All Alone

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe The Sins Of Thy Beloved
Nom de l'album All Alone
Type EP
Date de parution 1997
Style MusicalMetal Gothique
Membres possèdant cet album21

Tracklist

1. All Alone 06:16
2. Memories 06:33
3. Worthy of You 03:20
Total playing time 16:09

Acheter cet album

The Sins Of Thy Beloved


Chronique @ RunCold

27 Septembre 2011

Un bon premier essai, malheureusement encore un peu trop léger pour l'envergure qu'atteindra le grou

...My last farewell...forever...All Alone...

Une des phrases de la premières chansons, "mon dernier adieu… pour toujours… tous seul…" démontrant bien le petit penchant abusivement (mais c'est ce qui en fait le charme) mélodramatique du groupe…

Après une démo en 1997, Les Péchés de ton Bien-aimé sort ici son premier EP, durant un peu plus d'un quart d'heure et composé de trois chansons, dont deux seront reprises par la suite sur l'album Lake of Sorrow, soit les titres All Alone et Worthy of You, dans des versions réenregistrées, plus une inédite, Memories.

Avant tout, la pochette, on y voit les têtes des membres du groupes, le corps drapé par les ténèbres, seule Anita restant totalement en lumière, tous sont penchés au dessus d'une stèle de pierre

Je ne m'attarderais pas beaucoup sur les deux premières chansons, que j'ai déjà chroniqué dans Lake of Sorrow, mais plutôt sur la troisième.
Il faut tout d'abord savoir que Pete Johansen, le violoniste, n'est pas encore présent dans le groupe, ce qui différencie bien cette production, plus sombre, moins romantique et atmosphérique, des suivantes.

La voix de la chanteuse Anita semble encore un peu incertaine, manquant de puissance et d'assurance (comme l'ensemble du line-up d'ailleurs), dû à sa toute jeune expérience. Mais malgré tout, la musique reste bonne, les compositions sont longues et variées, le mélange de voix beauty & the beast est encore assez novateur, pour l'époque du moins…

Le groupe officie dans un doom-death teinté d'éléments gothiques, mélangeant assez habilement parties atmosphériques aux claviers et chants clair et "extrême" avec les vocaux grunts, les guitares, ainsi que la basse et la batterie.

La musique est lente, lourde et sombre, mais très solennelle, voire sacrée, mêlant choeurs ecclésiastiques, lourds pianos… S'y trouvent mêlé les thèmes de l'enfer, de l'amour, de la mort…on pourrait se croire devant un tableau de Bosch….

En conclusion, une bonne production, malheureusement trop légère pour avoir réellement fait les preuves du groupes, couplés à une très faible distribution, une production extrêmement moyenne. A réserver aux seuls fans du groupe donc.



0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire