In Dreams

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe After The Burial
Nom de l'album In Dreams
Type Album
Date de parution 23 Novembre 2010
Produit par Jocke Skog
Style MusicalDeath Progressif
Membres possèdant cet album83

Tracklist

1.
 My Frailty
 04:43
2.
 Your Troubles Will Cease and Fortune Will Smile Upon You
 04:44
3.
 Pendulum
 04:48
4.
 Bread Crumbs and White Stones
 04:14
5.
 To Carry You Away
 05:33
6.
 Sleeper
 03:19
7.
 Promises Kept
 04:19
8.
 Encased in Ice
 03:25

Durée totale : 35:05


Chronique @ ImYourEden

20 Décembre 2010

Un album plat, manquant cruellement de créativité

Fer de lance du label Summerian records, label spécialisé dans le deathcore, After The Burial était attendu au tournant en cette fin d'année 2010. En effet, après le premier album " Forging a Future Self ", créatif mais peu varié avec un son un peu trop propre sur lui, et la seconde galette dénommée " Rareform " qui quand à elle bousculait le genre par un son agressif et par le punch dont faisait preuve le son lâché par les musiciens, After The Burial fait naître " In Dreams ". Après un changement de chanteur ( ou hurleur ) après " Rareform ", le groupe revient avec le nouveau line-up pour cette galette 2010.

L'album commence avec la piste " My Frailty " : bonne introduction, on reconnait directement le style deathcore que manie si bien After The Burial. Seulement au moment du refrain, c'est la que l'on remarque le gros défaut qui va marquer tout l'album : un riff lent, manquant de punch, plat et surtout extrêmement répétitif. On subit ce même riff durant toute la chanson jusqu'au solo, qui lui aussi est extrêmement cliché. Très bien exécuté, mais tellement typé metalcore et facilement abordable... Où est passé cette fougue ravageuse dont faisait preuve le groupe auparavant ? Alors non la piste n'est pas mauvaise, loin de là, mais elle est très plate, et on s'y ennuie ferme. Cette première déception passée, on se dit que peut-être, elle ne nous accompagnera pas durant toute l'écoute de l'album et que la suite sera très bonne. Seulement voilà, ça ne change pas... La preuve en est avec le titre suivant, " Your Troubles Will Cease And Fortune Will Smile Upon You ", qui nous refile toujours le même riff rébarbatif sans punch ( si rébarbatif que je me répète dans ma chronique, c'est pour dire ). Et bien sur il n'y a pas que la piste de guitare qui est en cause dans la sensation que l'on éprouve à l'écoute de la galette : la piste de batterie est composée sans conviction, très peu d'inventivité encore une fois.

Mais on trouve aussi de fausses joies dans cet album, à l'image du morceau " Pendulum ", qui nous offre une sympathique intro, mais qui au bout d'une minute finit par sombrer de le metalcoresque de base ( metalcoresque = qui vient du metalcore, parce que pour l'occasion il faut bien inventer des adjectifs ), et ça dure, dure, dure ...
En plein milieu de l'album, on a cependant le droit à une piste qui se démarque totalement des autres : " Bread Crumbs And White Stones ". En effet, même si on retrouve dans le morceau le type un peu mou du genou qui caractérise l'album, on ne peut que tirer notre chapeau aux musicos pour la composition de la piste, car celle-ci est variée et créative, et on retrouve là un mélange deathcore-metalcore savamment mené.

Le bonheur reste tout de même de courte durée car on replonge ensuite dans la même ambiance plate et dénuée d'intérêt. On arrive même à retrouver un chant mielleux metalcoresque dans la piste " Promises Kept " ...
L'album se termine sur le morceau " Encased In Ice ", qui lui débute sur une intro tellement clichée avec un " Motherfucker come on " que hurle le chanteur : on en vient à vouloir en finir le plus vite possible l'écoute ce cet album.

Au final, au risque ( et à la certitude, même ) de me répéter : ce n'est pas un mauvais album, loin de là, mais un album plat, sans une quelconque créativité... Le guitariste s'amuse à balancer des riffs répétitifs et des solos mal introduis ( voire pas du tout ). On se retrouve à un seuil technique bien plus bas que sur la galette précédente, c'est évident ... C'est pas du metalcore, c'est sensé être du deathcore, crénom !
Une bonne déception, donc, ayant adoré le précédent album, j'ai du me forcer à écouter plusieurs fois cet album en entier pour avoir la capacité de le chroniquer un poil décemment ...

11/20 car le morceau Bread Crumbs And White Stones est tout de même une bonne surprise.

6 Commentaires

1 J'aime

Partager

ImYourEden - 20 Décembre 2010: C'est exactement ça ... Grosse déception
Serviet - 22 Décembre 2010: Je trouve un peu fort de classer le groupe dans le deathcore...

Ceci dit, bonne chronique tout de même
sebkill59137 - 17 Janvier 2011: Trop mou :( . Ca ressemble a du metalcore progressif qu'a du deathcore.
TomDeCerf - 22 Septembre 2012: En même temps à part le premier album (et encore) ça a toujours été plus du metalcore progressif et technique que du deathcore
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire