Below the Belt

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Danko Jones
Nom de l'album Below the Belt
Type Album
Date de parution 14 Mai 2010
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album64

Tracklist

1. I Think Bad Thoughts
2. Active Volcanoes
3. Tonight Is Fine
4. Magic Snake
5. Had Enough
6. (I Can't Handle) Moderation
7. Full of Regret
8. The Sore Loser
9. Like Dynamite
10. Apology Accepted
11. I Wanna Break Up with You
Bonustracks (Deluxe Edition)
12. Guest List Blues
13. Rock 'n' Roll Proletariat

Chronique @ ZazPanzer

03 Novembre 2010

Gonzo Jones.

Soyons clairs et précis avant d’aller plus loin : si les « derniers » AC/DC ne vous font depuis 20 ans plus remuer qu’une mèche de cheveux façon « L’Oréal », ou taper vaguement de l’orteil ; si vous n’avez plus eu, depuis la reprise de «Hush» par Gotthard, l’envie irrépressible d’avaler votre pinte cul sec pour aller sauter avec les djeun’s sur le Dancefloor; si vous êtes nostalgique de la période bien crasse d’Almighty durant laquelle Rick Warwick était en guerre contre sa salle de bains, mais nous pondait des riffs et des refrains à se taper le cul par terre comme « Free’N’Easy »; bref, si vous cherchez du Gros-Binaire-Speedé-Mais-Mélodique-Qui-Tâche, du Rock avec un grand R, ce skeud est pour vous.

«Below the Belt», donc : sous la ceinture… Ce disque porte bien son nom : attention, âmes chastes, prudes et sensibles, fuyez ! Ici, ça transpire la sueur et le sexe. La cover donne d’ailleurs le ton : nous pouvons y admirer le sieur Danko dans le fauteuil d’Emmanuelle ! [Pour les plus jeunes, Emmanuelle est un film érotique foireux de 1973 que les ados boutonneux des '80s tentaient de regarder sur M6 à 22h40 quand Môman était couchée, ce qui leur permettait d’enchaîner sur Metal Express de Florian Gazan]. Mais ce n’est pas tout ! Danko, sur son trône en osier, pose aux côtés d’un lion (????), et de… Riley Steele (à ne pas confondre avec Steve Riley), actrice porno apparemment connue aux states (trop dur les recherches pour la chronique, j’avoue.)

J’aimerais avoir fait des études de philo pour pouvoir déceler toutes les subtilités qui doivent se cacher sous cette trilogie improbable « Fauteuil + Lion + Riley en string », mais je n’ai réussi qu’à en comprendre l’essentiel : ça va chier.

Et effectivement, l’album démarre sur les chapeaux de roue avec «I Think Bad Thoughts», up-tempo au refrain entêtant, sur lequel Danko avoue, coquin qu’il est, avoir l’envie irrésistible de nous piquer du cash et en plus, d'honorer nos compagnes à l’arrière de sa Limousine. Voyou ! Ce n’est que le début, car on aura droit à tous les clichés sexuels, y compris à l’hilarant Magic Snake narrant les mésaventures d’un malheureux bad boy en panne : son serpent Magique refuse de mordre ce soir !

Oui, les lyrics sont dignes, au choix, des textes les plus inspirés, et certainement bien arrosés, de Bon Scott ou de Gene Simmons, ou encore des subtils dialogues des Sous-doués… Fort heureusement, le disque ne sera pas adapté à l’écran par Max Pecas ; apprécions donc la musique, qui elle, reste excellente.

En effet, contrairement à leur copain, Danko et ses sbires ne faiblissent pas après les préliminaires, et continuent d’envoyer la purée pendant sept morceaux monstrueux. Rythmiques plombées (Magic snake), basse mid-tempo à la Peter Baltes (Tonight Is Fine), lignes de chant ultra mélodiques (Had Enough), tout est réuni pour un joyeux cocktail Hard Rock mêlant les meilleures influences, à savoir principalement AC/DC, Accept, Motörhead, Kiss et même Thin Lizzy pour le phrasé à la Lynott de Danko. La grande classe.

L’apogée de l’album, je n’oserais parler d’éjaculation, est le fabuleux « Full Of regret », premier single de l’album, sorti en clip, sur lequel Danko se paye le luxe de faire tourner Lemmy, Elijah Wood et Selma Blair dans un vrai petit film façon Tarantino. Le casting du second clip, "Had Enough", est encore plus énorme, puisque la guest-star n’est autre que Karaté-Kid, le vrai, celui de 1984 ! Cet album est un véritable hommage à la génération Breakfast Club. Ce mec est taré, donc génial. Alléluia !

Tout le monde a ses limites, et il faut avouer une légère baisse de régime à partir de "Sore Loser". Ne soyons pas trop méchants car les morceaux sont quand même de très bonne facture, notamment l’énergique «I Wanna Break Up With You». «Like Dynamite» est le seul maillon faible de l’album, tant au niveau musique que lyrics. «'Cos when we make love, it’s like dynamite»… Quelle inspiration ! Même si c’est du second degré avoué, quitte à faire exploser de la dynamite, je préfère me faire un flashback en 1982 et réécouter Scorpions.

Allez Danko, une petite pastille bleue pour les bonus ! Les deux titres sont bien sympathiques, particulièrement «Rock N Roll Proletariat», mais n’atteignent pas toutefois le niveau olympique joué sur la majeure partie de l’album. On n’en voudra pas à notre ami qui peut définitivement postuler pour remplacer Rocco dans l’écurie Marc Dorcel. Le contrat est rempli, on en a pris plein les oreilles, et on en redemande. Encore Danko encooooorrree !!!!!!

Ah qu’est-ce que c’est bon d’entendre un disque de cette trempe, qui vous prend par les roubignolles, et ne relâche sa pression qu’une fois le dernier morceau achevé! Car dans le petit monde du Metal, la double grosse caisse est maintenant de mise un peu trop souvent à mon goût, les lignes de chant de nombreux groupes manquent parfois cruellement de feeling, les concerts deviennent de plus en plus professionnels grâce aux musiciens tout droit sortis du GIT, et il est parfois bon de se rappeler que le Rock, il n’y a pas si longtemps, était joué par des amateurs patchés, dans des bars de banlieue, que ces mecs faisaient parfois des pains, que le batteur jouait comme Phil Rudd, que le chanteur était souvent faux, le solo pas complètement dans la gamme mais qu’on s’en foutait car il y avait cette putain d’énergie qui emportait tout sur son passage. Alors, même si Danko Jones n’est pas Vince Neil, et qu’il chante juste, merci à lui pour ce très bon moment.

20 Commentaires

15 J'aime

Partager

samolice - 10 Septembre 2012: Oui "Code of" est un titre très bon, effectivement. Content que tu ais pu découvrir "Sleep is the nemy". Y'a que des tubes là dedans. Pour les influences, c'est vraiment l'album de la rencontre AC/DC vs Kiss tu ne trouves pas?
Je vais me tenter la chro prochainement si personne ne s'en empare entre temps. J'ai écouté 3 fois "Born a Lion" et ça a l'air pas mal aussi. Après c'est toujours le même "problème"; ayant découvert Danko avec "Sleep", je n'arrive pas retrouver la même petite étincelle. Je compte néanmoins m'acheter l'intégrale du bonhomme petit à petit.
Et qui sait, peut être que je viendrais te tenir compagnie en octobre...
MarkoFromMars - 11 Septembre 2012: Au vu de toutes les références citées, Marc Dorcel, Rocky Sifredo Max Pécas, Karaté Kid ( Ralph Macchio , le vrai et pas cette immonde bouse avec le fils de Will Smith), un lion, Riley en string, je pense que ce skeud devrait me plaire.
Merci pour la découverte et pour cette chro bien poilues des pattes (en fait je voulais dire des cou.Biiiip!)
MightyFireLord - 10 Mars 2014: Je ne sais même plus si j'ai déjà lu ou pas cette chro... enfin j'ai quand même renvoyé les remerciements haha.

Excellent album en effet que je viens de me repasser ce matin pour la énième fois. Et je suis d'accord avec vous, "Sleep is the Enemy" reste le meilleur DJ pour l'instant à mes oreilles aussi.

Et le "concert d'octobre" (2012) j'y étais aussi du coup, très bonne soirée même si on n'a pas réussi à se croiser Zaz ;)
samolice - 21 Avril 2015: Plus j'écoute ce disque, plus je l'apprécie. A ce rythme, il va finir par détrôner "Sleep is the Enemy" de son piédestal. Toujours aussi brillante la chro Zaz!
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Commentaire @ Chab

19 Mai 2010
Dans quelle position se mettre pour écouter un nouvel album de Danko Jones? A vrai dire, je ne le sais même pas moi-même.

Rappelons que ce trio nous vient tout droit du Canada. Rappelons aussi, qu'ils ont déjà joué en première partie des Rolling Stones ou de Motorhead.
Pas mal non?

Voici donc le nouvel album de Danko Jones, intitulé "Below the Belt". Composé de 11 chansons (+ 2 chansons bonus dans l'édition Deluxe)

Pas d'introduction, pas d'instrumental qui pourrait nous préparé à la suite.. Non, Danko Jones attaque directement et nous en met plein la vue dés l'ouverture de cet opus.
Un chant vraiment sympathique, des riffs dynamiques, comment ne pas aimer cela?
Les chansons s'enchainent mais ne se ressemble pas forcement. Allant de l'influence Punk en passant par le Heavy, on parcourt cet album avec un petit sourire et une réelle envie de bouger !

"I Think Bad Thoughts", première chanson de l'album, reste dans la ligné de Danko Jones avec un son influencé par le Heavy. Changement radical avec "Active Volcanoes" qui se porte plus vers le Punk et qui donne une petite envie de sourire.

Le chant rapide de "Full Of Regret" est vraiment sympathique et prouve encore que le chanteur a plus d'un tour dans son sac.
L'album s'écoute donc extrêmement bien, du au fait, que les chansons s'enchainent à un rythme effréné et qu'on ne s'ennuie jamais !

On retiendra surtout les chansons "Active Volcanoes" et "Tonight Is Fine" pour son coté Hard Rock, que ce soit au niveau de la voix, ou aux riffs très Hard Rock des années 80.

Les 2 chansons bonus (Édition Deluxe) sont elle aussi très sympathiques à écouter :
"Guest List Blues" pour ces influences Hard Rock 80's et "Rock 'N' Roll Prolétariat" pour son rythme qui va rester dans vos têtes pendant un certains temps !

Soyons clair et réaliste : Cet album n'est pas une révolution. Mais franchement, si il y a bien un album à écouter pour se détendre, sans se prendre la tête, c'est bien celui-ci.

De plus, Danko Jones est avant tout un groupe de scène. Ils seront donc dans notre cher pays en septembre en première partie d'Ozzy Osbourne (aux cotés de Korn), une belle occasion de voir ce que valent ces canadiens sur scène !

3 Commentaires

0 J'aime

Partager
Chab - 29 Mai 2010: Merci pour ton commentaire =)

Oui Danko Jones est un groupe de scène ! Et j'ai vraiment envie d'allez voir Ozzy rien que pour les voir en première partie :D
IDAC - 10 Octobre 2010: geant
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire