S'enfuir, Mourir

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
14/20
Nom du groupe Spirit
Nom de l'album S'enfuir, Mourir
Type Album
Date de parution 01 Octobre 2006
Style MusicalHeavy Metal
Membres possèdant cet album3

Tracklist

1. S'enfuir, Mourir
2. J'entends un Bruit
3. Hors la Loi
4. Leurs Visages
5. Dans les Rues

Acheter cet album

Spirit


Commentaire @ MetalAngel

24 Juin 2007

Spirit est un groupe français qui vient d'enregistrer ce premier EP durant l'été 2006 au Studio Spirit. Celui-ci comporte 5 titres d'un métal très inspirée par la NWOBHM et interprété en français, se rapprochant plutôt d'un Judas Priest que d'un Iron Maiden, notamment, à cause de l'utilisation de doubles pédales et de riffs agressifs que seule la paire Tipton/Downing utilise. Néanmoins, une touche maidenienne est quand même intégrée à l'ensemble à travers les solis, particulièrement réussis. C'est carrément le cas sur "S'enfouir, Mourir". Par contre, les autres titres possèdent des solis dans le plus pur style Dio. Pourtant, malgré ces éléments, Spirit n'est pas seulement planté dans les années 80. En effet, un son assez moderne nous démontre le contraire et l'on peut ainsi avoir l'impression d'écouter du Children Of Bodom ou du Arch Enemy. Pour arriver au Death, il ne manque plus que les claviers et le chant guttural. Les 4 musiciens se défendent plutôt bien, en particulier Thierry Tripenne au chant et Jérôme Dordenart à la guitare. Le timbre de Thierry est très représentatif d'un métal heavy aux frontières du thrash, ceci de par son côté très rugueux. Ce qui est le plus jouissif sur cet EP, c'est l'intégration d'une voix heavy dans un morceau respirant le Metallica d'antan sur "Leurs Visages". L'Amour de Spirit pour le thrash transparaît explicitement sur le dernier titre, intitulé "Dans les Rues". La plus grande qualité du groupe est cette détermination de vouloir tout bien faire. Cela leur réussit bien. Quoique...les solis sont un peu trop longs, ce qui induit une certaine tendance à l'assoupissement, manquent de pep et d'innovation. Ceux-ci sont également placés en fin de morceaux et l'on reste un peu sur notre fin. Malgré cela, Spirit reste un groupe talentueux qui, s'il rectifie le tir en réparant ses erreurs, peut s'en tirer convenablement et s'octroyer une place dans le leadership des groupes heavy metal français, qui chantent dans la langue de Molière. Très bonne idée que d'avoir saisi l'occasion de surfer sur la vague des groupes tels que Manigance, Killers et autres Misanthrope et Artsonic.

Une formation à découvrir.

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire