Fast Material

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Cause For Effect
Nom de l'album Fast Material
Type Album
Date de parution 2000
Labels Self-Produced
Style MusicalGrindcore
Membres possèdant cet album2

Tracklist

1. Tree 0:45
2. Absolution 1:00
3. Shok 1:02
4. Traumatic Session 0:45
5. No Explantation 1:04
6. Holy Reactor 1:32
7. Seek The Totality 1:18
8. Control Mechanism No.1 0:55
9. Progress? 0:55
10. Clean Air 1:06
11. Brutal And Sick 1:14
12. Dead Children 1:14
13. Free Opinion? 0:46
14. Activist 1:01
15. Enormous Potential For Disaster 0:17
16. 02.02.1943 2:08
17. An Insult To Human Intelligence 0:43
18. M.O.R. 0:59
19. Index 0:44
20. Strong Vision 0:53
21. Forest 0:50
22. Systems 1:10
23. Pulsation 0:52
24. Config-Sys 0:56
25. How To Act 0:54
26. Collaborator 0:55
27. Nuclear Waste 1:00
28. Not Gloomy 1:26
29. Trees And Nature 0:54
30. Product Of Society 0:41
31. O.R.C. 0:54
32. Jazzcore Fusion 0:51

Acheter cet album

Cause For Effect


Chronique @ innercombustion

01 Décembre 2012

Un premier album où ils ont trouvés leur style mais qui manque de variété

Fast Material est le premier Album de ce duo finlandais, et le seul en tant que vrai Album, il me semble important de le préciser, où figure une guitare. Enregistré dans le studio de Jamu, il regroupe toutes les compositions que l'on trouve dans leur dernier split ainsi que de nouvelles, et Tuomi fait office de bassiste comme à son habitude, mais aussi de guitariste, ce qui ne profite pas forcément à cet Album.

Au premier coup d'oeil quelque chose frappe chez ce groupe, c'est le minimalisme de la cover et de l'ensemble du livret, à croire qu'ils l'ont fait avec Paint. Minimalisme que l'on retrouve dans les paroles, juste quelques mots par chansons. Alors est-ce une sorte de foutage de gueule envers l'auditeur? Non. Cause For Effect se contente de dire beaucoup avec peu de mots et d'images, comme ils le feront ensuite dans leurs prochains Albums.

Si la quasi-totalité les paroles sont engagées, deux thèmes recouvrent l'ensemble de l'Album: l'écologie (Trees ans Natures, Clean Air, Tree...) et une critique très large de la société, aussi bien sur l'argent (Absolution, Progress?...) que sur la liberté de penser (Control Mechanism n°1, Free Opinion?, An Insult to Human Intelligence, Index...), deux instrumentaux se dégagent, l'un plutôt Death (Enormous Potential for Disaster) , l'autre Acoustique assez proche du Doom (02.02.1943), ainsi que Systems, qui fait un peu office d'alien dans l'Album car ce titre se contente de vanter les mérites de l'ampli de Tuomo, allant jusqu'à le décrire dans ses moindres détails et lui donner un état civil, comme quoi nos finlandais ne sont pas dénués d'humour après tout.

Musicalement c'est là où le bas blesse, si Cause For Effect se démarque de la scène Grindcore traditionnelle par un mélange très Jazzy, limite Rock par moment, et que le rendu n'est pas mal du tout, le tout s'essouffle rapidement sur la longueur, le sentiment d'entendre sans arrêt le même titre se faisant cruellement sentir. L'abandon de la guitare sur les prochains Albums permettra en partie de contrer cet effet. En ce qui concerne l'Album qui nous intéresse, si vous pensez que le fond est plus important que la forme, penchez vous dessus, sinon passez votre chemin.

Finalement, un premier Album où ils ont trouvés leur style mais qui manque de variété.

12/20

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire