Katmandü

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Katmandü
Nom de l'album Katmandü
Type Album
Date de parution 1991
Labels Epic Records
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album24

Tracklist

1. The Way You Make Me Feel
2. God Part II
3. Love Hurts
4. Sometimes Again
5. When the Rain Comes
6. Heart and Soul
7. Ready for the Common Man
8. Only the Good Die Young
9. Let the Hearteache Begin
10. Medicine Man
11. Pull Together
12. Warzone

Acheter cet album

Katmandü


Chronique @ frozenheart

10 Novembre 2019

L'unique album d'un groupe des années 90, à réhabiliter de toute urgence !

Il y a un mois votre serviteur s'est mis en quête de réhabiliter et rendre justice à des albums de groupes ou artistes qui auraient dû réussir et qui sont passés entre les mailles du filet à succès. Cette fois-ci, il sera question du premier et unique album éponyme du groupe Hard Rock américain Katmandu paru en 1991.

Année 1986, après un quatrième et très bon Trick Or Treat, le chanteur Dave King quitte Fastway (le groupe de "Fast" Eddie Clark l'ex-guitariste de Motorhead), afin de former un nouveau groupe correspondant plus à ses goûts musicaux de l'époque. Après un passage éclair en 1987 et 1988 au sein du groupe Hard Rock irlandais QED, le chanteur est contacté en 1990 par les patrons du label Geffen Record (David Geffen et John Kalodner), pour qu'il vienne les rejoindre aux États-Unis afin de monter un nouveau super groupe. En dehors de Dave King au poste de chanteur, le line-up de Katmandu sera composé de musiciens plus ou moins connus du monde du Rock et Hard Rock de l'époque, à savoir Mandy Meyer (ex-Krokus, ex-Cobra, ex-Asia et futur Gotthard) à la guitare, Caine Carruthers (The Untouchables) et Mike Alonso (The Meanis) à la batterie.

Dans la foulée le groupe fraîchement réuni s'atèle alors à la composition et l'enregistrement de son premier opus, sous la houlette du tandem Duane Baron / John Purdell, deux producteurs ingénieurs du son plutôt connus pour avoir travaillé sur les albums des groupes et artistes Hard et Heavy tels que Kix (Blow My Fuse), Ozzy Osbourne (No More Tears), LA Guns (Cocked & Loaded), Ted Nugent (If You Can't Lick 'Em... Lick 'Em) entre autres.
C'est donc en 1991 sur le label Epic Records (une filiale de Sony Music) que parait ce qui sera l'unique album de Katmandu, qui musicalement propose un Hard Rock mélodique et groovy, aux éléments folk Irlandais. Une mixture originale tout à fait à l'image de l'ouverture culturelle et bagage technique de ses membres surtout au niveau du groove et dynamisme de sa section rythmique.

Comme je vous le faisais remarquer plus haut, les 12 pistes de l'opus se trouveront être un condensé de mélodies, groove et puissance, à commencer par la doublette "Pull Together", et "Warzone" qui clôture admirablement l'opus. La première mettra en avant une basse au jeu funky soutenu par un rythme hyper chaloupé. Quant à la seconde, plus dynamique, elle se distinguera par une batterie puissante avec en son centre un extraordinaire break de percussions latines (tribales) des plus jouissives interprété par le talentueux batteur Mike Alonso, qui délivre ici une prestation des plus irréprochables, et cela sur la totalité de l'album.

Parmi les autres titres groovy, n'omettons pas le mid tempo "The Way You Make Me feel", qui se distinguera par un chant félin, ainsi que des guitares Heavy soutenues par un son de basse ronde. Le meilleur sera à venir avec "When the Rain Comes" à l'introduction lente qui monte en puissance et s'élance sur des guitares puissantes et tranchantes appuyées par une rythmique plus soutenue agrémentée de nombreuses percussions latines du plus bel effet. Un jeu de percussions que l'on retrouve sur l'enjoué et religieux "Ready for The Common Man" à la magnifique intro et refrain rassembleur du style chorale gospel et chorus à vous donnez l'envie de chanter en frappant les mains.

Dans un registre plus mesuré n'omettons pas non plus les morceaux aux délicates références folk que sont la semi-acoustique "Heart and Soul" à l'air et guitare zeppelinienne, la mélodieuse "Let the Heartache Begin" au refrain qui ne vous quitte plus, puis "Medicine Man" à la rythmique plus soutenue ornée d'interventions de guitares mordantes et d'un solo très inspiré de Mandy Meyer, qui assure comme un chef sur la totalité de l'opus.
Hormis l'admirable reprise de U2 "God Part II", le mid tempo "Only the Good Die Young" et la ballade "Sometime Again" selon l'avis de votre serviteur et malgré leurs interprétations impeccables, n'arriveront pas à atteindre le niveau d'excellence des chansons évoquées plus tôt et donc réussir à convaincre pleinement.

Voilà un album qui était passé relativement inaperçu lors de sa sortie, mais qui fait partie de ces très bons disques de Hard Rock du début des années 90 qui n'ont pas eu la chance de rencontrer le succès qu'ils auraient pourtant largement mérité. Katmandu avait de toute évidence les capacités pour devenir un groupe majeur de cette décennie. Il suffit de se pencher sur la richesse et originalité de sa musique pour s'en convaincre.
Bref, en dehors d'une pochette hideuse et malgré de nombreux atouts, cet unique et remarquable opus de Katmandu aurait amplement mérité sa place au Panthéon des grandes œuvres du genre. Enfin, il n'est pas encore trop tard pour réparer cette injustice et réhabiliter au plus vite cet incontournable des années 90 et du genre.

Sinon pour info: si à l'époque vous êtes passés à côté de ce petit chef-d'œuvre, sachez qu'il est encore disponible sur discogs pour un peu moins de 10€.



4 Commentaires

4 J'aime

Partager
Albano - 10 Novembre 2019:

Merci beaucoup pour cette excellente chronique  intéressante et détaillée,  un de mes premiers albums acheté en cd! a l'époque la pochette m'avait interloquée , étant curieuse j'ai été conquise par leur talent atypique!  Mon titre préféré " médecine man"!  

frozenheart - 11 Novembre 2019:

Je suis étonné que tu connaisses ce groupe et cet album au propos original. Comme je le précise dans ma chronique, c'est le groove de certains titres qui m'avait le plus interloquer à l'époque ! 

Albano - 11 Novembre 2019:

Hormis le virtuel..en tant que passionnée et je suppose que tu fonctionne ainsi , au debut on a tous plus ou moins acheter un album pour la pochette..ce fut le cas pour celui ci et musicalement je n'ai pas été déçu! Merci pour encore pour ta chronique. 

Y_RPLEUT - 16 Novembre 2019:

Très bon cet album de Katmandu, pas mal d'accents Zeplinien couplé à un bon groove . Ca avait beaucoup tourné à l'époque sur ma platine.

Merci pour la chro ça me rapelle que j'ai été jeune

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Katmandü