Mental Electricity

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Hesperus Dimension
Nom de l'album Mental Electricity
Type Album
Date de parution 2005
Style MusicalElectro Black
Membres possèdant cet album2

Tracklist

1. Mental Electricity
2. Through Drowsy Daydreams
3. Numbness Coming from the Sink Part 1
4. Numbness Coming from the Sink Part 2

Acheter cet album

Hesperus Dimension


Chronique @ widomar

08 Septembre 2007
Vous direz qu' Hesperus Dimension sont des débutants car il ne s'agit que de leur premier album, détrompez vous car la production de cet album est juste hallucinante. Une puissance musicale, un jeu à couper le souffle, on croirait entendre du Anaal Nathrakh !!! (En mois malade bien sûr...)

Comme cet album l'indique, "Mental Electricity" est une pure folie électrique... Le tout repose sur la folie mentale et la déconnection entre le corps et l'esprit... Une certaine de psychose en résumé...

La première piste est une sorte d'intro pour nous mettre dans l'ambiance. Des accords très glauques, des arrières voix assez tyranniques, les synthé employés sont complètement malades, une folie auditive.

Maintenant on attaque sur la plus belle piste de l'album, la plus grosse frayeur de ce groupe, Through Drowsy Daydreams !!! Le tout commence sur une petit intro citant " Welcome... To the worst Nightmare of all... Reality", une balle de flingue déglingue un type, et la rage atomique s'échappe... La batterie est à son meilleur, les guitares nous envoient des rythmes d'une beauté étonnante, les synthé de leur côté sont très axés son "strings", des sons lents et mélodieux, rabaissant un peu le caractère meurtrier de cette piste, le tout sur une voix écorchée et malade, même style comme le nouveau Naglfar ou encore Seth.

Numbness part I, est une piste que l'on qualifie d'electro doom... Une ambiance futuriste très noircie par des bruits de métaux, des voix répétitives en arrières plan, une certaine impression de se retrouver dans un vaisseau abandonné. Un son strident et écorché vient se mêler au tout, ce qui nous fait passer sur la piste suivante, Numbness II.
Il s'agit d'une piste moins brutale, mais où le but recherché du groupe reste présent... Certaines voix sont chantées durant les passages plus lents. En d'un coup sec on se retrouve avec un gros blast et des guitares furieuses dans les dents !!!!

En résumé, cet album est vraiment particulier et unique... Ils ont ouvert une porte sur un nouveau style bien à eux, et qui est extrêmement bien convoité... A suivre de très prêt !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire