Dead by April

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Dead By April
Nom de l'album Dead by April
Type Album
Date de parution 13 Mai 2009
Style MusicalMetalcore
Membres possèdant cet album69

Tracklist

1. Trapped 03:08
2. Angels of Clarity 03:41
3. Losing You 03:57
4. What Can I Say 03:08
5. Erased 03:26
6. Promise Me 03:34
7. Falling Behind 03:26
8. Sorry For Everything 03:44
9. In My Arms 04:25
10. Stronger 04:00
11. Carry Me 03:48
12. A Promise 03:37
13. I Made It 03:49
Bonustracks (UK Release)
14. Leaves Falling 03:23
15. My Saviour 03:13
16. Losing You (Alternate Version) 03:30
Total playing time 47:43

Chronique @ Jahshaka

18 Septembre 2016

Pas franchement créatif, et on en a vite fait le tour. Mais il mérite bien une petite écoute.

L'album dont on va parler aujourd'hui est le premier opus d'une formation qui, mine de rien, a déjà fait un sacré chemin en moins de 10 ans d'existence. Cette formation, c'est Dead by April, un groupe suédois connu pour son metal très accessible, très "pop", porté par de jolies mélodies un peu tristes, et par la voix à la virilité discutable de Jimmie Strimell (du moins, au début, car il quitté le groupe depuis).

Jusqu'à récemment, je ne connaissais DBA que de nom ; du peu que j'avais entendu, ça sonnait comme l'album Burn This City de Sonic Syndicate, ou bien comme du Amaranthe sans Elize Ryd, et en moins héroïque. Pas repoussant, mais pas très aguicheur non plus. J'ai quand même fini par prêter une oreille attentive à cet album éponyme, sorti en 2009, qui est un peu le point de départ du groupe.

D'entrée, DBA annonce la saveur. Le synthé est bien présent, il joue ses notes en fond rapidement et discrètement, et avec la post-prod, ça donne un petit côté électro pas déplaisant à écouter. Le chant est porté bien haut, bien aigu, ça sonne très jeune, très catchy ; et en plus, on alterne avec un chant crié, avec lequel on sent que Jimmie a un peu de mal ; mais bon, au moins ça fait le taf. Sur ses aspects "pop", l'album arrive à assurer le minimum syndical.

En revanche, on ne peut pas en dire autant du reste. Tout ce qui est censé être "metal" dans cet album est très limité créativement parlant. Le jeu de batterie ne ressort pas vraiment, il n'y a pas de guitare lead ici, seulement des guitares rythmiques qui se contentent d'appuyer le rythme...rythme qui, au passage, est le stéréotype du rythme de breakdown dans une chanson metalcore / deathcore. Vous savez, ce fameux "du-du-dum-dudududum ... dudum-du-dudum..." qui constitue 33% de la discographie d'Avenged Sevenfold. Eh bien là, on est en plein dedans.

Les guitares sont utilisées ici pour donner un arrière-goût de metal, mais elles ne portent pas vraiment la mélodie (qui passe essentiellement par le clavier et la voix). Si j'étais un peu méchant, je dirais qu'on les a mis là seulement pour faire metal, mais pas pour faire DU metal. Pourtant merde, il y a Pontus Hjelm sur cet album ; le mec, il vient de Cipher System, un très bon groupe de melodeath, et là il fait du metal pour pré-ado qui a des problèmes de cœur !

D'une manière générale, tout dans cet album sonne comme de la musique mielleuse de "lover tourmenté". Pour bien comprendre mon propos, je vous invite a écouter Promise Me, Sorry For Everything, In My Arms ou encore Carry Me. Oui, tout ça. Prenez des pauses entre deux chansons pour éviter lover-dose (elle n'est pas de moi celle-là). Heureusement l'album contient aussi quelques pistes un peu (UN PEU) plus consistantes comme Erased, Angels of Clarity ou Stronger, mais ça s'arrête là. Le problème avec DBA, c'est que même quand ça a le mérite de titiller notre oreille...on s'en lasse vite. On finirait même par trouver ça niais.

Et les paroles, parlons-en des paroles. Elles sont essentiellement axées sur les problèmes émotionnels d'ados et les ruptures amoureuses. Si on ne vous dit pas que c'est du Dead by April, on pourrait jurer que ça a été écrit par Simple Plan ou Secondhand Serenade. Loin de moi l'idée de faire du déshonneur par association...mais quand même les gars, vous voulez faire "heavy" avec un rythme bien lourd de metalcore, et à coté vous pleurez encore sur votre dernière mise en friendzone.

D'ailleurs, et même si je sais que c'est un peu hors-sujet de sortir ça maintenant : Je suis persuadé que c'est plus un album de pop qu'on a voulu appuyer avec un aspect metal, que l'inverse. De plus, corrigez-moi si je me trompe, mais j'aurais juré avoir entendu un effet qui ressemble à de l'Autotune sur In My Arms, et au début de Carry Me...okay, on n'a aucune conclusion à en tirer, mais je voulais juste le faire remarquer.

En conclusion, je ne dirais pas que cet album est nul, au contraire, il mérite bien qu'on lui accorde une écoute. Ceux qui n'écoutent pas de metal (genre un petit jeune élevé à Funeral For A Friend) pourront aussi apprécier DBA, pour ses mélodies accrocheuses et jolies. En revanche, et c'est bien là le problème : l'album n'est pas franchement créatif, et on en a vite fait le tour.

1 Commentaire

2 J'aime

Partager
kiss33 - 18 Octobre 2016: Merci pour la chro, ça résume pas mal, moi j'aime bien écouter pour me détendre ou réviser, effectivement on peut trouver ça niais (et je hais le core avec les voix claires niaises habituellement), mais ça me repose tout en me laissant un peu de scream alors dans ces conditions là ça passe, ça cherche pas une puissance du tonnerre donc c'est pas illogique non plus, comparé à par exemple des groupes comme Asking Alexandria qui t'envoient des passages hyper bourrins dans les oreilles pour caler un refrain pop mielleux au milieu, ça ça me désole souvent parce que ça casse le potentiel.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Dead By April