Hello

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe 4Lyn
Nom de l'album Hello
Type Album
Date de parution 25 Janvier 2008
Labels Edel Music
Style MusicalNéo Metal
Membres possèdant cet album4

Tracklist

1.
 The Grind
 02:50
2.
 Shadow Valley
 04:05
3.
 Hello (for You I'm Dying)
 03:56
4.
 World's Gone Crazy
 03:39
5.
 Too Much of Anything
 03:08
6.
 Nostalgia
 03:29
7.
 Lovemaker / Soulshaker
 02:46
8.
 The Jumpoff
 03:09
9.
 This Heart
 04:07
10.
 Cowboys
 04:25

Bonus
11.
 Kissing the Barrel
 03:30
12.
 One Day I Come Along
 03:25
13.
 Don't Take Me for Granted
 03:56

Durée totale : 46:25


Commentaire @ metalpsychokiller

01 Juin 2009
4lyn est un quatuor allemand, fondé en 1997 et officiant dans un Modern Rock sympa, chaleureux et sans prises de tête. Reconnu outre-Rhin comme le leader de ce soft métal commercial acidulé, le combo nous revient après 4 précédents albums- tous rentrés dans les charts-, avec un cinquième opus « Hello ». Enregistré au Prinzipal Studios, produit par Chris Wolf et coproduit par le groupe, cette offrande devrait faire du bruit si tant est qu’elle profite d’un minimum de promotion.
Pour faire concis, et ne pas vous faire perdre de temps ; ce « Hello » en 10 titres assez courts et en 35 minutes est un produit immédiatement assimilable et appréciable. Supposé au départ s’adresser aux jeunots, disons 16/24 ans, adeptes du skate, roller, Bmx et ayant un tant soit peu l’esprit métal; cet album est si rafraîchissant et si bien ficelé … qu’il risque de plaire même aux autres.
Une fois l’artwork corer spleeno romantique apprécié, 4lyn gagne la partie en trois petits titres « The Grind », « Shadow Valley » aux riffs stoner, middle tempo et violons pour le second et enfin « Hello For You I’m Dying » futur hit, limite pop au couplet imprégnant immédiatement et inexorablement vos neurones. Le chant est clair, les mélodies simples, l’ensemble limpide et pas besoin de 50 écoutes pour apprécier. Ici pas de breaks dans tous les sens faisant perdre le fil de compos à tiroirs n’en finissant plus, de rythmiques sur volumineuse assourdissante ou de grunts perpétuels. Cela fleure un peu le « Linking Park » ou le « The Rasmus » ; mais plus encore à mon sens le « American Idiot » de Green Day. « Nostalgia » la superbe ballade est d’ailleurs un petit bijou qui aurait pu en être tirée.
Difficile de faire aussi fort sur toute la longueur du CD, et même si « Lovemaker/Soulshaker » et « The Jumpoff », tendance sensible hard rock des eighties, restent corrects ; le néo métal « cowboys » ne convainc guère.
En conclusion, si vous m’avez bien suivi, si voulez vous faire plaisir aux oreilles, sans vous marteler le bulbe rachidien, jetez un œil sur la vidéo promo de « Hello For You I'm Dying ». Vous devriez apprécier mais rien ne dit qu’il en sera de même dans un mois, c’est tout le problème de la société de consommation !!!

14/20 METALPSYCHOKILLER

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
Postfucking - 13 Mai 2010: Merci pour ta chro' , elle est bien faite et t'as tout a fait raison :)
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire