BCCIV

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Black Country Communion
Nom de l'album BCCIV
Type Album
Date de parution 22 Septembre 2017
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album42

Tracklist

1.
 Collide
 04:07
2.
 Over My Head
 04:06
3.
 The Last Song for My Resting Place
 07:57
4.
 Sway
 05:24
5.
 The Cove
 07:11
6.
 The Crow
 06:00
7.
 Wanderlust
 08:18
8.
 Love Remains
 04:53
9.
 Awake
 04:42
10.
 When the Morning Comes
 07:57

Bonus
11.
 With You I Go (Bonus Vinyl Edition Only)
 

Durée totale : 01:00:35


Chronique @ frozenheart

09 Octobre 2017

À l'image de sa magnifique pochette et tel le phœnix, BCC renaît de ses cendres...

Fin 2012 rien ne va plus chez Black Country Communion. Suite à différents problèmes internes, dont certains liés a un emploi du temps chargé de Joe Bonamassa, Glenn Hughes et du reste de la bande, BCC se met en suspend. C'est donc 5 longues années plus tard et grâce à un emploi du temps moins chargé que nos deux protagonistes ainsi que Jason Bonham (batterie) et Derek Sherinian (claviers) décident de se réunir afin d'enregistrer ce qui sera le quatrième album du groupe, intitulé simplement BCC-IV. C'est une nouvelle fois Kevin Shirley qui se collera à la production et donnera un son puissant et à la hauteur aux 10 morceaux de l'opus dont un mix qui mettra en valeur le chant, mais aussi une instrumentation sans failles, pour un rendu résolument moderne et actuel.

Musicalement parlant, ce nouveau manifeste de Hard Rock, classieux et de tradition mettra l'accent sur des titres variés, souvent enjoués tel que le sautillant "Over My Head" et son refrain hyper mélodique. Ou bien "The Crow" et sa rythmique de bûcheron (Jason se montrant le digne héritier de John) accompagnée d'un court solo de claviers signé Derek Sherinian, sans oublier un Glenn Hughes toujours très en voix et impérial à presque 65 printemps. Ajoutons des titres aux guitares et jeu tout en feeling de Joe Bonamassa, à commencer par l'étrange "Awake" avec son riff tortueux, soutenu par une rythmique de folie accompagnée d'un duel de guitare / orgue Hammond pas piqué des hannetons et digne des seventies.

Bien entendu, cet opus aura d'autres moments forts, avec des incursions Blues Rock avec "The Cove" au magnifique refrain et chant tout en émotion montant crescendo, mais aussi des textes très personnels, où Glenn Hughes rend un dernier hommage à son père décédé récemment, comme le très émouvant "Love Remains" et ses guitares fluides et chant à vous donner le frisson.

Continuons notre immersion vers les hautes sphères du Hard Rock, avec les brûlots que sont "Wanderlust" au clavier enjoué et son final de guitare en solo du maestro et le beau "The Last Song for My Resting Place" avec sa mandoline et violon aux sonorités celtes où Joe Bonamassa poussera la chansonnette avec classe. Ce titre plutôt épique, sera à mon sens l'une des perles de cet album. Avant de conclure, n'omettons pas le Groovy "Sway" à l'introduction de claviers du genre Mellotron, et jeu et son de basse ronde. Le long et semi-acoustique "When the Morning Comes" clôture admirablement ce quatrième et inattendu opus du quatuor américain.

Empreint d'une formidable richesse, ce quatrième volume explore avec sincérité et aisance, les vastes territoires d'une musique authentique, classieuse et colorée, plutôt Classique Rock, tantôt Blues, parfois groovy (Sway, la piste 4), mais puisant souvent dans le Hard Rock qui fit la gloire des groupes des 70's (Led Zeppelin et Deep Purple en tête). Tout cela pour un contenu qui nous révélera une fois de plus l'immense talent de nos quatre protagonistes.

Finalement, ce nouveau cru de Black Country Communion à l'image du phoenix qui orne sa magnifique pochette, montrera un groupe revivifié et renaissant de ses cendres. Alors, même s'il comporte un peu moins de titres percutants que les trois premiers volets, le groupe préférant cette fois-ci mettre l'accent sur le côté mélodieux et émotionnel du propos, ce BCCIV s'avère être une franche réussite. Les amateurs de Classique Rock et Hard Rock revival y trouveront facilement leur compte.

12 Commentaires

9 J'aime

Partager

lynch42 - 25 Octobre 2017:

Hyper réactif yes merci pour toutes tes chro toujours excellentes et qui donnent envie de découvrir les albums.

melpo - 19 Mars 2019:

Merci pour la chronique. Je découvre sur le tard cet album et je constate une nouvelle fois que tes goûts musicaux rejoigne les miens. 

David_Bordg - 20 Mars 2019:

Oh que oui toujours aussi monstrueux aujourd'hui. Un très très grand album. En 2019 dans le même genre le RIVAL SONS est tout aussi somptueux.

frozenheart - 21 Mars 2019:

@melpo: Normal entre passionnés de Hard Rock et Blues. De plus si tu apprécies la musique de Glenn Hughes, je te conseille de jeter une oreille aux autres albums de BCC, ainsi que le monument qu'est Blues paru en 1993. 

    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire