QNTAL VI - Translucida

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe QNTAL
Nom de l'album QNTAL VI - Translucida
Type Album
Date de parution 2008
Style MusicalElectro Gothique
Membres possèdant cet album24

Tracklist

DISC 1
1. Sleeping
2. Departir
3. Ich Minne einen Ritter
4. Translucida
5. La Froidor
6. Glacies
7. Worlds of Light
8. Obscure
9. Sumer
10. Amorous Desir
11. Ludus
12. Passacaglia
DISC 2
1. Ludus
2. Unmaere
3. La Froidor (Black Version)
4. Slahte Wille (Blue Version)

Chronique @ CLAD_IN_DARK

14 Fevrier 2008
J'ai découvert QNTAL, il y a quelques années avec Ozymandias,et je l'avoue, au départ j'ai toujours eu quelques réticences avec les mélanges electro-médiévaux... Il s'avère que lors de mes premières écoutes de chacun de leurs albums, j'ai tendance, non pas à partir en courant, mais à plutôt à grommeler sur le fait que le morceau X est trop facile, ou pas assez médiéval, etc.
À chaque fois,néanmoins, en réécoutant l'album, je lui trouve de nombreuses qualités.
Translucida, ne déroge pas à la règle. On peut voir la maîtrise de QNTAL pour les mélodies, les ambiances. Effectivement leurs reprises de thèmes médiévaux, valent la peine que l'on si penche. Réellement un album très homogène, ou chaque morceau, quelque part, tire son épingle du jeu.
Bien entendu, on est très loin de Jordi Savall, ou de Loreena Mac Kennit (Attention je ne dis pas que Loreena Mac Kennit est comme Jordi Savall, loin de moi cette idée), mais on pourra trouver quelques ressemblances avec un Estampie, et assurément on préférera QNTAL au projet de Hugues de Courson, Lux Obscura... Qui se veut par exemple un projet electro-medieval moisi. (Oui j'ai du mal avec Hugues...)
Au global un album tout en douceur, en ambiance ou généralement l'onirisme est roi. On pourra déplorer par moment la présence un peu trop en avant des beats ou son synthétique (je grommelle non ?)... Mais ce n'est pas automatique loin de là. Un album idéal pour faire quelque chose d'assez calme (et non, pas de headbanging !!:D).
Étant rôliste depuis longtemps, c'est un peu compliqué à utiliser dans le contexte Medfan d'une partie (maudit beat:)), néanmoins avant de lancer votre séance, le temps que vos joueurs se préparent (les bières, les fiches de personnages tout ça),cela fait une bonne transition entre la réalité et la partie qui va débuter.

Je dirais que cet album est définitivement très agréable, et une fois que vous être rentré dans le monde de QNTAL, il devient très difficile de ce sortir de ce tapis soyeux musical.
La voix cristalline de la chanteuse Syrah (ex-Estampie) nous attire au plus profond d’une forêt envahie de brume et de perles de pluie, c’est là, une des grandes forces de QNTAL.
En conclusion, si vous avez envie de vous évader un peu, l’âme un tant sois peu vagabonde, et bien Translucida de QNTAL est pour vous.
Bonne écoute.

0 Commentaire

5 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Chronique @ Count_Redenvarg

18 Juin 2008
C'est avec cet album, "Translucida", que je découvre Qntal, et le style que ce duo allemand pratique depuis 1992 : De la musique "électro médiévale".

Ce mélange de style peut paraître contradictoire, et pourtant non, bien au contraire ! C'est d'ailleurs très intéressant à écouter ! Avec "Translucida", Qntal nous fait découvrir une musique atmosphérique, très proche de Dargaard, chargée d'éléments modernes, électroniques me rappelant le groupe E Nomine. Et honnêtement, je dois avouer que les deux là sont parfaitement complémentaires ! Ça s'écoute sans ennui, ça détend énormément. Les mélodies sont simples, modernes (les instruments traditionnels comme le clavecin ou la cornemuse ont subit quelques retouches modernes, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Le chant féminin, me faisant penser à celui de Dargaard (bien qu'il y ai des divergences entre ces deux chanteuses) est fluide, il coule comme l'eau d'un bleu transparent coulerait le long de longues plaines verdoyantes. Le tout est rythmé avec des percussions électro, presque techno ! Ça tend entre le darkwave et la musique new age ! Une forme d'Enya électronique qui s'écoute de manière passionnée. Du côté des paroles, on a du latin (ce qui peut paraître logique, puisque ce duo tend également vers le médiéval), de l'anglais, mais aussi du français (la chanson "Departir" par exemple !). Ce français n'est franchement pas mauvais, comparé à celui qu'avait Megadeth dans la chanson "A Tout le Monde", ou encore Rhapsody !

En résumé, "Translucida" est ma première expérience dans le monde de l'ambiant électro médiéval, et je ne suis pas déçu ! Entre sons électroniques et mélodies médiévales modernisées - bien entendu -, Qntal nous fait découvrir un monde à lui, qui s'éloigne de certaines formations avec la combinaison de deux genres très éloignés : Le médiéval et l'électro, l'archaïque et le moderne. Ce duo retient désormais toutr mon attention, je vais me pencher sur leurs précédents albums à présent !

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire