Light from Above

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Black Tide
Nom de l'album Light from Above
Type Album
Date de parution 18 Mars 2008
Produit par John Karkazis
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album70

Tracklist

1. Shockwave 03:28
2. Shout 03:25
3. Warriors of Time 05:53
4. Give Me a Chance 03:34
5. Let Me 03:29
6. Show Me the Way 03:59
7. Enterprise 04:30
8. Live Fast Die Young 03:01
9. Hit the Lights (Metallica Cover) 03:42
10. Black Abyss 04:06
11. Light from Above 05:47
12. Again 03:18
Total playing time 48:12

Chronique @ samolice

27 Fevrier 2013

Entre coup marketing et coup d'éclat

Il y a quelques semaines, mon fiston est rentré de l'école tout fâché.
- "What the fuck son?" (c'est juste pour faire plus métal parce qu'en réalité je lui ai tout simplement demandé ce qu'il avait).
- "Ben y’a un mec de ma classe qui s’est moqué de ce que j'écoutais sur mon ipod. Et là, j'ai vu rouge, bim bam shlaggggg" (pointure 39, celle du fiston).
- "Ah bon, et c'était quoi?"
- "Black Tide".
- "Je comprends ta colère, mais tu sais la violence ne résout rien".

Originaire de Miami, Radio se forme en 2004. A la mi-2007, la major Interscope, qui les a repéré en live et qui a reniflé le bon coup, signe le groupe tout en l'invitant à changer de patronyme. Ce sera Black Tide.

Le 18 mars 2008, ces très jeunes ricains - seize ans de moyenne d'âge ! -, issus de la génération "plaie station" (d’ailleurs, leurs titres "Shout", "Show me the way", "Shockwave" et "Warriors of time" apparaissent tous sur des jeux de la marque PS ou Xbox) nous proposent leur premier album, « Light from Above ».
Ils sont tellement jeunes que l'accès à la scène sponsorisée par Jägermeister lors du Ozzfest 2007 leur a été refusé. Vous savez la vaste blague du "on-picole-pas-avant-21-ans-aux-States".
Au dos du livret, Gabriel - où qu'il est mon bibi - Garcia (chant et guitare), Alex - remets moi un bol de chocapic - Nuñez, (guitare), Zachary - je veux mon dvd de oui oui - Sandler (basse), et Steven - je laisse ma veilleuse allumée la nuit - Spence (batterie), affichent un look qui nous renvoie directement au métal des années 80 : cuirs, patchs, badges et même T-shirt « And Justice For All ». Too much ? Ca sent le produit cleanex,si tôt écouté, si tôt jeté. Et pourtant...

Là où, en son temps, Kingdom Come s'était attiré les foudres des critiques avec sa "copie", pourtant magistrale, de Led Zepellin, « Light from Above » est très bien accueilli par la presse spécialisée un peu partout dans le monde ("Best Rookies of 2008" pour Rolling Stone et "Best International Newcomer" pour Kerrang!). Il faut dire que Black Tide a pour sa part - ou celle de son label, nous y reviendrons - choisi de ne pas mettre tous ses œufs, encore imberbes, dans le même panier. Vous êtes prêts pour un voyage dans le temps ?

Back to the future donc. Si ce n'était une production moderne, quelques effets sur la voix et autres rares parties de double de Steven Spence, le compteur de la DeLorean pourrait tout aussi bien afficher 1984. La soupe proposée mélange en effet un heavy typé NWOBHM et le hard US des eighties 80. Le tout est saupoudré d'une pointe de riffs thrashy façon Megadeth.
En fait, cet album, c'est un peu la compil' idéale pour faire un quizz un soir avec des amis - qui qui m'dit à qui qui qu'ça ressemble? -. Ainsi, les guitares de "Warriors of time" et "Light from Above" ne peuvent manquer d'évoquer fortement celles de Maiden (dont ils ont d'ailleurs repris "Prowler" sur le « Maiden Heaven Tribute » de Kerrang!). On pense également à Skid Row, parfois ("Shout", "Give me a chance"), et au Mötley Crüe des débuts, souvent - l'influence la plus présente sur l'opus d'après moi - ("Enterprise", "Shockwave", "Live fast die young"). On continue? "Let me" lorgne vers Ozzy Osbourne. "Black Abyss" reprend les plans du Megadeth de la mi-90. Enfin, "Hit The Lights" sonne purement et simplement comme du Metallica. Bon en même temps, là c'est normal ... vu que c'est une cover. A l'évidence, cette version d'un des premiers titres composés par les Mets manque de poils - la hargne d'Hetfield au même âge ou presque, c'était autre chose -, mais n'est pas désagréable à écouter pour autant.

Si l'indigestion n'est pas loin, reconnaissons néanmoins le mérite de la formation d'avoir su proposer des titres courts parfaitement rythmés, servis par des riffs accrocheurs à défaut d'être toujours suffisamment puissants à mon goût, ainsi que par des mélodies et refrains imparables.
De ci de là, le groupe sème quelques passages moins convenus : un bon solo de basse sur "Entreprise", les breaks de "Shout" ou "Let me", le duo guitares piano sur "Light from Above" et la superbe intro acoustique hispanisante à deux guitares et à laquelle succède une rythmique franchement punchy sur l'épique "Warriors of time", l'hymne de l'album, hélas affublé d'un clip-cartoon minable.
A un âge où ma principale occupation consistait à projeter des éclats de mes boutons d'acné sur la glace de la salle de bain, au grand dam de mon père (tu me manques!), les musiciens de Black Tide présentent un niveau technique déjà franchement bluffant. Le timbre de voix agréable de Gabriel Garcia, par ailleurs également (bon) soliste, navigue entre un Vince Neil testostéroné et un Sébastien Bach "light".

Comme d'hab', quelques petits cartons jaunes sont de rigueur. La pochette est objectivement à chier ... mais je la trouve sympa - ce qui explique surement pourquoi mes placards sont remplis de fringues au goût douteux -. De même, les paroles ne risquent pas de donner envie de devenir bilingue et les chœurs à base de wooh oh oh sont un peu trop évidents ("Warriors of time", "Show me the way"). Enfin, qui dit signature sur une major dit (généralement) moyens conséquents et (souvent) cible large. Pas étonnant dés lors de retrouver une production bien propre sur elle - faut pas choquer certaines oreilles - mais néanmoins satisfaisante. Elle est signée Johnny K, Disturbed notamment, ce qui ne surprendra personne au regard de la phrase précédente.

And now, le verdict. Faut-il finalement voir en Black Tide un espèce de produit marketing façonné par son label?
Un premier élément de réponse est apporté à la lecture attentive des compositeurs crédités sur l'opus. Celle-ci vous révèlera le nom de l’homme en fauteuil roulant … non, pas Perry Mason, Jason Suecof. Ce fêlé génial - le Dvd bonus de l'album « Resurection » de Chimaire vous en apprendra beaucoup sur l'humour du personnage et sur son incroyable dextérité à la guitare – co-signe quand même six des dix titres proposés (cover et bonus track non comprises). Pourquoi une telle présence ? Ca sent un peu le cachetonage en règle non?
Deuxième élément de réponse, beaucoup plus amer celui là. Il concerne la suite de la carrière discographique du combo.
« Light from Above » se classe 73ème dans les charts US la semaine de sa sortie pour un total d'environ 11000 ventes. Encourageant a priori. Que nenni répond la major. "Dites donc les gars, le métalcore vous connaissez?" On coupe les tifs, on tatoue tout – oui c'est des bons toutous ça - et en avant. Nuñez, déçu, quitte un navire englué dans sa propre merde. Ironique quand on sait que Black Tide peut se traduire par « marée noire ».
Le 23 aout 2011 sort « Post Mortem »,le groupe ne pouvait imaginer un meilleur titre, une daube infâme n'ayant plus rien à voir musicalement avec l'album précédent. Même classement au Billboard mais ventes divisées par deux. Bien fait!

Ah oui, j'allais oublier. Hier soir, le fiston est revenu de l'école, écouteurs de l'ipod dans les oreilles.
- "C'est quoi fils?"
- " Hein?"
- "C'EST QUOI FILS?"
- "Sexion d'Assaut. Géant!"
- " Quoi???!!!" Bim bam shlaggggg (pointure 42, la mienne).
- "Aïe ouille. Feu croyais que la violenffe ne pouffait rien réffoudre".
- "C'est sur, mais parfois pour la bonne cause..."

19 Commentaires

10 J'aime

Partager

samolice - 28 Fevrier 2013: Hé Matt, tu habites sur la même planète que Marko ou quoi?
Sexion d'Assaut, c'est juste le groupe de rap pour teenagers qui a vendu le plus de disques en France en 2012. C'est nul, ça se la joue rebelle (pour enfants de 10 ans) et ça remplit tous les Zenith. Et ça tourne en boucle dans les chambres des mes deux plus grands fistons. L'horreur absolue...
MattMaiden - 28 Fevrier 2013: Tu sais je n'ai pas la télé (je regarde des films sur retro + écran) et lit les infos sur le site du Monde, donc je ne suis pas trop au courant de ce genre de truc... Toujours pas vu ni entendu Gagan Style par exemple ! Enfin, je vois que je m'en porte aussi bien d'ignorer qui ets Section d'Assaut ;)
adrien86fr - 28 Fevrier 2013: Pubère mais audible à l'écoute du clip me concernant.. Merci Sam pour ce papier on ne peut plus original et personnel. Il y a effectivement quelque chose de Vince Neil dans les vocaux du chanteur.
Chriscatcher - 13 Décembre 2013: Waow! J'adore cet album. Le genre de truc qui te file la patate pour la journée. Rien à jeter que du bon. Vivement la suite...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Black Tide