Apocalypse Dudes

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Turbonegro
Nom de l'album Apocalypse Dudes
Type Album
Date de parution 1998
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album44

Tracklist

1. The Age of Pamparius
2. Selfdestructo Bust
3. Get It on
4. Rock Against Ass
5. Don't Say Motherfucker, Motherfucker
6. Rendez-Vous with Anus
7. Billion Dollar Sadist
8. Prince of the Rodeo
9. Back to Dungaree High
10. Are You Ready (for Some Darkness)
11. Monkey on Your Back
12. Humiliation Street
13. Good Head

Commentaire @ Scoss

25 Mars 2010
2 ans après un Ass Cobra graveleux à souhait et défiant toutes les règles de la bienséance, Turbonegro nous remet le couvert avec Apocalypse Dudes. Un titre qui laisse présager le bordel que vont nous foutre les terribles norvégiens.
Si Ass Cobra avait marqué les esprits, ce Apocalypse Dudes enfonce le clou. Passée l'excellente intro de The Age of Pamparius en forme de ballade acoustique prompte à accompagner une scène au ralenti tirée d'un road-movie dans le désert californien, l'auditeur se prend en pleine face l'énergie du combo.

La production, énorme, déssert à merveille les compos du groupes. En se parant d'un feeling Rock N'Roll grandissant, leur Death Punk (ndr : style auproclamé par le groupe qui mixe Punk et Rock à des textes volontairement outranciers tournés vers la débauche ou le satanisme), gagne en maturité et en accessibilité sans perdre un seul instant de son énergie ou de son mauvais goût dévastateur comme en témoignent les titres Don't Say Motherfucker, Motherfucker ou le charmant Rendez vous with Anus. L'apport de soli de guitares dégueulant de feeling Rock et placés presque à l'arrache ou de quelques notes de piano bien senties renforce encore plus le côté outrancier développé par le groupe, tandis que l'apparition de tempi plus lents (l'énorme single Get It on) diversifie les compositions du groupe tout en leur apportant une nouvelle dynamique. Et que dire des refrains? Impossibe de ne pas les reprendre en choeur tant ceux ci font de chaque morceau des tubes en puissance.

Par conséquent, aucun morceau n'est à jeter dans cette incroyable galette. L'auditeur se laissera bercer avant de se prendre une grosse mandale Rock'N'Roll sur The Age of Pamparius. Il goûtera ensuite à l'impertinence de Get It on et son riff simpliste mais joué avec une énergie communicative incroyable. Il sautera comme un fou sur l'enchaînement des glaviots Don't Say Motherfucker, Motherfucker et Rendez vous with Anus, se crèvera les poumons sur Monkey on Your Back et se démettra les cervicales sur Good Head. Pour conclure, les Turbonegro nous livrent très certainement leur meilleur album. Un petit chef d'oeuvre prompt à rassembler les fans de Punk, de Heavy Metal et de Rock que l'adage "Sex, Drugs and Rock N'Roll" n'effraie pas le moins du monde.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire