Agnódice

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Agnódice
Nom de l'album Agnódice
Type Album
Date de parution 15 Fevrier 2017
Style MusicalMetal Symphonique
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1.
 Agnódice
 05:53
2.
 Fuego de Mis Alas
 04:42
3.
 Guerrero
 05:34
4.
 Herejía
 05:32
5.
 Leyenda del Rincón Malillo
 05:31
6.
 Vives en Mí
 06:02

Durée totale : 33:14

Acheter cet album

Agnódice


Chronique @ ericb4

01 Juillet 2019

Un introductif et seyant mouvement, pas encore un foudre de guerre...

Prudence est mère de sûreté, dit-on... Adage que semble avoir suivi ce jeune quintet espagnol originaire de Jerez de la Frontera, en Andalousie. Nouvel entrant dans l'antre metal symphonique à chant féminin, le combo ibérique s'est précisément laissé le temps nécessaire à la maturité de ses gammes et de ses arpèges, n'accouchant de son premier bébé, « Agnódice », pas moins de quatre années suite à sa sortie de terre, en 2013. Ce faisant, il nous livre un album full length modeste de ses 6 pistes égrainées sur un ruban auditif de quelque 33 offensives, brûlantes et romantiques minutes, aux délicates effluves hispanisantes, à commencer par le jeu d'écriture de ses paroles, dispensé en langue espagnole dans son intégralité.

A bord du navire, nous accueillent : la frontwoman au grain de voix mordoré Makhu ; le guitariste Santiago González (ex-N-Fin) ; le bassiste Ángel Martos (ex-Huma) ; le batteur Juan José Braza et le claviériste Alejandro Pérez. De cette étroite collaboration émane une œuvre rock'n'metal symphonico-progressif à la fois pulsionnelle et chatoyante, dans le sillage de Stream Of Passion, Lacuna Coil, Anabantha ou encore Magica. Laissant entrevoir un mixage à parités égales entre lignes de chant et instrumentation et des arrangements de bonne facture, mais aussi un enregistrement non exempt de sonorités parasites et surtout un manque cruel de profondeur de champ acoustique, cet introductif opus sera-t-il déjà en mesure de venir déloger les Beyond The Black, Walk In Darkness, et autres Elvellon et Metalwings de leur piédestal ?

Lorsque nos acolytes se plaisent à faire rougeoyer les fûts de leurs frappes sèches et ensanglanter leur rythmique, ils témoignent d'une inaliénable énergie, propice à un headbang bien senti. Aussi, retiendra-t-on le ''lacunacoilesque'' up tempo « Guerrero » à la lumière de ses riffs grésillants adossés à une section rythmique éminemment frondeuse. Si l'on ne passera pas outre le flamboyant solo de guitare, ni les ondoyants gimmicks guitaristiques, on regrettera cependant un persistant manque de fluidité de la ligne mélodique que ne sauront relever les toniques impulsions de la belle. Dans cette lignée, d'un battement de cils s'imposera à nos tympans le frondeur « Vives en Mí » à l'épais riffing et aux subtiles variations rythmiques ; une tubesque offrande voguant sur de virevoltantes nappes synthétiques et que n'aurait nullement reniée Magica, Quant au mid tempo progressif « Leyenda del Rincón Malillo », il nous réserve de saisissantes montées en puissance du dispositif instrumental auquel s'adjoignent les sulfureuses inflexions d'une frontwoman bien habitée. De plus, le brûlot se greffe sur une enivrante sente mélodique doublée de séries d'accords aux enchaînements sécurisés et du plus bel effet. Peut-être bien le gemme de l'opus.

Quand le tempo se fait plus mesuré, la troupe se montre particulièrement à son aise, parvenant à nous rallier à sa cause sans avoir à nous forcer la main. Ainsi, dans la veine de Stream Of Passion, le mid tempo progressif « Agnódice » distille d'hispanisantes et gracieuses ondulations mélodiques enjolivées par les profondes inflexions de la sirène. Doté d'un grisant solo de guitare que relayent de sinueuses et originales rampes synthétiques, ménageant savamment ses effets de contrastes rythmiques, l'entraînant méfait nous livre parallèlement un refrain qu'on entonnerait à tue-tête. Dans cette mouvance s'inscrit « Fuego de Mis Alas » ; piste résolument enfiévrée, calée sur un cheminement d'harmoniques des plus infiltrants, réservant quelques effets de surprise, et qui ne sera pas sans rappeler un Magica de la première heure.

Dans ses moments intimistes, le collectif espagnol témoigne d'un bel élan d'inspiration, nous livrant par là-même ses mots bleus les plus sensibles. Ainsi, la ballade progressive et romantique « Herejía » déverse ses couplets finement ciselés que relayent des refrains certes convenus mais immersifs à souhait. Teinté d'une touche hispanisante et porté par les chaudes patines oratoires de la maîtresse de cérémonie, non sans rappeler Anabantha, le moment privilégié prend toutes ses lettres de noblesse. Et ce ne sont ni le fin legato à lead guitare ni les truculentes rampes synthétiques qui nous feront lâcher prise, loin s'en faut.

On ressort de l'écoute de la galette avec l'agréable sentiment de déceler un réel potentiel technique se dessiner doublé d'une pointe d'originalité relative à l'atmosphère à la fois embrasée et mordorée qui s'en dégage. Cependant, s'ils souhaitent embrasser une carrière à long terme ou, pour le moins, opposer une solide résistance face à leurs farouches challengers, il faudra à nos acolytes fluidifier encore leurs lignes mélodiques, diversifier leur propos sur les plans atmosphérique, rythmique et vocal, tout en proposant une palette bien plus étoffée en matière d'exercices de style. De plus, il serait souhaitable d'extirper de leur message musical les persistantes sonorités résiduelles venant émailler une œuvre au demeurant headbangante et aux harmoniques envoûtantes. Par ailleurs, au demeurant séduisantes et enivrantes, les touchantes volutes de la frontwoman gagneraient à s'affirmer davantage pour encenser plus largement le pavillon de leur auditorat. Mais nos gladiateurs ont encore le temps de faire mûrir leurs compositions et revenir avec un second et plus substantiel album full length. La balle est désormais dans leur camp...

Note : 12,5/20

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Agnódice