Katana Orgy

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Jig-Ai
Nom de l'album Katana Orgy
Type Album
Date de parution 07 Juillet 2008
Style MusicalPorno Gore Grind
Membres possèdant cet album35

Tracklist

1. Wasabi Chicks 01:17
2. 36 MMM 01:49
3. Anaal Forsage 01:17
4. Bonsai Bukakke 02:25
5. Boxing the Belted Tits 01:39
6. Katana Orgy 01:25
7. Testicles Dance 01:43
8. Retching by Penis 01:43
9. Emperor Bloody Cum 01:32
10. Vaginal Scratching 02:06
11. Samurai Gay Party 03:18
12. Dick Grapple 01:18
13. Stench of Prophet (Brutal Truth Cover) 01:31
14. Bath in Razor Blades 01:32
15. Shu-Lin 01:34
16. Vlakin and Otyn Are in 02:16
17. Liposuction by Machete 01:07
18. Genital Grinder (Carcass Cover) 01:26
19. Regurgitation of Giblets (Carcass Cover) 01:12
20. We Are Going for Your Cunt, Bitch 03:24
Total playing time 35:34

Acheter cet album

Jig-Ai


Chronique @ enthwane

14 Avril 2009
Jig-Ai m'avait laissé une très bonne impression suite à l'écoute de leur premier opus, "Commando Bulldozer", qui montrait une véritable maturité et un professionnalisme déconcertant pour un premier album. Enfin, ça y est, l'album est sorti. Après l'avoir mis dans ma platine, Jig-Ai confirme ce qu'il est : un groupe énorme, qui tabasse, qui transpire.

Toujours très inspirés par le Hentaï et la culture Japonaise (le Jig-Ai était un suicide rituel chez les dames nippones) les tchèques remettent le couvert pour 20 titres qui sentent le sang, le vomi, le sexe et la transpi. Rien qu'a la vue de l'artwork de la pochette, on a déjà une idée du massacre auditif qui nous attend.

Et ces chansons sont véritablement des tueries. Pour commencer, elles sont très longues pour voir que le groupe évolue dans un style Grindcore/Goregrind. Ensuite, bien qu'elles soient basiques dans leur construction (aux antipodes d'un Dillinger changeant de rythme toutes les trois mesures), elles tabassent et envoient le bois bien comme il faut. C'est d'ailleurs tout ce qu'on demande à un groupe du genre.

Les musiciens sont de très bon niveau, les riffs de guitare sont aussi simples qu'accrocheurs, et la batterie est tout sauf raffinée : avalanches de blasts et double pédale martyrisée tout le long des 35 minutes de cet album. Les vocaux sont tout ce qu'on aime : des chuintements et des pig-squeals. Quand ce ne sont pas des cris hystériques ou des growls cancéreux, on a également droit aux samples de films inhérents au Goregrind.

Pour finir, si vous êtes fatigués, que vous n'avez pas envie de vous prendre le chou avec de la musique compliquée, que vous voulez de la musique qui bourre, ce CD est tout simplement une cure anti-soporifique.

Chapeau.

4 Commentaires

2 J'aime

Partager
thefastandgrind - 18 Mai 2009: Tout est dit.....L'album est une tuerie sans précédent, le genre d'album qu'on met du début à la fin, pas de préférence et pas d'ennuis enfin pour moi 10/10
enthwane - 21 Juin 2009: Exact ^^ Petit bémol mais vraiment pour râler ce serait au niveau de la production quand même.
Icare - 05 Mars 2011: 35 minutes pour du goregrind?

C'est presque un record là! :-D
Icare - 30 Août 2011: J'avoue que c'est bien foutu, on dirait un mix parfait entre Rompeprop et Gronibard, en plus intense et accrocheur.

Merci pour cette belle découverte qui n'a pas fini de me faire headbanger! :-D
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Jig-Ai