Don't Look Back

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Boston
Nom de l'album Don't Look Back
Type Album
Date de parution Août 1978
Labels Epic Records
Style MusicalHard Rock
Membres possèdant cet album105

Tracklist

1. Don't Look Back 05:58
2. The Journey 01:46
3. It's Easy 04:27
4. A Man I'll Never Be 06:38
5. Feelin' Satisfied 04:12
6. Party 04:07
7. Used to Bad News 02:57
8. Don't Be Afraid 03:50
Total playing time 42:15

Commentaire @ Defnael

26 Juin 2008
Après la claque du premier album, Boston revient avec "Don't Look Back". Malgré sa mauvaise image, ce disque est aussi bon que le précédent. Les titres accrocheurs sont légions. Ici c'est un peu comme dans le cochon... Tout est bon ! Même le chanteur Brad Delp nous offre une chanson splendide, "Used To Bad News", folk et rythmée, comme à son habitude. La ligne de basse groovie et l'esprit joyeux donnent une fraîcheur à ce style musicale qui en manque bien souvent.

Mais l'album contient 2 énormes tubes : "Don't Look Back" (avec ses guitares rageuses et dans une certaine mesure, symphoniques), et le spirituel "A Man I'll Never Be" gorgé d'inspiration lyrique. Et oui, car Boston, sans faire dans le rock chrétien, est tourné vers le beau. Vers les valeurs essentielles de la vie. La compassion, l'amour et... la nature. Fervent défenseurs de la cause animale et écologique en général, ils sont investi d'une mission salvatrice. N'hésitant pas à mouiller le maillot, ils combattent le mal en offrant leurs voix à des associations comme le WWF ou Greenpeace. Ha ha ha... Tu ne t'attendais pas à celle-là, toi qui pollue la planète en laissant tourner ton moteur à l'arrêt ou en considérant que la terre est une grande poubelle. Et bien Boston arrive d'une autre planète et va nettoyer tout ça avec ses lasers positroniques. Et tu n'aura qu'à la fermer. Oups, je m'égare...

Comme je l'ai dis plus haut, ce disque est superbe du début à la fin et aucun titre ne se détache vraiment du lot. Ca respire la joie de vivre, l'amitié et le soleil d'été. Il est l'heure de se réveiller et de sortir les guitares. Le son Boston n'a pas d'équivalent.

"Don't Look Back" est construit comme son prédécesseur dont il ne craint pas la comparaison. C'est propre, parfaitement exécuté et on en redemande.

0 Commentaire

3 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire