Unbeliever's Script

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Sceptic
Nom de l'album Unbeliever's Script
Type Album
Date de parution 2003
Produit par Le Groupe
Enregistré à Hertz Studio
Style MusicalDeath Technique
Membres possèdant cet album16

Tracklist

1.
 Unbeliever's Script
 
2.
 Illussion Possessor
 
3.
 Controlled by Mind
 
4.
 Soul Controllers
 
5.
 Shapeless Entity
 
6.
 Knowledge Gatherer
 
7.
 Voices from the Past
 
8.
 Spiritually Tormented
 
9.
 Waves of Destruction
 

Commentaire @ Stench

06 Septembre 2004
Petit retour en arrière pour parler de ce disque sorti en avril, mais dont la qualité est si élevée qu’il serait dommage de ne pas le faire découvrir à ceux qui seraient passés à coté. SCEPTIC est un groupe polonais qui malgré l’apparente jeunesse de ses membres (la photo ressemble à un pose de jeunes collégiens !) s’est formé en 1994 et qui nous sort là son troisième album. Et quel album ! Ce « Unbeliever’s script » est un joyau de death/black mélodique et on est étonné par la maîtrise technique de ces jeunes. Si la voix est plus proche du black que du death, bien criarde et hargneuse, la musique elle est un mélange assez savant de ce qui se fait de mieux en death et en black mélodique. En fait, si on veut une comparaison assez proche du style que développe ce groupe, on peut dire que ce cd ressemble énormément au « North from here » de SENTENCED (à l’époque où ils offraient encore un bon death à leurs auditeurs…). Les rythmiques savent se faire tordues et les compositions sont sinueuses, déroutantes, et laissent l’auditeur un peu perdu. La force du groupe est de parvenir à chaque fois à introduire de la mélodie sans casser le rythme des morceaux, et cette démarche est très proche de ce que DEATH faisait sur ses tout derniers disques… c’est dire si ce disque m’a impressionné ! Les meilleurs exemples sont sans doute les titres « Illusion possessor », tout en finesse et en brutalité contenue, à la sensibilité rare, ou l’instrumental « Voices from the past », long titre épique de plus de sept minutes qui décline un nombre impressionnant d’ambiances différentes… Un très bon disque, j’vous le dis !

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire