In the Name of...

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
13/20
Nom du groupe 21 Lucifers
Nom de l'album In the Name of...
Type Album
Date de parution 2007
Style MusicalDeath Grind
Membres possèdant cet album8

Tracklist

1. In the Name Of...
2. ...Violence
3. Art of Chaos
4. Greed Spreader
5. Die Dead Gone
6. Hate Will Prevail
7. Hope Fades
8. Perfect Hell
9. Broken
10. Kill or Blood
11. Manmade Misery
12. Surprise! You're Dead!
13. Killing at Will
14. Where Apathy Dwells
15. Self Pollution
16. Quid Pro Quo
17. 5 Infernal Years
18. Retaliation

Chronique @ metalpsychokiller

01 Juin 2009
Darwin et son évolution des espèces a révolutionné et mis à mal l’idée d’un homme créé et façonné par Dieu. Nous aurions donc tous en commun des ancêtres poissons puis hominidés, qui après quelques pérégrinations depuis l’aube des temps engendrèrent le melting pot actuel ou certains sont dégénérés et d’autres ont le Q.I. d’une huitre. Cependant toute la planète n’a pas suivi cette marche en avant.
Car dans les terres froides, le pourtour des contrées gelées scandinaves, le démon s’est substitué à l’être divin à son insu pour inséminer des gènes différents aux hommes du nord. Fi aujourd’hui du Valhalla, de Thor, d’Odin et Midgard ; mais malgré cela la caste est toujours présente et hyper active : Ses membres sont appelés les blackeux (Meuhhh…).
Ainsi, ce « 21 Lucifers » est un combo suédois qui s’est créé lors d’un Jamm en 2002 à Falun. Initialement « baptisé » (lol) Gridlock; le quinton - Erik Skoglund : vocals, Tobbe Ols : Guitare ; Nicklas Lindu : Guitare, backing vocals, Per Eriksson : Basse, Olle Ferner : Drums - après 2 démos et des changements de line up, opte pour ce nouveau nom de groupe en référence à une sombre histoire d’enfants incendiaires en Australie.
Signé chez Pulverised Records (Amon Amarth, Tyrant, …), ce « In the name of », enregistré et produit au Black Lounge Studios par Jonas Kjellgren (Carnal Forge) est un condensé en 33 minutes de 18 versets sataniques.
Du swedish Death grind Trash, tapant vite, fort, et dur. Une alternance de riffs blacks et death trash minimaliste, énergique et machiavélique mais sans originalité, cette mixture ne parvenant jamais vraiment à vous posséder. Difficile de croire que ces « 21 Lucifers » puissent grimper dans la secte et en atteindre les hautes sphères même si le potentiel parait intéressant sur 2 ou 3 tracks comme « Violence, Hate will prevail, ou Surprise you’re dead ».
A réserver donc aux endoctrinés fanatiques.
11/20
MPK

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de 21 Lucifers