Disassociated From Reality

Liste des groupes Death Grind Dead For Days Disassociated From Reality
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Dead For Days
Nom de l'album Disassociated From Reality
Type Album
Date de parution 2008
Style MusicalDeath Grind
Membres possèdant cet album4

Tracklist

1. Safty In The Hands Of A Murderer .52
2. Prolific Genocide 3.25
3. Conforming Through Violence 3.15
4. Genetics Of Hate 4.37
5. Tirad Through Frequency 1.03
6. Prolonging The Inevitable 3.23
7. Resist Or Serve 3.35
8. Bred To Kill 4.02
9. World Of Disease 3.57
10. Swallowing The Barrel 3.53
11. The Kindling Of Terror (With Treaties) 3.51
12. Face Down In A Pile Of Dog Shit Pt. II .06
Total playing time 35.59

Acheter cet album

Dead For Days


Chronique @ grogwy

21 Juillet 2019

Dead Forever

Lorsque l'on évoque la scène Brutal Death Metal Américaine on pense davantage aux groupes californiens (Deeds Of Flesh, Disgorge) et à ceux de New-York (Pyrexia, Suffocation) qu'à ceux de Chicago.
Pourtant la troisième ville des Etats-Unis possède quelques formations extrêmement brutales telles que Deaden, Fleshgrind, et Reprobation qui sont actives depuis le début des années 90 ainsi que d'autres, plus jeunes, comme Bound And Gagged et Dead For Days.

Formé par Rick Hernandez (batterie), Zack Smolenski (guitare), Kevin Schenk (basse), et Potty (chant) Dead For Days, qui se nomme In Pieces, voit le jour dans la banlieue de Chicago en 2000.

Après avoir découvert que le nom In Pieces était déjà utilisé le groupe décide de se rebaptiser Dead For Days.

En 2001, après le décès de Kevin Schenk, le groupe recrute Manny Canchola à la basse puis, après le départ de ce dernier, Jason Quiram et Matt Garrett à la seconde guitare.

Signé sur United Guttural Records le label qui a sorti en 1999 "Intrauterine Cannibalism" de Malignancy et "Molesting The Decapitated" de Devourment, deux albums incontournables du Brutal Death Metal, Dead For Days sort en 2004 "Creating Murderous Domain".

Sur ce premier disque coproduit avec l'ex-Num Skull Scott Creekmore (qui fut également batteur puis vocaliste de Broken Hope après le départ de Joe Ptacek) Dead For Days délivre un Brutal Death Metal influencé par Devourment, Disgorge, et Mortician.

S'ensuit une période difficile durant laquelle Dead For Days perd son bassiste Jason Quiram puis son vocaliste Potty.

Si Jason Quiram est rapidement remplacé par Rene De La Mora ce n'est pas le cas de Potty (en attendant de lui trouver un successeur c'est le guitariste Matt Garrett qui se charge des vocaux).

Suite au split de Worms Inside (dans lequel officiait l'ex-Gorgasm Tom Tangalos) Dead For Days engage en 2006 le vocaliste (et ancien membre de Rellik) James Eads.

Suivant l'exemple de ses voisins Lividity et Deaden, qui ont sorti en 2006 "Used, Abused, And Left For Dead" et "Displaying The Art Of Carnage", Dead For Days signe sur Epitomite Productions petit label basé à Bondville (village de l'Illinois situé à deux cents kilomètres au sud de Chicago).

En 2008 le groupe sort "Disassociated From Reality" son second album.

Passé l'intro "Safety In The Hands Of A Murderer" Dead For Days balance avec "Prolific Genocide" suivi de "Conforming Through Violence" un Brutal Death Metal qui n'a plus rien à voir avec celui exécuté sur son premier disque.
La raison est, même si on trouve encore des parties de Slam/Death Metal sur "Genetics Of Hate", que les membres du groupe ont décidé de faire évoluer leur Brutal Death Metal vers le Death/Grind.
En effet, difficile à l'écoute des intenses "Prolonging The Inevitable", "Resist Or Serve" (un titre sur lequel l'influence de Napalm Death est assez perceptible), et "Bred To Kill" (doté de stridentes lignes de guitares qui renvoient aux débuts de Cannibal Corpse) de reconnaître le groupe qui a enregistré "Creating Murderous Domain" quatre ans plus tôt.
A cela s'ajoute la prestation de James Eads qui lui aussi, avec ses vocaux moins gutturaux que ceux de Potty mais avec un débit vocal plus rapide, participe au changement de visage de Dead For Days.
Cette débauche de brutalité se prolonge avec "World Of Disease" et "Swallowing The Barrel" avant de se clôturer, après l'outro "The Kindling Of Terror (With Treaties)", avec "Face Down In A Pile Of Dog Shit Pt. II" un morceau de Grindcore de six secondes !

Après la sortie de "Disassociated From Reality" James Eads, Rene De La Mora, et Zack Smolenski décident de quitter le groupe.

Pendant plusieurs mois Rick Hernandez (batterie) et Matt Garrett (guitare) tentent avec le nouveau vocaliste Cody Zupan et le bassiste de Jungle Rot James Genenz (ex-Fleshgrind) de maintenir Dead For Days en vie.

En 2010 Rick Hernandez rebaptise le groupe Reign Inferno et enregistre avec ses trois acolytes une démo.

Cet enregistrement sera le dernier de Dead For Days/Reign Inferno.



0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Dead For Days