basse et John Tucker à la guitare lead), il reste aussi fidèle à Shadow Kingdom Records pour la sortie physique de Mind Freeze, nom de ce 3ème full-length (High Roller Records le sortant en format vinyle).

Trop de précipitation nuirait-elle à l'inspiration ? Ce n'est pas le cas ici car cet album s'avère solide en de nombreux points. Tirant son essence des heures de gloire du hard/heavy metal des années 70 et 80, Mind Freeze possède un charme surrané sans vouloir sonner de façon passéiste à tout prix.

Cela s'entend avec l'utilisation éclairée de synthés que l'on croirait échapper du studio de John Carpenter, comme l'atteste le bien bon Light The Beacon. Basé sur un mid-tempo et un riffing mélodique rappelant la NWOBHM, le titre se dote d'une belle ligne de chant et d'un solo de guitare aux petits oignons. Ces éléments sont magnifiés sur l'excellent titre éponyme, tout en finesse d'écriture pour un résultat captivant. Dans le même registre, Saviors of Man nous renvoie avec délice à l'époque glorieuse, un poil prog, de Somewhere In Time/Seventh Son de Iron Maiden, sans souffrir non plus d'une impression de plagiat éhontée. On sent le groupe soudé autour de son leader, avec une envie évidente de bien faire (une section rythmique soudée, une guitare solo inspirée).

Haunt sait aussi faire parler la poudre sur les véloces Hearts on Fire, Divide And Conquer ou Fight or Flight, dont les cavalcades rythmiques viennent soutenir un riffing tranchant comme un rasoir. Parfait pour se lancer dans une séance de headbanging déchaîné et j'imagine l'effet produit par ces titres dans la fosse. Hearts of Fire se targue même d'un passage central plein de wo-o-wo-o et de soli d'enfer, pour en faire un des hits en puissance de cet album. voilà un groupe qui aurait parfaitement sa place dans un festival tel le Pyrenean Warrior Open Air.

Les autres morceaux ne sont pas en reste, la volonté de TWC de proposer de la bonne musique étant constante sur l'album. Les nappes et lignes de synthé, les soli (parfois en twin guitars), les riffs, tout respire le travail bien fait malgré l'urgence que doit représenter les sorties rapprochées. Basé sur une durée idoine (37 minutes pour 9 morceaux), cet album donne vraiment envie d'y retourner dès que Voyager, le titre conclusif, se termine.

Bref, même si on pourrait leur reprocher de ne rien proposer de neuf (personnellement, je m'en contre-balance avec force), Haunt signe ici un album qui aurait eu sa place dans ces années 70/80 que Trevor William Churh semble bien connaître. Voilà une sortie qui augure encore d'autres disques qui, je l'espère, seront de même qualité. Surtout si Haunt continue sur sa lancée d'un album par an.

1 Commentaire

6 J'aime

Partager
Theoldmansaid666 - 13 Août 2020:

Son et chant horrible !
Ne restent que les guitares !

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire