Epidemic

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Diluvian
Nom de l'album Epidemic
Type Album
Date de parution 2010
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album19

Tracklist

1. Epidemic 03:36
2. Beholding the Ocean's Throne 04:20
3. Lead the Cattle to Slaughter 03:09
4. You're Wretched 04:27
5. Five Nails Through the Head 04:10
6. Orphans 02:57
7. A Sleeping Cancer 05:48
8. Cast in Stone 03:48
9. The Fury 03:05
10. Modern Mass Control 04:23
11. Disillusions 03:16
Total playing time 43:05

Commentaire @ pagan_winter

05 Juin 2011

Du Death, du lourd, mais bien plus encore!

Diluvian est une petite formation nous venant de Franche-Comté faisant de plus en en plus parler d'elle dans sa région et en dehors. Je dirais même bien plus en dehors étant donné que ce groupe est signé chez un label américain!

Le quartet nous propose ici un Death Metal ravageur et technique. Mais, Diluvian, ce n’est pas que cela, c’est aussi de la recherche musicale s’égarant volontiers dans des parties mélodiques qui « font du bien ». Sur cet Opus, Dulivian nous envoie du gros son avec une production plus qu’honnête, un mixage qui permet de s’en prendre « plein la face » en rendant justice à chaque variation où tous les instruments sont bien détachés. Bref, tout est fait pour que l’auditeur puisse profiter pleinement de la puissance « diluvienne » qui se faisait déjà bien sentir sur leur premier EP « Inhumanity Remains »

L’album s’ouvre sur le titre éponyme « Epidemic », un courte intro mélodique et on entre directement dans le vif du sujet : Du bon death comme j’aimerais en entendre plus souvent.
Certes, les quatre lascars ne renouvellent pas non plus le genre, mais je ne pense pas que cela soit leur but. Dans leur musique apparaît un plaisir de jouer, de jouer ce qu’ils aiment. Malgré que tout soit très carré, on sent une part de spontanéité dans les compositions et c’est tout à leur honneur. En parlant de leurs compositions, Dut’s, compositeur en chef nous gratifie de son éclectisme musical et on peur dire qu’il sait mettre cela en œuvre, tout est fluide et homogène. Le titre instrumental -« Orphans » - permet de reprendre ses marques, de se calmer… Pour une courte durée, car on se reprend de plus belles ces guitares bien lourdes, cette basse qui « vrombi » et cette batterie ravageuse !

Vous l’aurez compris, Diluvian c’est du Death, bien lourd et qui envoie, mais c’est aussi plus que cela et c’est tout ce qui fait l’intérêt de ce disque. Comme quoi, en Franche-Comté, il n’y a pas que la cancoillotte qui vaut le détour!

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Diluvian