Games People Play

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Pink Cream 69
Nom de l'album Games People Play
Type Album
Date de parution 1993
Labels Sony Music
Produit par Dirk Steffens
Enregistré à Soundhaus Studio
Style MusicalHeavy Mélodique
Membres possèdant cet album50

Tracklist

1. Face in the Mirror 04:47
2. Way Down 05:11
3. Keep Your Eye on the Twisted 03:29
4. Somedays I Sail 04:57
5. Shattered 03:58
6. Monday Again 03:11
7. Dyin' Century 04:37
8. Till You're Mine 03:42
9. Still Alive 04:56
10. Down on Your Luck 04:12
11. Backflash 00:58
12. Condemnation 04:28
13. Don't Let It All Come Down 03:31
Bonustrack (Japanese Version)
14. A Good Waste of Time
Total playing time 52:03

Commentaire @ Aliveandrock

03 Avril 2009
Il s'agit là du tout dernier album de Pinc Cream 69 avec Deris au chant. En premier lieu, force est de constater que ce disque est plus mature que les précédents. Ou plutôt, disons plus travaillé, plus complexe aussi. Mais si les deux premiers opus était plus accessibles de part leur "efficacité", cette fois ci il faudra plusieurs écoutes pour apprécié cet album à sa juste valeur. Le côté heavy et mélodique est toujours présent, mais LE grand Changement apparait surtout au niveau de la production. En effet, le son est bien plus "brut", on n'a pas ce côté typique et lisse, voir "parfait", qu'on avait sur les 2 premiers disques (surtout sur la batterie). Cela donne un côté plus agressif au groupe, bien que la mélodie soit toujours là. Autre constat, les lyrics sont plus recherchées, plus personnelles et le ton est bien plus sombre qu'avant (rassurez vous, ils ne font quand même pas du gothique!! ).

Du coup, on a même droit à un ou titres expérimentaux (le très étrange "backflash", limite pas indispensable) voir indus ("dying century"). Le rythme est comme à l'habitude très orienté mid-tempo sur 75% de l'album, à part sur les ballades et le presque speed "Condemnation". La guitare de Koffle est toujours aussi efficace, on sent que le bonhomme est très inspiré par Def Leppard et surtout Van Halen pour les solos. C'est la désormais "traditionnelle" ballade acoustique qui clôture le disque ("Don't let it all come down", qui n'est pas sans rappeler "when the eagle learns to fly"). Un bon album, qui laisse tout juste entrevoir un léger Changement de direction musicale, mais tout léger encore, cela reste du hard rock mélodique("Change" et "Food for Thought" sont les vrais coupables!!!).

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
ZazPanzer - 05 Mai 2010: Tout à fait d'accord avec ta chronique. J'ai d'ailleurs mis assez longtemps à apprécier cet album que je trouvais trop sombre, comparé aux 2 premiers qui sont festifs, limite hard US (style que j'affectionne). Cet album est effectivement plus grave, plus profond, plus Metal. Rien que le titre anti-nazi "Keep your Eye on the Twisted" est un pur moment de jouissance.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire