Age of Onset

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Pathology (USA)
Nom de l'album Age of Onset
Type Album
Date de parution 26 Mai 2009
Style MusicalDeath Brutal
Membres possèdant cet album47

Tracklist

1.
 Symptoms of Bleeding
Ecouter03:23
2.
 Age of Onset
Ecouter02:30
3.
 Postmortem Dissection
Ecouter02:24
4.
 Gestation Begins
Ecouter03:07
5.
 Emesis
Ecouter03:27
6.
 Cyst Excise
Ecouter03:17
7.
 Rid the Womb
Ecouter03:01
8.
 Zodiac Principles
Ecouter02:55
9.
 Methods Thru Divination
Ecouter02:13
10.
 Sect of Malpractice
Ecouter02:51

Durée totale : 29:08

Acheter cet album

Pathology (USA)



Chronique @ goyo

05 Juin 2009
À l'aube de la sortie du nouveau Devourment et du nouveau Suffocation, le Death Metal est dans un état d'impatience avancé. Leurs cheveux vibrent, les cris gutturaux fusent, leurs nuques les démangent, leurs oreilles les picotent... Alors voilà, c'est scientifiquement prouvé, il existe un moyen pour faire taire ces fébrilités. En effet, j'ai trouvé un remède miracle à toutes ces excitations maladives. Il suffit tout simplement d'écouter ce tout nouvel album de Pathology !

Le trio en est ici à son troisième album en seulement trois ans, autant dire que ces américains ne traînent pas, à l'image de leur Brutal Death ravageur et puissant, cachant néanmoins quelques subtilités fort bienvenues. Dès l'introduction passée, la couleur est directement annoncée par le biais d'un bon gros blast suivit du chant très porcin et guttural de Matti Way, relativement mis en avant. Nous parlions plus tôt des américains de Devourment, et je suis heureux de vous annoncer que les fans du groupe seront ravis tant l'influence est frappante. Loin de pomper sur leurs aînés, Pathology incorpore bien plus de technicité et de (très rares) mélodies, donnant à leur Brutal Death fortement teinté de Slam une dimension bien plus personnelle.
Le groove est un des meilleurs adjectifs pour qualifier leur musique, le gore l'est pour les thèmes abordés. En effet, Pathology ne déroge absolument pas à la règle sur les paroles, risquant de choquer irrémédiablement la grand-mère du coin de la rue et la petite fille du voisin, amatrice de danse classique (si vous vous ennuyez cet été, vous savez quoi faire...).

Une production bien ronde vient vernir le tout, histoire de bien cerner les variations tantôt rythmiques tantôt riffiques, offrant une certaine profondeur au chant de Matti, bien que mettant légèrement en retrait la guitare, ce qui m'ennuie un peu... Mais n'allons pas critiquer le fait qu'on n'entende pas la basse, car la formation n'a tout simplement pas jugé utile que cet instrument figure sur leur album !

L'artwork quant à lui colle bien à l'album, et c'est d'ailleurs la première pochette des américains qui soit vraiment digne d'être citée dans une chronique. On y voit une sorte de représentation d'un monde apocalyptique dans lequel des humains n'ayant apparemment plus grand chose à voir avec vous et moi affichent une nette impression de terreur, le tout illuminé par des éclairs bleutés. Jusque-là rien de bien original, mais cet artwork a au moins le mérite d'être bien fait !

Ici, le headbang est donc obligatoire. La brutalité, le groove et les mosh parts fleurissent un album qui sera de toute manière cité dans mon top 20 à la fin de l'année. Pathology a su pour ce Age of Onset s'imprégner de ses influences en les combinant à une dose suffisante de technicité pour offrir au tout une saveur rafraîchissante et efficace, dévoilant au final une certaine diversité se démarquant juste comme il faut des grands noms de la scène Slam Brutal Death. Un album qui vient ajouter une raison de plus pour dire que l'année 2009 est jusqu'alors très satisfaisante, et un album qui s'affirme tout simplement comme un très bon album de Brutal Death. À écouter impérativement si vous aimez les boyaux, les gros riffs, les blasts et les gruik gruik !

PS : Si vos problèmes d'impatience ne sont pas encore tout à fait réglés, veuillez consulter un médecin sous peu, je soupçonne une légère défaillance au niveau de votre ouïe...

6 Commentaires

6 J'aime

Partager

Eternalis - 07 Juin 2009: C'est clair, ce n'est parce que j'aime pas que je ferais ça...entre les 1 et les 20 abusifs de ceux qui n'écrivent jamais, c'est la débilité incarnée !

Bonne chro ceci dit...
Khaele - 14 Juin 2009: Si ce sont les gars du groupe Oerjgrinder ce que j'ai écouté d'eux n'est pas très terrible ...(Le pire c'est que je suis tombé sur le myspace du groupe(Oerjgrinder) 15 minutes avant d'arriver sur cette chro)

Au vu de la chro' je vais me pencher de plus près sur ce groupe ;)
Merci en tout cas :)
KingMetal - 15 Mai 2010: Très intéressant cet album
17blunt - 24 Novembre 2012: Bon album de brutal death mais perso je préfère quand même leur deuxième album Incision Of Perverse Debauchery qui lui pour le coup est beaucoup plus varié et reste à ce jour pour moi le meilleur album de ce groupe que j'affectionne particulièrement. En bref Age Of Onset est un bon album qui passe très bien mais peu mieux faire car ils ont déjà fait mieux !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire