Gloomy Night Stories

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Inferno Requiem
Nom de l'album Gloomy Night Stories
Type Album
Date de parution 2007
Labels Self-Produced
Style MusicalBlack Metal
Membres possèdant cet album3

Tracklist

1.
 Crimson Grudge
Ecouter09:30
2.
 Succubus Possessed
Ecouter04:43
3.
 Sick Fog
Ecouter05:29
4.
 Dangling Piggsy
Ecouter04:27
5.
 Ghastly Vanishing Figure
Ecouter04:56
6.
 Archetype
Ecouter03:26
7.
 Gashed Twin Wraiths
Ecouter05:52
8.
 Shadow in the Deep Red Loft
Ecouter04:00
9.
 Deformed Evil Spirit
Ecouter04:25
10.
 Distant Wailing in the Tunnel
Ecouter03:28
11.
 Headless Runners
Ecouter06:45

Durée totale : 57:01

Acheter cet album

Inferno Requiem



Commentaire @ domkirke

28 Fevrier 2010
Un One-Man Band taïwanais, voilà qui n'est pas commun (personnellement c'est le premier groupe de black metal taïwanais que j'écoute). Se dotant d'une imagerie qui ne surfe pas sur les vagues traditionnelles (forêts ténébreuses goules pestilentielles et solitude de l'hiver) et revendiquant même son origine (une très jolie image d'estampe chinoise représentant les enfers tels que le représentent les taïwanais), affichant sur son myspace "SUPPORT TRUE BLACK METAL & AGAINST FAKE POSERS" et se revendiquant comme "définitivement le l'album de black metal taiwanais le plus furieux" (il en existe tout de même un trentaine) et qui veut imiter l'old-school black metal norvégien si cher à nos yeux. Voilà qui n'est vraiment pas commun. Alors, qu'en est-il?

En tout cas niveau son c'est réussi, c'est assez dégueulasse ; cependant on arrive tout de même bien à distinguer les différents élément du BM, le son de la batterie (je n'arrive toujours pas à savoir s'il s'agit d'une vraie) côtoie bien la guitare grésillante, c'est sympathique. Niveau musique les taïwanais vont pas chercher midi à quatorze heures ; les riffs sont effectivement dans la pureté des riffs BM anciens du nom, pas très compliqués souvent sur deux ou quatre temps, même si Inferno Requiem des fois s'aventurent à faire des riffs un peu plus fouillés ; cependant en grande partie c'est les bons vieux riffs de BM qui me rappellent le Dark Medieval Times de Satyricon (c'est peut-être très personnel), et on aime se rendre compte qu'ils font toujours leur petit effet, et malgré cette recette ils arrivent toujours à se renouveler dans chaque chanson, chacune ayant son atmosphère et son fil directeur. La voix est elle réussie mais relativement classique.

L'album manque sans doute d'originalité, mais par delà ce défaut Inferno Requiem délivre un old-school black metal assez sympathique, qui malgré ses 54 minutes se laisse écouter sans ennuii et avec grand plaisir. Un disque sympathique!!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire