Fünf Jahre Kulturkampf

Liste des groupes Black Pagan Kroda Fünf Jahre Kulturkampf
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Kroda
Nom de l'album Fünf Jahre Kulturkampf
Type Compilation
Date de parution 31 Août 2009
Style MusicalBlack Pagan
Membres possèdant cet album15

Tracklist

Re-Issue in 2010 by Purity Through Fire.
DISC
1. Intro / Autumn… Twilight… Fog…
2. Falcon Among the Cliffs
3. Seid Runar Flammer
4. Ghosts of Birds
5. Native Land (Instrumental Intro) (Kampf Version 2008)
6. Cry to Me, River... (Kampf Version 2008)
7. Wind from the Mountains (Spring Is Coming) (Kampf Version 2008)
8. Where Brave Warriors Shalt Meet Again... (Kampf Version 2008)
9. ...Funeral Pyres (Instrumental)
10. By the Hammer of Spirit and Identity of Blood... (Kampf Version 2008)
11. Oj, na Gori... (Ukrainian Traditional Song)
12. Poppyflowers Are Blossoming (Pt. II) (Kampf Version 2008)
13. ...By the Last Autumnal Breath (Instrumental Outro) (Kampf Version 2008)
14. Der Scharlachrote Tod (Absurd Cover)
Bonustrack
15. Wind of Changes (Sokyra Peruna Cover)
DVD
1. Live in Lemberg
2. Documentary, Interwiews, Fragments of Gigs, Rehearsals
3. Gallery (200 Wallpapers)

Acheter cet album

Kroda


Chronique @ enthwane

21 Octobre 2011

Un manifeste indispensable pour tout fan du groupe.


Inutile de présenter Kroda car les aficionados du genre dans lequel le groupe officient le connaissent bien. Originaire des terres d'Ukraine, terre fertile en terme de Black Metal, la formation s'evertue à nous offrir depuis des années un Black Metal teinté de folklore et de paganisme, le tout couronné par une bonne dose de nationalisme. "Fünf Jahre Kulturkampf" n'est pas un "album" à part entière. Etant l'heureux possesseur de la version CD & DVD ressortie chez Purity Through Fire en 2010, c'est cette dernière que je m'apprête à chroniquer.

J'aimerais m'arrêter le temps d'un paragraphe sur l'objet en lui-même, qui brille par sa sobriété et surtout par sa beauté. Un digipack aux teintes sombres, marron et or, dans lequel on trouvera un booklet richement paré de runes et comprenant les textes des compositions, en anglais et en ukrainien à la fois, le tout dans les mêmes teintes. L'artwork de base (un joyeux bordel de flammes, de têtes d'aigles, de runes et de feuilles) un peu trop chargé à mon goût (exit les "cadres" habituels, les amateurs comprendront) a laissé la place à quelque chose de bien plus discret, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Le DVD n'est autre que le fameux Live in Lemberg, près d'une heure de concert filmé par des professionnels, accompagné d'interviews des deux membres principaux du groupe (Viterzgir et Einsenslav) qui s'expriment sur leur folklore, leur terre natale, leur panthéon, le tout dans leur langue natale, sous-titrée en anglais assez approximatif. On pardonnera les quelques fautes pour se concentrer sur les dires des deux bonhommes, loin d'être des abrutis finis comme les antifascistes (qui avaient détruit leurs instruments il y a quelques temps) et autres détracteurs ont pu les taxer. Le concert en lui-même reprend les titres de ce "Fünf Jahre Kulturkampf", le tout exécuté avec brio - on regrettera simplement le son beaucoup trop synthétique des flûtes et instruments folkloriques, dont les samples ont été enregistré sur un clavier, son qui enlève un peu de la force des compositions, mais aussi le batteur qui ne tient pas la route à plusieurs reprises.

Revenons au disque en lui-même. L'édition de PTF comprend quatre titres de l'EP "Falcon Among The Cliffs", un mini-album expérimental enregistré par les deux comparses en Automne de l'année 2007. "Expérimental" ? Entendez par là quelques chose de purement folklorique et accoustique, entrelacs de claviers, instruments folkloriques et autres guimbardes si chères à notre duo. Ces titres sont plutôt bons, même si l'ensemble manque cruellement de pêche. A réserver pour les instants de détente.

"Kulturkampf" est une compilation de "vieux" titres du duo, mais réenregistrés et réarrangés pour notre plus grand bonheur. Malgré tout l'amour que j'ai pour le groupe, j'ai toujours eu beaucoup de mal avec les boîtes à rythme. Et trouver des hymnes surpuissants réenregistrés avec une vraie batterie, bien mixée, et surtout avec une production exemplaire ne pouvait que me rendre tout dur. Comment ne pas frémir sur "By The Hammer Of Spirit And Identity Of Blood..." (présent sur le split avec Velimor), hymne païen dont les choeurs hantent l'âme slave qui sommeille en nous, un appel à l'unité et à la reprise du combat, ou encore sur l'interlude "...By The Last Autumnal Breath", parfaite pour décompresser après une rude journée à affronter la ville et son emprise ? Le groupe s'autorise même une intéressante "reprise" d'une chanson traditionnelle ukrainienne, "Oj, Na Gori", et surtout, une reprise d'Absurd absolument fantastique. "Der Scharlachrote Tod" sonne agressive comme rarement avec Kroda. Le chant se fait plus tranchant qu'à l'accoutumée, et les claviers et flûtes viennent sublimer l'ensemble, pour se conclure sur un solo de guitare qui va crescendo jusqu'à l'apothéose. Les puristes auront également le plaisir de retrouver la fameuse "Cry to Me, River...", aussi réussie que l'original. Car oui, le son clair ne nuit en rien aux compositions.

C'est donc un véritable cadeau que Kroda a pu faire à ses fans. Un luxueux double digipack contenant des morceaux inédits, des réenregistrements convaincants et efficaces, un live plutôt bon bien qu'un peu statique, et le tout richement arrangé et décoré par Viterzgir et Eisenslav en personne. Amateurs de Black Pagan, ruez vous sur l'objet, les amateurs de Kroda savent déjà ce qu'il leur reste à faire. Un objet indispensable.

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
Bolverkrheathenlord - 21 Octobre 2011: D'après moi auparavant je ne savais pas quoi penser de cette galette, ayant déjà eue l’opportunité de l'acheté (en même temps qu'un patch et un t-shirt par exemple) possédant la plupart des titres sur cd (studio/live) mais là ta chro' me tâte vraiment...
Un grand merci je vais m'empresser de me procurer cette petite merveille, à t'en croire.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire