Memoirs

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Kick
Nom de l'album Memoirs
Type Album
Date de parution 16 Novembre 2013
Labels Escape Music
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album0

Tracklist

1. Doesn't Take Much
2. Thrill Seeking Junkie
3. Radio
4. Come Back
5. Urban Refugee
6. Round & Round
7. Words of Advice
8. Highway to the Sun
9. The Future's Ours
10. Never Lost that Feeling
11. Nothing More to Say
12. Fallen Angel (bonus track)
13. The End Of Time (bonus track)

Chronique @ metalstormrider

29 Mai 2014

Un album pavé de bonnes intentions...

J’ai découvert le premier album de Kick lors de sa sortie… il y a déjà 15 ans. Depuis, je dois avoir usé chaque microsillons de la galette à force d’écoutes répétées. Kick était alors présenté comme la nouvelle sensation Hard Rock mélodique, reconnaissable à son accent très british. Le groupe devait donner un nouveau souffle à une scène FM/Hard mélodique de plus en plus délaissée par le public et au profit de l’émergence de la vague symphonique et de styles plus extrêmes.

Ce « consider This… » était réellement captivant, même pour les amateurs d' horizons musicaux plus soft, car il se présentait comme une passerelle intéressante entre le Rock et le Hard FM. La maîtrise musicale paraissait assez impressionnante pour un premier album, sorti à peine deux ans après la formation du groupe : des refrains au top, des titres énergiques, avec un son moderne… 12 hits potentiels. A noter que cet album était sorti sur Beast Records, label de Steve Harris, ce dernier n’avait alors pas lésiné sur la promotion, un titre bénéficiait d’ailleurs d’un support vidéo. Un album vraiment sympathique et qui n’a pas pris une ride (à l’inverse du chroniqueur…).

Kick était ensuite revenu deux ans plus tard avec l’album «Sweet Licks Of Fire » pas inintéressant, mais ancré dans la continuité de son prédécesseur (…sans aucune prise de risques d’ailleurs). Les lignes de chant demeuraient toujours aussi fabuleuses, apportant une importante palette émotionnelle sur des titres efficaces et concis. Le troisième opus, «New Horizon » sorti en 2004, marquera un tournant dans la discographie du groupe : un album toujours énergique et inspiré mais avec une production de qualité moindre, au son brouillon (pour ne pas dire pourri…). Dommage car ce "New Horizon" possédait de bonnes compositions, toujours très inspirées par le gratin de la scène FM, mais aussi par des groupes de rock traditionnels tels que U2 (pour n’en citer qu’un).

Pourquoi aussi peu d’engouement pour ce groupe de qualité ? La conséquence de très peu de promotion et de concerts ? Une musique trop rock pour les fans de hard et trop hard pour les fans de Rock ???

Presque 10 ans plus tard, le groupe revient avec ce « Mémoirs », … et là, lors de l’écoute, quel qualificatif utiliser ??? Décevant et sur plusieurs points !
Que s’est-il passé ? Kick semble avoir pris un nouveau virage musical en se complaisant dans une certaine facilité, en proposant un album relativement fade et peu inspiré. Bien que l’on reconnaisse immédiatement le son de nos Anglais, les onze titres se suivent et se ressemblent. Les guitares sont un peu plus grasses, moins précises, le chant est plus rauque et agressif, assez inapproprié sur ce type de compositions. Le mixage semble une fois encore desservir le groupe. Le visuel est hideux… Ou est passée la fougue d'antan, le dynamisme, la créativité ? Excès de confiance, volonté de se calquer pour proposer quelque chose de plus commercial?

L’album manque réellement d’équilibre et d’homogénéité et la diversité des morceaux ne parvient pas à combler. Il existe cependant quelques exceptions qui témoignent de ce que le groupe pouvait proposer par le passé. Nous retiendrons les assez bons “Round And Round”, “Highway To The Sun”, “The Future Ours”. Le reste est limite passable, quelque peu indigeste et l’ensemble a malheureusement du mal à décoller. Je ne vous parlerai même pas du songwritting…
J'ai donc du mal à croire que ce « Memoirs » permette d’imposer kick au devant de la scène. Il possède, certes, quelques bonnes compositions, mais surtout de nombreuses faiblesses qui en font un album en demie teinte. En revanche vous pouvez vous ruer sur les rééditions de la discographie du groupe (enfin si vous avez la chance de les trouver).

Un album peut être pavé de bonnes intentions mais les bonnes intentions n’ont jamais été suffisantes pour faire un bon album…

1 Commentaire

1 J'aime

Partager
LeLoupArctique - 29 Mai 2014: Pas sûr que je m'attarde sur ce Memoirs, mais en tout cas tu fais une bonne publicité pour les albums précédents ! Merci !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire