Flukt

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Angst Skvadron
Nom de l'album Flukt
Type Album
Date de parution 27 Juin 2008
Style MusicalBlack Avantgardiste
Membres possèdant cet album9

Tracklist

1. Intro / UFO 01:56
2. Silent Light, Alien Night 05:11
3. A Song to the Sky 06:13
4. Negativitetens Kveletak 04:15
5. The Astroid Haemorhoids and the Drunken Sailor 05:30
6. Slaves of Mental Distortion 03:51
7. Beyond Andromeda 04:34
8. Outro / Satan 02:59
Total playing time 34:29

Chronique @ Apophis2036

31 Janvier 2009
Aberration, plutôt déconcertant, "hérétiquement vôtre"
Mais qu'est-ce que ce Flukt ?
Que veut-il nous faire émettre comme idées absurdes ?

C'est sûr, je me demande encore ce qui a bien pu mijoter dans le cerveau (aux neurones bien noyautés) de Trondr Nefas pour enfanter cet album qui, d'avance, ne recevra les honneurs que d'une poignée de vaillants amateurs de curiosité car beaucoup de nos repères sont ici bousculés (rien que la jaquette de ce CD en fera fuir plus d'un, sauf cette frange de frondeurs que rien n'arrête) !

Point de créatures fantastiques, de mythologies faussées ou de satanisme exalté (et en vente dans les magasins Spar), le thème général de Flukt est avant tout "rétro-spatial". Un mélange de Dark Black ambivalent, de mélopées '70 (Samples, Bips extravagants) et d'avant-gardisme pessimiste.

Des riffs rutilants / sommaires, avec une batterie mid-tempo assez effacée, présente mais discrète à la fois... et ces multiples voix, parfois clairs, tantôt 'timidement' rauques, et aussi "étonnantes" (robotiques... comme féminines). Voilà ce que j'ai pu détecter sur cette galette de plus probant pour vous donner une vision satisfaisante, en omettant toutefois de vous parler de tout le bien que je pense de celle-ci.

L'intro "UFO" sonne déjà comme une sorte d'avertissement. Imaginez-vous Ayreon… mais dans un univers Dark halluciné prêt à exploser en myriade de particules. On y est.
Les deux suivantes que sont "Silent Light, Alien Night" et "A Song to the Sky" suivent une architecture plus simple, un Black mélo-rauque sans trop de travers, accompagnés de quelques touches diffuses par des claviers charmeurs. Je fus même étonné de me retrouver avec ce type de compositions au départ, ce qui m'a permis de me détendre, légèrement headbanguer à tout aise, rassuré que j'étais.

BoumBoum !! "Negativitetens Kveletak" sonne à ma porte et là, j'écarquille mes yeux : un mix Heavy/Electro/Black !?
Quatre minutes frétillantes où l'apparente simplicité d'ensemble dégage un fumet sans pareil. Un simili-piano à la toute fin, des voix éthérées tout le long et... le thème suivant, instrumental, tout aussi onctueux car opérant sur plusieurs tons / atmosphères... sans jamais aller dans une intensive musicalité frénétique tel que nous concocte Darkspace dans ces bonnes heures.

Je l'aime ce Flukt, assurément ! Mêmes ces drôles d'intro/Outro bien spécifiques (ô douce Trine-Lise A). Mais que peuvent-elles avoir en commun ?..
Je ne crois pas pouvoir les déchiffrer un jour, vu que le livret n'offre, lui aussi, aucun renseignement viable (de sombres formes, commun à ce crâne menaçant en "couverture", dans un vide spatial encore bien dangereux pour notre espèce). Quant à ces symboles ésotériques parsemant ce même feuillet, tout laisse à penser qu'ils représentent les périodes de forte conviction qu'a traversé Trondr auparavant

Se délecter âprement de ces compositions… Si cet album était une série, je le comparerais à Chapeaux Melons & Bottes de Cuir de suite, direct... à cause de son ambiance réellement unique et de sa valeur indéniable.
Néanmoins, je ne saurais vous dire de ne pas en abuser (si vous osez vous le procurer) car il pourrait vous lasser dès six écoutes d'affilée (il n'a pas la trempe d'un Dream Theater ou d'Ayreon premier choix... et c'est bien dommage ma foi). Alors, n'exagérez pas ses vertus car il est encore un peu jeune ce Angst Skvadron, il ne demande qu'à mûrir et nous foncer en pleine figure par la suite, sur un deuxième CD par exemple (oh oui !!!)

NB : Prenez garde demoiselles à ne pas abuser de l'Outro justement... sauf si vous voulez briser la glace avec votre compagnon, temporairement du moins

--
Apophis2036 / Summonight

4 Commentaires

4 J'aime

Partager
Trashking - 24 Avril 2009: J'adore la comparaison avec "Chapeaux Melons & Bottes de Cuir". Fallait oser.
Et je te tire mon chapeau (melon) à toutes les personnes qui arrivent à écouter 6 fois d'affilée un même album.
Sinon, bonne chronique comme toujours.
Hexenkind - 03 Décembre 2010: Excellente Chronique, j'en pense pas moins, mais j'avoue qu'avec le temps, c'est assez lassant ... Masi ceci dit cela reste un bon album.
Peacewalker - 23 Juin 2012: Excellent album, à l'ambiance oscillant entre folie et beauté dans un cadre sf retro assez jouissif et original. Merci pour la chro.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Angst Skvadron