From the Mortuary

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Feral (SWE-2)
Nom de l'album From the Mortuary
Type EP
Date de parution 02 Décembre 2016
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album4

Tracklist

1. The Hand of the Devil 03:36
2. Reborn in the Morgue 05:15
3. The Cult of the Head 02:25
4. The Rite 02:59
5. Necrofilthiac (2016) 05:23
6. Relentless (Pentagram Cover) 03:45
Total playing time 23:23

Acheter cet album

Feral (SWE-2)


Chronique @ growler

19 Janvier 2017

l’ensemble est cohérent et bigrement efficace

Même si les ténors historiques du genre ne sont plus très en verve, avec notamment Entombed qui s’enfonce toujours plus dans la médiocrité, le swedeath est pourtant bien vivant et génère une pléiade de formations (à la qualité aléatoire) dont une des plus douées est sûrement Feral, qui est l’auteur de deux réussites, « Dragged to the Altar (2011) et surtout « Where Dead Dreams Dwell » en 2015. En préambule de son prochain full-lenght, Feral publie « From the Mortuary » sous la forme d’un Ep, histoire de mettre la bave aux lèvres aux aficionados du genre.

Et, force est de constater que les Suédois poursuivent sur le sillon creusé par « Where Dead Dreams Dwell », à savoir un swedeath bien old-school qui prend son essence dans les premières œuvres de Dismember, Entombed ou Grave. La rythmique générale est alambiquée mais Feral sait ralentir la cadence à bon escient afin d’éviter toute linéarité. Tous les morceaux sont du même acabit, aux riffing massifs, jouant sur l’alternance (« Reborn In The Morgue », « The Rite ») sauf « The Cult Of The Head » qui lui ne s’embarrasse pas de fioritures et va droit au but.

Le groupe profite de cet Ep pour exhumer une rareté issue de la compilation Afterparty Massacre Soundtrack, sortie en 2011. « Necrofilthiac », qui est le pendant parfait de « The Cult Of The Head », montre un Feral dans toute sa lourdeur (au sens non péjoratif du terme). Il en ressort que, même quand les Suédois se font écrasant, ils font encore très mal. L’enregistrement se clôture avec « Relentless », une reprise de Pentagram.

Le son tronçonneuse concocté par Peter Nilsson est dégoulinant à souhait mais le bougre réussit le pari de conserver une grande clarté, chaque instrument est parfaitement audible, avec notamment, une basse bien grasse. Cette sonorité typique, alliée à la grosse gouaille de David Nilsson, fait émaner une ambiance poisseuse et morbide à souhait.

Même s’il est dépourvu d’originalité, « From the Mortuary » est un Ep alléchant qui ne révolutionnera pas le genre et qui respecte les préceptes du style à la note, mais il faut bien reconnaître que l’ensemble est cohérent et bigrement efficace. Les férus du style y trouveront certainement leur compte et cet enregistrement augure d’un futur méfait longue durée qualitativement élevé.

5 Commentaires

2 J'aime

Partager

MCGRE - 19 Janvier 2017: Salut Jérôme la forme vieux?Pinaise je suis carrément passé à coté de ce groupe merde alors , du Death Old School bien crassoux avec le son et les compos qui vont bien , ça je suis vraiment content car du coup ça va me permettre de découvrir les deux albums d'un coup , merci en tout cas pour la découverte .
Greg.
tormentor - 19 Janvier 2017: Je connaissais plutôt juste de nom écouté 2, 3 trucs de ci de là et j'avais cherché en vain leur album précédent, donc comme Greg il va falloir que je trouve les 2 albums maintenant. Merci pour la chro mon cher Jéjé, qui donne vraiment envie.
MCGRE - 19 Janvier 2017: Bon je fait comme d'hab je télécharge pour écouté ensuite je commande , je me fait pas de souci et j'ai plus que confiance en ton jugement et je sais que je ne serai pas déçu .
MCGRE - 19 Janvier 2017: Bon j'ai passé l'aprem à écoute le premier album Dragged To The Altar et oui oui oui je prend mon pied ( je crois même avoir eu une érection )voila du bon death Old School pas prise de tête et qui fait très très mal aux cervicales hé hé ,tormy fonce vieux tu vas adorés .
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire