Infamy and the Breed

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Zonaria
Nom de l'album Infamy and the Breed
Type Album
Date de parution 03 Septembre 2007
Membres possèdant cet album77

Tracklist

1. Intro / Infamy 01:38
2. The Last Endeavour 03:26
3. Pandemic Assault 03:47
4. The Armageddon Anthem 03:42
5. Rendered in Vain 04:14
6. Image of Myself 04:19
7. Evolution Overdose 04:01
8. Attending Annihilation 03:33
9. Descend into Chaos 03:41
10. Ravage the Breed 04:23
11. The Black Omen 04:53
12. Everything Is Wasteland 04:44
Bonustrack (Japanese Release)
13. Misery Dive 03:43
Total playing time 46:21

Chronique @ tonio

15 Mars 2008
Zonaria, voici un groupe suédois qui fait de plus en plus parler de lui, grâce notamment à son premier et très bon album, « Infamy and the Breed »

Le groupe se veut à la fois moderne, grâce à une production impeccable et quelques bruitages synthétiques, tout en restant classique dans sa façon de composer. On peut parler de death mélodique, certes, mais l’énergie n’est pas mise de côté pour autant. Les paries rapides sont très nombreuses et certains riffs se révèlent bien tranchants ("The Armageddon Anthem"). De plus, le batteur ne lésine pas sur les parties de double. Quelques synthés bien dosés sont également de la partie et apportent un petit côté futuriste aux compos.
Vue comme ça, cette tambouille a l’air tout ce qu’il y a de plus ordinaire, mais les musiciens, malgré leur jeune age, sont de très habiles compositeurs et tous les morceaux tiennent parfaitement la route. Les soli sont eux aussi parfaitement mis en place et le jeune soliste se montre bien inspiré en évitant de tomber dans le piège des démonstrations techniques interchangeables.

Impossible toutefois de ne pas faire le rapprochement entre Zonaria et Hypocrisy, influence qui saute directement aux oreilles lors de certaines parties mélodiques ou certaines intro ("Evolution Overdose"). Mais le groupe se montre suffisamment malin pour ne pas tomber dans le plagiat grossier.
Pour être franc, sur la longueur les morceaux finissent par paraître un peu trop semblables les uns aux autres, mais par pitié, ne coupez pas le cd avant la onzième piste, "The Black Omen", LE morceau de l’album. Zonaria nous garde le meilleur pour la fin avec une mélodie aussi simple que captivante, mélodie que j’ai eu en tête pendant des jours.

Pour un premier album, le groupe en impose par sa maîtrise technique parfaite et par son sens aigu de la mélodie qui fait mouche. Je prends le pari Que Zonaria va devenir une référence d’ici peu de temps…

3 Commentaires

8 J'aime

Partager
eulmatt - 15 Mars 2008: J'ai écouté les morceaux disponibles sur leur MySpace, je craignais un peu trop le côté "clinique" des groupes actuels de death mélodique mais Zonaria évite ce piège. Tout ça n'est pas dénué de personnalité, l'atmosphère est assez prenante. Après, c'est ce que tu sembles confirmer, à l'échelle d'un album ce n'est peut être pas suffisamment copieux et affirmé. Par contre The Black Omen, malgré sa jolie mélodie très heavy metal, ne m'a enthousiasmé autant que toi.
tonio - 15 Mars 2008: Je n'avais pas vu que ce morceau était en écoute sur myspace. Moi il m'a immédiatement collé des frissons...
Bullet_for_the_dead - 14 Août 2008: A mon avis Zonaria deviendra un très bon groupe, pour leur premier album ils font fort.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire