Mdlosci - Further Down the Nest

Liste des groupes Black Metal Mgla Mdlosci - Further Down the Nest
Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Mgla
Nom de l'album Mdlosci - Further Down the Nest
Type Compilation
Date de parution 30 Mai 2007
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album80

Tracklist

1. Md?o?ci I 06:33
2. Md?o?ci II 04:11
3. Further Down the Nest I 05:06
4. Further Down the Nest II 06:21
Total playing time 22:13

Chronique @ Vinterdrom

23 Novembre 2010
Tout le monde a droit à une seconde chance …

Les adeptes de tombola vous le diront : 1 chance au grattage + 1 chance au tirage … Tout comme ces pauvres étudiants bûchant et besognant pour se tracer un semblant de chemin dans la dure vie : si tu te ramasses en Juin, tu peux encore te rattraper en Septembre … Les fautifs d’adultère le répètent sans cesse à leur conjoint honteusement trompé : pardonnes-moi, ma chérie, j'ai perdu la tête (mais pas la queue), je ne savais plus ce que je faisais (et vas-y que tu trimes pour éviter que ton union ne finisse en tête à queue) …

Tout le monde a droit à une seconde chance …

Et en musique, c’est pareil, c'est la même partition qui se joue : ça arrive (souvent d'ailleurs) de passer à côté de certaines perles rares, mais heureusement, fort heureusement, les rééditions sont là pour rattraper le coup ! Et je ne remercierai jamais assez la triarchie polonaise Garazel / Flagellum Haereticorum / Todeskult d'avoir réédité en CD la doublette "Md?o?ci / Further Down the Nest", à savoir deux terribles méfaits d'une des plus redoutables formations de black metal locale, j'ai nommé Mgla. Une aubaine pour les malheureux petits retardataires qui, comme moi, auraient loupé les originaux en format 7" strictement limités à quelques minuscules centaines d'exemplaires.

Voilà donc pas moins de trois forces de frappe réunies pour sortir à peine 20 petites minutes de musique. Tout ça pour ça, pourrait-on penser ? Et bien non, car quelles 20 minutes !
Dès les toutes premières secondes, Mgla impressionne par sa capacité à faire brutalement chuter la température jusqu'à la glaciation, le Würm gravé sur plaquette alu … Ce grain froid aussi mordant que le blizzard soufflant sur les terres du Grand Nord … Mgla a un gros quelque chose de typiquement norvégien. Darkthronien plus précisément. A un point où l'on croirait parfois entendre un "A Blaze in the Eastern Sky". Tout est là … L'expression aussi minimaliste que les atmosphères sont portées au firmament de l'art le plus noir, sans effet ni bidouille studio superfétatoire … Les riffs enchaînés de manière imparable, tissés tel un collier de perles de glace enserrant la gorge jusqu'à l'asphyxie … Les linéaires qui tournoient tels les bourrasques du vent nordique soufflant des enceintes bavant de stalactites verglacées … Le son acéré de cordes métalliques que l'on sent parfaitement bien aiguisées … Tout est là et bien plus encore, car Mgla développe également une approche mélodique héritée de Vikernes et son Burzum … De ces harmonies simples mais qui trottent irrémédiablement dans le cortex cérébral.
Mgla, en alchimiste d'exception, s'avère tout aussi à l'aise dans la fulgurance que dans les instants d'apparence plus posée, et cela sans jamais renier la haine, en témoignent ces manifestations vocales crachant un flot de misanthropie constant … jusqu'à la nausée … "Md?o?ci" … déversant des vagues de blasts dévastatrices, commandant la destruction de l'humanité, l'annihilation du misérable troupeau pour en créer le renouveau. "Further Down the Nest", quant à lui, se fait plus sournois avec ses tremolos étreignant progressivement leur proie pour l'amener plus bas, toujours plus bas, vers le nid d'extermination, l'ultime destin de la fange bêlante, puis le néant, terreau de naissance d'une nouvelle forme plus puissante.
"Md?o?ci / Further Down the Nest", deux chapitres d'un pamphlet de nihilisme écrits selon une doctrine commune : le Mal en inéluctable passage pour accéder au Meilleur, à un état supérieur d'existence, la seconde et ultime chance de l'humanité.

L'effet de surprise ne joue plus par rapport au formidable "Presence" (qui faisait déjà acte de cette doctrine) et ma note peut sembler exagérée, sachant que chacun des EP ne dure qu'une petite dizaine de minutes. Mais il ressort de là un tel sentiment de suprématie ! Chaque plan a tellement été travaillé à fond, chaque percussion tombant à point nommé, chacun des vecteurs instrumentaux, M. et Darkside, semblant être dans un tel état de transcendance. Je ressens une telle conviction dans l'interprétation, dans les vocaux. Tout dans ces deux œuvres confine à un tel niveau d'excellence que je ne vois pas comment faire pour mettre moins.
Mgla, c'est l'excellence du Mal, ni plus ni moins. Et puis vous voyez, il n'est pas si méchant qu'il en a l'air, puisqu'il nous offre une seconde chance …

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
Loxum - 23 Novembre 2010: merci pour cette chronique!
j'ai beaucoup aimé!
SuperAlex - 23 Novembre 2010: Très bonne chronique.
Deux très excellents Ep mais qui ne dépassent pas le très fameux Présence.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire