PORTAIL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Français
login :
Inscription   Pass perdu ?   
                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Liste par genre  


logo Suicidal Tendencies

Biographie : Suicidal TendenciesEditer
Suicidal TendenciesNous sommes en 1982. Mike Muir, chanteur qui va devenir très célèbre dans un avenir relativement proche, réunit des copains de lycée pour fonder son premier groupe Suicidal Tendencies.

Il réunit alors Louiche Mayorga à la basse, Amery Smith à la batterie et Grant Estes à la guitare.

Vivant ensemble, ces quatre gars-là se demandent bien comment ils vont pouvoir payer le loyer de leur maison de Venice.
Ils décident donc d'organiser des fêtes payantes où ils s'y produiront. Mais peu à peu, le phénomène prend de l'ampleur et la bande à Muir finit par louer des hangards pour leurs bamboulas ! C'est ainsi qu'ils se feront remarquer pour ouvrir les scènes de groupes punk.

Cependant, leur son déplaît et est le fruit de critiques acerbes de la part de la communauté punk. Ce qui n'est pas un souci pour les Suicidal. Ils vont donc peaufiner leur style, un mélange de rythmique punk alliée à un son beaucoup plus metal. Un style qui se fera appeler le Skate Punk. C'est encore ainsi qu'ils vont se faire remarquer par le label indépendant Frontier Records et que pourra sortir en 1983 leur premier album : Suicidal Tendencies. Une tournée américaine suivra, mais avec un budget minimaliste. Cependant, la recette de ces concerts leur permettra de tourner un premier clip, celui du single "Institutionalized"

Le single commencera à passer à la radio et sur MTV. Ils iront même jusqu'à être sur la bande son du film Repo Man et apparaître, ainsi que leur single, dans un épisode de Miami Vice... Tout un programme !

En 1984 viendra déjà un temps de renouveau pour le combo. D'une partSuicidal Tendencies, Grant Estes sera remplacé par John Nelson. D'autre part, le groupe crée son propre label : Suicidal Records chez qui pas mal de groupes de Skate Punk seront signés. Ils iront jusqu'à sortir une compilation très peu pressée où figureront, entre autres, des groupes comme Beowulf, No Mercy Fool… intitulée Welcome To Venice. Cependant, John Nelson ne se sent pas à l'aise au sein du combo, il le quitte, accompagné d'Amery Smith pour former leur propre combo : The Brood. Ils seront alors remplacés par RJ Herrera à la batterie et Rocky George à la guitare.

Trois ans après leur premier album, et quelques 50 000 galettes vendu plus tard, le label Caroline ( le pendant US de Virgin ) approche le groupe. Il signe chez eux et le grand ponte de ce respectable ( ahem ) label sera plus qu'impressionné par le charisme de Mike. Il lui demandera alors, contre gros cachet, de changer de line up, de changer de nom de groupe pour que ça colle mieux à l'image du label. Caroline sera remercié avec toute la prose qu'il se doit !

En 1987 sort le deuxième album des Cycos : Join the Army. Le single de l'albumSuicidal Tendencies, Possessed To Skate résumera bien l'origine et l'esprit du groupe en traitant des risques que comportent les « ride » effectués par les skaters. Cet album sera le premier du style à rentrer dans le fameux Billboard 200. Cet album permettra de plus au groupe de s'exporter en Europe grâce à une tournée. C'est à cette époque que Mike Clark viendra épauler Rocky George à la guitare. Il officiait alors dans un groupe pas méconnu du groupe : les No Mercy Fool, groupe signé par Suicidal Records.

L'année suivante sortira le 3e album du groupe chez CBS / Virgin intitulé How will i laugh tomorow. Cet album avait été composé initialement par No Mercy Fool, mais les Suicidal vont lui donner le son metal qu'il lui manquait. Avec cet album, un single qui servira de réquisitoire anti-drogue sortira, le groupe ne voulant pas servir d'excuse contre les excès alcoolique et narcotique des jeunes skater de l'époque. Le titre s'intitule Trip At The Brain et sera assorti d'un clip. L'hymne des SxTx sera aussi présent sur cet album : Pledge Your Allegiance où tous les fans s'amuseront à s'époumoner lors des concerts leur fameux : S-T. Sur cet album, les textes de Muir sont loin d'être naïfs. Il dénonce une société où l'on dicte aux jeunes comment ils doivent penser. Il les incite par ailleurs à penser par eux même. Le disque sera aussi composé d'une ballade, magnifique, intitulée How Will I Laugh

En 1989, la bande à Muir compose leur premier album pour Sony : Controlled By Hatred. Il sera disque d'or aux USA et leur permettra d'ouvrir des concerts gigantesques avec les Guns'N'Roses ou encore Metallica. Cette période semblant dorée n'est qu'une façade. Muir ne se sent pas du tout à sa place au milieu de groupes qui ne diffusent pas du tout le même message que le sien. Sur cet album, deux nouvelles versions de How Will I Laugh seront présentes ainsi que le single Walking The Dead.

En juillet 1990 sort l'album récompensé d'un Grammy Award, le fameux Lights, Camera, Revolution. Ce sera l'album de la consécration, où la plupart des titres seront des classiques, comme ce sera le cas pour You Can't Bring Me Down, Alone, ou encore Send Me Your Money. Ce sera avec cet album qu'arrivera aussi le monstrueux Robert Trujillo, bassiste qui fait baver plus d'un de ses congénères !

Deux ans plus tard, le combo revient avec une nouvelle galette : The Art of Rebellion. Cet album contiendra encore deux autres singles Nobody Hears et I'll Hate You Better, mais le titre figurant sur le maxi sorti l'année précédente ne sera pas présent ( et c'est bien dommage ). Ainsi, Asleep At The Wheel. Cette même année, le groupe signe chez Q Prime Management et ouvre pour des groupes comme Queensryche, Megadeth, Ozzy Osbourne… Ils sillonnent l'Europe pour des festivals colossaux comme le Monsters Of Rock ou le Dynamo Open Air.

C'est à partir de cette année que ça commence à être le bordel. Mike Muir crée deux projets : Infectious Grooves ( à voir dans un article suivant ) avec Robert Trujillo à la basse, puis plus tard Cycomiko, avec des membres d'Infectious Grooves et d'autres de Suicidal Tendencies. C'est avec ce deuxième projet qu'il se remet à chanter des vieux titres de Suicidal et qu'il se décide à rééditer son premier album, agrémenté de trois titres inédits. Cet album sera intitulé Still Cyco After All These Years. Titre qui parlera aux fans.

En 1994 sortira le dernier album du groupe avec le sieur Trujillo à la basse : Suicidal For Life. Cet album marquera la fin du groupe, pour un temps, Rob étant parti avec Ozzy et le groupe se cherchant un peu, Muir lui étant perdu au milieu de ses side projects. Cet album renfermera quand même le très bon Love Vs. Loneliness.

Entre 1995 et 1997, le groupe ne sortira plus que des compilations et ne tournera quasiment plus. Il ne reviendra qu'en 1998 avec son premier EP depuis quatre ans ( le groupe nous avait habitué à plus de travail ! ) intitulé Six the Hard Way. Mais il faudra attendre 1999 pour avoir un vrai album Freedumb. Cet album contiendra l'avant dernier clip du groupe, intitulé We Are Family. Mais il semblerait que la fougue passée ne soit plus de mise. Comme le montrera l'album suivant, sorti en 2000. Le Free Your Soul… And Save My Mind. Cet album montre toujours la volonté de faire des albums de qualité. Cet album contiendra lui le titre Pop Songs.

Bookmark and Share
Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Think different, think metal.’ Contact - Liens
Follow us :