Give 'Em Hell

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Witchfynde
Nom de l'album Give 'Em Hell
Type Album
Date de parution 1980
Style MusicalNWOBHM
Membres possèdant cet album47

Tracklist

Re-Issue in 2004 by Lemon Recordings.
1. Ready to Roll 04:15
2. The Divine Victim 05:03
3. Leaving Nadir 06:12
4. Gettin' Heavy 03:52
5. Give 'Em Hell 04:03
6. Unto the Ages of the Ages 08:54
7. Pay Now Love Later 03:33
Bonustracks (Re-Issue 2004)
8. The Devil's Gallop 00:31
9. Tetelestai 08:44
10. Wake Up Screaming 04:20
Total playing time 35:52

Chronique @ =XGV=

10 Mars 2012

Leur premier album que voici était une perle du genre

La NWOBHM est un mouvement bien connu de tous. Cette scène bouillonnante, née à une époque charnière pour le Metal a profondément marqué notre musique préférée et a vu la naissance d'une pléthore de groupes dont pourtant peu sont restés durablement dans les mémoires. Si tous les métalleux sauront citer Iron Maiden ou Saxon, il sera plus difficile de leur faire cracher des noms tels que Tygers of Pan Tang, Tank, qui sont déjà plus des références de fans de Heavy. Et au niveau encore au-dessous, on trouvera des groupes plus obscurs encore. Witchfynde fait partie de ceux-ci et c'est bien dommage car leur premier album que voici était une perle du genre.

La première chose que l'on remarque, c'est bien entendu l'esthétique du groupe. Afficher Satan ainsi sur la pochette de son album avec rien d'autre, c'était encore très osé à l'époque (Venom n'avait même pas encore sorti son premier album) et provoque déjà une grande curiosité. Pourtant, contrairement à ce que cette illustration laisserait penser, le groupe n'officie pas dans l'occulte pur et dur comme Venom ou les débuts de Black Sabbath, même si l'ombre de ces derniers plane en permanence sur la musique du groupe, notamment dans les sonorités des guitares, plus lourdes que sur les albums que sortaient Iron Maiden ou Saxon à la même époque.

Alors finalement, quel angle d'attaque prend le groupe sur ce Give'em Hell ? Ils ont clairement pris le parti de la variété car on passera par de nombreux types de chansons, tous maîtrisés. Le premier titre, Ready to Roll s'impose comme le tube de l'album, avec ses riffs entraînants et son refrain entêtant, parfait pour chauffer la foule au début d'un concert. Ensuite, on passera à The Divine Victim et Leaving Nadir, plus lents, qui rappelleront beaucoup les débuts de Black Sabbath (on y revient), avec un côté Doom moins prononcé. Puis arriveront les Getting Heavy et Give'em Hell, dans le style de Ready to Roll. Puis détour par le long et presque psychédélique Unto the Ages of The Ages, avec son pont suintant la folie. L'ambiance de ce titre est très particulière et il ressort clairement comme étant le titre le plus surprenant de tout l'album. Enfin, l'album se clôt sur le très classique, mais bon Pay Now, Love Later.
Là où on touche à l'excellence, c'est que chacun de ces titres est parfaitement réussi, composé et interprété avec brio. Le chant rappellera vaguement Diamond Head et s'avère lui aussi tout à fait à la hauteur.

Question production, on nage en pleine NWOBHM et ça se ressent. Si vous aimez le son de cette époque, vous devriez vous régaler. Le son est pesant et clair à la fois, grâce à une alchimie qui fait mouche à chaque instant.

En résumé, l'album est très réussi et Witchfynde fait clairement partie de ces groupes qui auraient mérité de passer à la postérité. Malheureusement, à une époque où les groupes pullulaient, il était certainement bien difficile de se faire entendre, en dépit de son talent (cela a-t-il vraiment changé, d'ailleurs ?) et ils n'ont pas eu de reconnaissance à la hauteur de leur talent. Alors si vous voulez faire une bonne action, écoutez-donc ce groupe, achetez ce Give'em Hell et faîtes-le connaître.
Au pire, que risquez-vous à par écouter un album de grande qualité ?

9 Commentaires

11 J'aime

Partager

=XGV= - 10 Mai 2012: @ZazPanzer : honte à moi, mais j'avoue n'avoir jamais écouté Sweet Child o' Mine... Oui, c'est un manque, je sais. Mais comme ça on est quitte avec le fait que tu ne connaisses pas le premier Angel Witch...

(Maintenant, il s'agit d'éviter que l'on découvre que moi non plus, je n'ai pas l'album...)
ZazPanzer - 11 Mai 2012: @XGV, (Xavier-Gérard-Vincent ?), même si ce n'est apparemment pas ton style de prédilection, je t'encourage à écouter au moins une fois ce chef d’œuvre ultime qu'est Appetite For Destruction en laissant de côté tout ce que tu as pu entendre sur Axl Rose... Quant à la NWOBHM, peut-être connais-tu Grim Reaper, si ce n'est le cas, je te conseille l'achat du premier, "See You In Hell" qui est bien dans ce style du premier Witchfynde, et qui est à mon avis une des perles de cette époque...
=XGV= - 11 Mai 2012: Mine de rien, Appetite for Destruction est un de ces albums qui me font de l’œil depuis des années sans que je l'ai acheté (l'argent ne pousse malheureusement pas sur les arbres).

De Grim Reaper, je n'ai que le dernier, Rock You To Hell. Je le trouve sympa, mais assez anecdotique. Les autres sont comment par rapport à celui-là, selon toi ?
ZazPanzer - 11 Mai 2012: Rien à voir... Enfin la voix oui quand même ! Pour te dire, j'ai eu Fear No Evil et Rock You To Hell quelques mois après avoir découvert le premier, et je les avais trouvé très chiants, et un peu "poppisants" par rapport à la claque que m'avait mis le premier. Et pendant 15 ans je ne les ai pratiquement pas réécoutés ! J'ai ressorti Fear No Evil très récemment, et je l'ai trouvé avec le recul pas si mauvais, mais quand même loin derrière ce génial See You In Hell qui possède une ambiance particulière, je suis fan. Petite précision par contre, la réédition cd que je possède ne respecte pas la tracklist originale du vinyle, et ça me gâche le plaisir, je reprogramme ma platine quand je l'écoute !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire