Dear Sanity

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Lavalle
Nom de l'album Dear Sanity
Type Album
Date de parution 20 Août 2013
Labels Kivel Records
Style MusicalHard FM
Membres possèdant cet album5

Tracklist

1. Fading Like the Sun 05:04
2. Scared to Love 04:54
3. Don't Cry 05:36
4. One Day at a Time 05:09
5. Cry of the Wolf 05:11
6. The Lucky Ones 05:17
7. Smoke and Mirrors 04:46
8. Break Your Heart 05:25
9. Rock Your World 03:54
10. Wait Too Long 04:33
Total playing time 49:53

Chronique @ dark_omens

24 Septembre 2013

Une belle union entre la musicalité du Hard-FM et l'énergie dynamique du Hard-Rock...

Laisser distraitement vagabonder son attention sur Dear Sanity, premier véritable album des Américains de Lavalle, n'empêche nullement de mesurer l'une des qualités les plus respectables de ce groupe. Rapidement l'esprit critique se fixe et constate, en effet, que, bien que très enclins à écrire de la musique très mélodique, ces artistes ne négligent cependant jamais la composante la plus aiguisée de leur Hard Rock. En d'autres termes, si Lavalle échafaude ses morceaux en puisant de nombreuses parties de ses constructions au cœur de l'A.O.R ou du Hard-FM, deux genres à la douce musicalité harmonieuse, il n'en délaisse pas pour autant l'aspect le plus énergique de sa musique. Ici donc point d'amabilité délicate et esthétique sans qu'un riff de guitare effilé, et dynamique, ne soit proche ou présent.

Il résulte de cette démarche un Hard Rock très Mélodique dont la parenté avec des groupes tels qu'Evidence One ou Eden's Curse est manifeste (le contraire eût été étonnant étant donné que Carsten Schulz, Ramy Ali et Paul Logue, sévissant ici respectivement en tant que chanteur, batteur et bassiste, sont issus de ces deux formations). Un propos qui pourra aussi exprimer quelques affinités communes avec d'autres formations. Toutefois, bien que réelles, ces similitudes-là seront moins patentes. S'agissant de ces cousins plus lointains citons néanmoins Frontline ou Lionsheart. Mais aussi Harem Scarem. Ou encore The Poodles. Voire même, Bon Jovi du temps de sa splendeur aujourd'hui disparue.

Quoi qu'il en soit et au-delà de cette union sacrée, louons aussi les qualités d'un chanteur, au timbre particulièrement adéquat pour ce genre de démonstration. Chacune de ses interventions, tantôt écorchés et tantôt plus posées naviguant quelques parts entre celles de David Glenn Eisley (Giuffria, Dirty White Boys…) et celles de Jon Bon Jovi (Bon Jovi), est pertinente.

Par ailleurs, il nous faudra également saluer les performances du guitariste Eddie LaValle qui donne vigueur et tenue à ce disque. L'instrumentiste nous gratifie, de surcroît, de quelques soli très intéressants.

Bien évidemment, il faudra encore insister sur le fait que ce groupe demeurera ancré en des attitudes dévolues à la musicalité suave, certes, très prégnante mais contrastées par la fermeté de guitares très présentes. Et ne pas perdre de vue qu'il ne s'agira ici ni de Heavy, ni même de Metal. L'auditeur devra donc s'armer d'indulgence et juger en toute connaissance de cause. Et ce d'autant plus s'il est réfractaire à l'ensemble des formations les moins âpres évoquées jusqu'alors.

Fort de toutes ces considérations, des pistes comme Fading Like the Sun, Cry of the Wolf, Smoke and Mirrors ou encore Rock the World seront très séduisantes. Tout comme les plus intimistes et plus suaves One Day at a Time et The Lucky Ones.

Dear Sanity est donc un disque attrayant auquel il serait judicieux d'accorder un peu d'attention, et de temps, pour peu que l'aspect mélodique d'un art mélodieux par définition ne vous effraie pas, ou peu.

2 Commentaires

1 J'aime

Partager
joeramasia - 02 Octobre 2013: 14/20
tu es dur cet album est franchement bon!
dark_omens - 02 Octobre 2013: Dur? Je pense que tout est une question d'échelle. J'ai pour habitude de distribuer des notes allant de 15 à 20 (qui sont d'excellentes notes dans mon système de notation) avec beaucoup de parcimonie. Je comprends qu'on puisse trouver qu'un 14 est une note moyenne, mais pour moi c'est une très bonne note qui vient salué un opus que j'ai, effectivement, moi aussi, trouvé franchement bon...
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Lavalle