PORTAL : SPIRIT OF METAL | SPIRIT OF ROCK           Deutsch
login :
anmelden   Passwort vergessen ?   

                       
Liste: # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Suche nach Genre  
Atmospheric Black Noktiis Eterna Les Larmes du Tyran
CD, Erscheinungsdatum : Dezember 2005 - Self-Released / Slava Satan Records
Style: Atmospheric Black

Bewertung : 17/20
Um eine Bewertung für das Album abzugeben mußt Du eingeloggt sein
Tracklist
1. Introduction - les Traces du Passé 1.36
2. Les Larmes du Tyran 8.23
3. Le Culte de la Lune 4.39
4. Interlude Premier - Marche Nocturne 1.36
5. Le Chant des Neiges 3.51
6. Des Ténèbres Hivernal 6.56
7. Interlude Second - Dernier Regard Nocturne 1.19
8. Errance Nostalgique 6.07
9. Dans l'Ombre de la Faucheuse 5.20
Total playing time 39.47

Bearbeite das Album  Drucke diesen Artikel
6 Mitglieder die dieses Album besitzen nächstes Album
Schreibe ein Review vorheriges Album

 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
 buy
2 ratings 0 17/20
Lyrics

1. INTRODUCTION - LES TRACES DU PASSE

(Instrumental)


2. LES LARMES DU TYRAN

Ces sombres songes qui faisaient ton pouvoir ne sont plus.
Ta grandeur décline alors que le jour laisse place à la nuit.
Le sens de la grandeur à laissé place à l'enfermement et à la folie.
L'histoire du Tyran finie dans les larmes et le sang.

Être qui fut autrefois lumière et magnificence
Il ne reste de toi que le souvenir d'une ombre
Replié dans le noir
Les Larmes sur ton visage effrayé

La nuit tel une berceuse mélancolique
Pleur ta mort imminente
Grandeur d'un autre temps
Tyran d'une une dernière nuit de tristesse

La noirceur de ton âme
Fait pleurer la vie
La tristesse dans tes yeux
Souvenir d'une Tyrannie qui t'a ensorcelé©

Souviens toi de toute cette mort
Emporte dans l'au delà le regard de tes victimes
Pleur cette nuit encore
Pleur dans les bras de la mort

Effrois Éternels
La noirceur du Tyran
Dans les siècles des siècles
Et la mort dans les yeux

Des mélancolique enragé©s
Dans les nuits du Tyran
A croire au pouvoir
De l'ombre et de la nuit

Des voiles de noirceur te frôlent
Dans l'ombre de la mort
Laisse ton âme fuir vers la lumière
Laisse la mort sécher tes larmes froide
Oublie tout de ta vie
Noirceurs du Néant, prenez le Tyran

Lentement Le tyran s'effondre
La nuit va laisser place au jour
Du Tyran ne restera d'une ombre dans l'histoire
Et dans les limbes, une âme splendide de noirceur
Se déchaine et admire la grandeur du Néant
Vers les marches de l'obscure
Au font de la nuit

Et des derniers regret du Tyran

Ne reste que l'ombre


3. LE CULTE DE LA LUNE

Frayeur nocturne
Les chants de la lune
Ensorcellent ton esprit
La folie te gagne

La lune de sa froideur bestiale
Te possédé de toi et ton âme
Tu danse au rythme de la folie
En hurlant

Laisse la mort t'observer
Sa froide lame te caresse
Danse au rythme du chagrin
En Pleurant

Fille délicate qui pleur et chante
Hurle ton malheur à la lune
Elle pleur avec toi petite créature
Tu danse avec elle.


4. INTERLUDE PREMIER - MARCHE NOCTURNE

(Instrumental)


5. LE CHANT DES NEIGES

Seul dans les ailes blanche de la nature
La nuit est partout présente dans la foret noir
Et tu pleur seul dans l'ombre des ténèbres
Seul parmi les oubliés et le vent glacial de la nuit

Les ombres chantent ton déclin
Et la neige recouvre la foret nocturne
Le chant des muses noire
ne vient plus jusqu'à toi
Les pleurs des oubliés
hantent ton esprit
Alors que la nuit ce fait plus noire
Les ombres se terrent
Et dans le noir et la tristesse
Je sent l'ombre de l'éternité venir a toi...

Laisse les muses noire te montrer
A quoi ressemblent le chant des morts
Elles dansent dans la nuit
Sous la neige éternelle
Dans l'ombre de tes songes
tristesse d'un autre temps
nostalgie au rythme des vents de la nuit

Les ombres chantent ton déclin
Et la neige recouvre la foret nocturne
Le chant des muses noire
t'emporte dans la nuit...


6. DES TÉNÈBRES HIVERNAL

Sentir la caresse glaciale
Des nymphes des nuits éternels
Sentir la fatigue de la mort
Se glisser à travers les neiges

Des ténèbres hivernal
grandeurs pétrifiées
La lenteur du chant
Des muses du noir
Se déverse par les vents de la solitude

Hurlez la mort de la nature
Muse de terreurs qui hantent ses secrets
Chantez la tristesse et l'oublie

De ta magnificence éclatante
Ne reste que l'ombre
Dans les cieux éternels
S'avance les noirceurs du chaos

Les splendeurs fatiguées
Vont s'éteindrent et mourir
Place à la grandeur hivernal
Les arbres morts jusqu'aux cieux
La froideur macabre des nymphes de l'oublie
Danse dans les voiles des ténèbres
Grandeurs magnifiques

De l'horreur de la démence
La nature se meure
Sa grandeur devient la folie meurtrie
Des créatures de l'ancien temps
Et des splendeurs de la vie
Ne reste qu'une larme
Sur le visage horrifiée de Diane
Et d'une vie majestueuse
Ne reste que l'horizon d'un souvenir


7. INTERLUDE SECOND - DERNIER REGARD NOCTURNE

(Instrumental)


8. ERRANCE NOSTALGIQUE

Des hurlements dans le noir
Qui résonnent dans l'oublie
Le rôle d'une guitare noire et froide
Qui se joue depuis l'éternité

La mélodie macabre de ses vieux piano
Me hante et me massacre
Le souvenir d'un regard plus noir que l'abime
M'enchante et m'ensorcelle
D'une tristesse si pure et déchainée
D'une lassitude si lourde à porter
Résidu de fantasmes qui hante mon passé
Qui chantent et retracent les cercles d'autrefois
Dans une danse spectral de chagrin et de haine
La main d'un ange tendu vers mon visage...
Hurlements


9. DANS L'OMBRE DE LA FAUCHEUSE

Les enfants de la nuit marchent vers la mort
Dans un silence d'une pureté macabre
Le chant désolé des anges aux ailes broyées
Monte vers les étoiles et la lune froide

Hantez la nuit de vos marches spectrale
Dans les ombres effrayantes de l'oublie
Enfants qui pleuraient dans vos tombes
Hurlez la tragédie aux portes de la nuit

Seule réplique dans le noir
Ton masque coule avec tes larmes
Ton sang se déverse vers l'oublie
Supplice du dernière acte de ton calvaire

Je sent ta chaleur se mourir
Et tes yeux se fermer
Alors que sa main se glisse autour de toi
Froide et sans vie

...

Réconfort d'une dernière nuit de tristesse
La faucheuse vient te libérer de tes chagrins
Pleur une dernière fois, ange fatigué
Dans les mélodies nocturne
dans le froid et la mort, ses ailes t'emportent loin
dans les ténèbres d'un repos éternel
je pleur avec toi...
j'hurlerais avec toi une dernière fois...


Lyrics geaddet von lutinofchaos - Bearbeite die Lyrics

Spirit of Metal Webzine © 2003-2014 ‘Metal your head !’ Kontakt - Links
Follow us :