Guttural Breath

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Deviated Instinct
Nom de l'album Guttural Breath
Type Album
Date de parution Fevrier 1990
Style MusicalCrust
Membres possèdant cet album5

Tracklist

1. The Ressurection Encore 05:45
2. Void 03:29
3. Beyond Pain 03:13
4. Dripfeeder 05:01
5. Molten Tears 03:54
6. Domino Syndrome 02:25
7. Aqualung 03:51
8. Delirium Carnival 03:51
9. (Behind) the Scaffold 04:56
Total playing time 36:25

Chronique @ Ghoule

30 Décembre 2011

3 Commentaires

4 J'aime

Partager
Fabien - 30 Décembre 2011: Bravo pour cet essai remarquable, qui remet le crust anglais dans son contexte avec une sacrée justesse, et Dieu sait pourtant combien on peut lire tout et n’importe quoi sur ce genre souvent nébuleux dans les esprits. Il faut dire que le crust est difficile à cerner, puisqu’il représente à mon humble avis plus une culture qu’un croisement entre punk et metal aux règles bien définies. Comme tu le soulignes très justement, les influences peuvent être punk (bien sûr), thrash, doom ou heavy et le genre tirer vers le death et le grind à la fin des eighties, ce qui nous donne un grand vivier regroupant des formations anglaise aussi diverses qu’Amebix, Hellbastard, Deviated Instinct, Sacrilege, Cerebral Fix, Paradise Lost, Napalm Death ou Extreme Noise Terror mais partageant ces racines et cette même culture, autant de personnalités gravitant entre autres autour des labels Earache et Peaceville dans les eighties. Pour en revenir plus précisément à Deviated Instinct, je préfère Guttural Breath à son prédécesseur, par son côté plus lourd et structuré pour reprendre tes termes, certainement dû à mon côté metalhead l’ayant toujours emporté. Guttural Breath renferme par ailleurs quelques titres que j’aime plus particulièrement, pour citer le mémorable Behind the Scaffold qui clôture impeccablement ces 36 minutes. Pour l’anecdote, son guitariste chanteur Mid (Rob Middleton) est aussi un sacré illustrateur à qui l’on doit, outre Guttural Breath, moult pochettes d’album comme Utopia Banished, Mass Appel Madness, Retro-bution, False (Napalm Death, Extreme Noise Terror, Gorefest) j’en passe et des meilleurs. Fabien.
grogwy - 28 Mai 2017:

Pour ce qui est du Crust, les suédois ont supplantés les anglais (qui avaient pourtant démarré les hostilités dès 1982 avec Discharge et son culte "Hear Nothing Say Nothing See Nothing", avant de se discréditer en 1986 avec "Grave New World" un album sur lequel le groupe abandonne le Crust pour le...Heavy Metal !).
Sinon si vous voulez écouter du bon Crust procurez-vous "Everyday Slaughter" de Disfear et "Fuck the World" de Driller Killer, deux disques (datant de 1997) sortis sur l'excellent label Osmose Productions, ou encore "A New Dawn Fades" (1996) de Wolfpack (lui aussi suédois) qui est référencé sur le site chez Wolfbrigade (le groupe a changé de nom).
Ceci dit les anglais n'ont pas complètement abdiqué face aux scandinaves, comme l'atteste le très dischargien "The Terror Continues" (2000) de Raw Noise.
Quant à la chronique de Ghoule, comme celles de "Crossover" (DRI) et "Another Wasted Night" (Gang Green), elle est passée dans les pertes et profits (sniff).

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire