Make a Change... Kill Yourself

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Make A Change... Kill Yourself
Nom de l'album Make a Change... Kill Yourself
Type Album
Date de parution 23 Juin 2005
Style MusicalBlack Ambient
Membres possèdant cet album60

Tracklist

1.
 Chapter I
Ecouter14:08
2.
 Chapter II
Ecouter16:08
3.
 Chapter III
Ecouter13:28
4.
 Chapter IV
Ecouter27:06

Durée totale : 01:10:50

Acheter cet album

Make A Change... Kill Yourself



Chronique @ Nattskog

09 Juillet 2005
Vous trouvez qu’il y a trop de soleil aujourd’hui, c’est l’été et vous en avez marre ? Votre petite amie vient de vous larguer ou votre hamster est mort ou à la télé il n’y a rien d’autre que des émissions de variété débile, bref vous avez envie de changer d’atmosphère pour quelque chose de moins… pénible ?
La solution : Make a Change… Kill Yourself bien sûr ! Non ce n’est pas un conseil ! Enfin si, mais pas en vrai, à écouter quoi, pas à faire.

Apparemment seul et unique production du groupe, l’album non titré de quatre titres appelés simplement « Chapter One » à Four enfonce son homme sous terre pour plus de 70 minutes de Black dépressif et ultra misanthrope.
Musicalement, c’est très basique : un riff déchirant répété sur tout le morceau à quelques variantes près, un riff seulement mais tellement hypnotique que même après un morceau d’un quart d’heure on en redemande ! La qualité de production, le chant de Nattetale et l’ambiance a de quoi ensorceler tout vrai fan de Black, peut être plus facilement qu’un Shining ou un Forgotten Tomb : les compos sont plus simples, le chant est meilleur et les parties ambiant entre chaque titre – parfois au piano…- sont proprement glaçantes !

Toute la philosophie du trio est exposée dans le titre, mais comme si ça ne suffisait pas, nos misanthropes Danois nous expliquent – enfin, surtout Nattetale – le concept des paroles et de l’album dans un petit prologue avant les paroles des chansons, écrites dans une police dégoulinante illisible. On passera sur ce qu’ils disent, c’est assez pathétique.
En revanche, le désespoir est assez, voire très bien rendu dans les morceaux par le minimalisme musical et la tristesse qui se dégage des guitares. Le « Chapter Three », titre le plus court (13’28) est tout à fait à même de retourner complètement l’auditeur réceptif à ce genre d’émotions ! Des touches de chant féminin par-ci par-là pimentent ces riffs redondants en apportant un petit plus mystérieux, spectral.

Au final c’est un album franchement réussi qui nous arrive là, un vrai enterrement musical pour finir en beauté une journée trop rose pour un blackeux.
A écouter d’urgence !

6 Commentaires

11 J'aime

Partager

 
heimdal - 15 Avril 2007: + 1 Excellent album arriver à mettre des touches de chant féminin dans du Black dépressif fallait le faire, hypnotique c'est le sentiment qui s'en dégage très bonne chronique.
Satanyx - 19 Mai 2008: J'aurais bien aimer que tu developpes le côté pathétique... dommage.
Viggdred - 15 Décembre 2009: Excellent album que celui-ci.Pour moi, le Chapter IV est celui qui me "prend" le plus.....
Nattskog doit trouver pathétique le fait de demander aux auditeurs de commettre l' Acte Final...ça se défends...
 
Manana - 06 Mai 2011: Oulà ! J'ai eu du mal à écouter tous les titres d'un coup, j'ai rarement entendu un album aussi glacial et déprimant (dans le bon sens du terme, bien sûr !), et le chant est l'un des meilleurs du genre !
Mais heureusement que je n'écoute pas du DSBM toute la journée !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Make A Change... Kill Yourself