End of Dreams

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Tortured Soul
Nom de l'album End of Dreams
Type EP
Date de parution 06 Mars 2012
Labels Axiis Music
Style MusicalDeath Metal
Membres possèdant cet album4

Tracklist

1. Sent to Destroy
2. Omnipotent Architect
3. End of Dreams
4. Eternal Submission
5. Among Knives and Poisons
6. Command, Control, Influence
7. Dominate It All

Chronique @ Matai

11 Mai 2012

Tronçonneur et impardonnable

Tortured Soul nous vient de l'Est et malgré les apparences, il a pas mal d'expérience derrière lui, notamment dû à des nombreux concerts en compagnie de formations célèbres telles que Dagoba ou Yrkoon mais aussi à la sortie d'une démo prometteuse en 2007, soit deux ans après ses débuts. Les frenchies n'auront pas été très productifs en un peu plus de sept ans de carrière et là encore, en 2012, c'est un EP que nous offre les Alsaciens. Mais pas un petit : sept titres au compteur.

Le quatuor est connu pour sa violence particulière et son mélange de death brutal et d'influences hardcore assumées. Il avait déjà fait bonne impression avec sa démo, il risque une nouvelle fois de faire parler de lui avec ce « End of Dreams » qui n'est certainement pas destiné aux petites et fragiles oreilles. Le groupe rentre au K-Sound Studio de Recueil Morbide et confie le mixage à l'Allemand Kohle. De ce fait, la production est solide et adapté à la personnalité de Tortured Soul. Pour terminer, il arrive à se dégoter un label, Axiis Music, quelque peu spécialisé dans l'extrême.

En dépit de son côté implacable et bien rentre dedans, le death brutal de Tortured Soul ne révolutionne pas le genre et on ne peut pas dire que ce soit l'originalité qui soit le fer de lance du groupe, que ce soit dans les riffs, dans les vocaux ou même dans les paroles, très traditionnelles. Mais il n'empêche que le quatuor possède une rage et une force qui nous permettent de faire abstraction de ce petit défaut. Qu'importe le manque d'originalité, quand c'est bien fait, on ne peut qu'apprécier. Tout est dévastateur et imparable, rien que les débuts de « Sent to Destroy » nous met irrémédiablement sur la voie, avec ce déluge de riffs aiguisés et ce growl gras bien méchant.

Tortured Soul ne nous ennuie pas, heureusement, et on n'a pas vraiment l'impression d'écouter sans arrêt le même morceau. Il arrive à agrémenter ses compositions de riffs accrocheurs, de breaks et de quelques changements de tempo non négligeables, histoire de varier les plaisirs. Cependant, tout reste assez rapide et indomptable, blast à l'appuie, comme « Omnipotent Architect » par exemple, qui met aussi l'accent sur les variations de vocaux (growls graves et plus « aigus », cris porcins...).

Les solos ont beau être rares, quand ils apparaissent, ils sont plutôt bien fait, comme sur un « Eternal Submission » particulièrement violent. Et même si « Among Knives and Poisons » n'en a possède pas, le riff principal suffit à lui même afin d'instaurer une aura sombre et même hypnotique. Pas de quartier, pas de pitié.

Bien que ça sente le Benighted sur certains passages et bien qu'il s'agisse, si l'on peut dire, de brutal deathcore (aux relents plus death que core), Tortured Soul fournit ici un EP efficace et qui défonce tout sur son passage. Tronçonneur, impardonnable même si pas vraiment original, il y a de quoi ravir les amateurs de metal extrême, en attendant que le groupe se lance pour un full length.

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
Psy0pus - 30 Juin 2012: Une bien bonne surprise que cet album !

je ne connaissais pas le groupe, et je ne suis pas déçu !

grosse prod, gros riffs, c'est relativement varié pour du death à tendance brutal !

même si je n'ai pas ressenti cette influence Benighted dont tu parles, je comprends ou tu veux en venir.

très bon album que je conseille à tout fan de death qui bute et qui lorgne un tantinet vers le deathcore !
Psy0pus - 30 Juin 2012: Et merci pour la Chro' !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Tortured Soul