Change of Scenery

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
9/20
Nom du groupe Rosa Infra
Nom de l'album Change of Scenery
Type Album
Date de parution 2012
Style MusicalMetal Gothique
Membres possèdant cet album2

Tracklist

Also Know as "????? ?????????".
1. ???? b? ????????
2. ?????????
3. ??????? h? ????
4. ???????? ? ?????
5. ????? ????
6. Sonata di Dolorum
7. ??????? ?????
8. ?????? ???????? (??????)
9. ???????
10. ??????
11. ????? ?????????
TRANSLATION IN ENGLISH:
1. Lie t? Rescue
2. The Forgiven
3. Hope in the Morning
4. Unity in Sin
5. Again One
6. Sonata di Dolorum
7. Snow Angela
8. Letters Anywhere (Romance)
9. Dawn
10. Wings
11. Change of Scenery

Acheter cet album

Rosa Infra


Chronique @ Matai

16 Juin 2012

Ne comptez pas sur Rosa Infra pour vous délecter de bon Gothic Metal, trop de sel et d'amertume, pas assez d'épices

Formé en 2006 autour du vocaliste et bassiste Nikolay Karpushin, Rosa Infra est une petite formation russe mais prometteuse venue de Moscou. Beaucoup de promotions auront été faites autour de ce groupe en devenir, les avis étant souvent plutôt positifs. En dépit d'une imagerie sombre, le quatuor arrive à s'attribuer un aspect romantique qui n'est pas sans rappeler leur compatriotes Finlandais de To Die For.

Rosa Infra sort son tout premier album « Change of Scenery » chez Sound Age Productions, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le combo s'influence en grande partie de formations très célèbres telles que Paradise Lost, Type O Negative ou encore Sinamore pour toutes les facettes gothiques, que ce soit les ambiances, véhiculées ne serait-ce que par le clavier ou la voix quasi lyrique de Nikolay, mais aussi le rythme mid tempo voire lent ainsi que l'accordage grave des guitares, à l'image de « Lie to Rescue » ou encore « The Forgiven », sans doute les morceaux les plus classiques du genre. Il faut dire que de ce côté là, les Russes ne semblent pas vraiment prendre de risque, puisant dans leurs influences principalement, pour un ensemble manquant d'attrait et d'originalité.

Toutefois, il ne faut pas s'arrêter là, car Rosa Infra intègre plus d'éléments qu'on le croit. En effet, le quatuor semble chercher son style et tente de trouver le mélange qui sied le mieux à ses compositions. Ainsi, on retrouve des éléments du metal moderne, mais aussi de l'atmosphérique mélancolique sur « Sonata di Dolorum », de l'indus/electro sur « Again One » ou « Snow Angela », et du death metal sur « Unity in Sin », avec des growls en prime.

On passe alors d'une atmosphère à une autre au cours de cet album, mais Rosa Infra n'apporte rien et ne semble pas vouloir intégrer une patte personnelle. Lorsqu'ils s'expérimentent à l'électro ou à l'indus, on ne peut que penser à des groupes classiques, pour ce qui est des touches death, on pensera à Orphanage et son mélange death/goth, le growl puissant de George en moins. Enfin, pour ce qui est du chant, on croirait entendre un mélange des voix du défunt Peter Steele et de Mikko Heikkil (Sinamore) en moins bien maîtrisée.

Ce qui lasse vite, finalement, c'est le manque de variation du chant, mais aussi du rythme. Pas d'accélérations, même occasionnelles, pas de ralentissements ni de riffs développées. Rosa Infra fait une musique simple comme bonjour et ne profite pas de cette simplicité pour essayer d'intégrer des moments forts, si bien que l'ennui nous gagne vite, très vite...

Ils ont beau être prometteurs, leur premier album « Change of Scenery », malgré des essais ambitieux, n'apporte rien à la scène gothique ni au metal, et ce ne sont pas les petites expérimentations électroniques et atmosphériques qui arriveront à faire oublier ce minimalisme des plus complets, ainsi que ce manque de justesse flagrant qui devra vivement être corrigé. Amateurs du genre, passez votre chemin...

2 Commentaires

6 J'aime

Partager
Matai - 16 Juin 2012: Ouais, la pochette est plutôt jolie et je crois bien qu'il y a la cathédrale de Notre Dame dessus. Hormis ça, ça manque vraiment de piment et il ne se passe rien dans cet album. Dommage.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Rosa Infra